Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Espagne est là et bien là !
Par Patrick Juillard - Actu Mondial 2010, Mise en ligne: le 09/06/2010 à 09h15
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Impressionnante Espagne : la Roja a balayé la Pologne, mardi à Murcie (6-0). Les hommes de Vicente Del Bosque terminent leurs matches de préparation par une démonstration de force et s'envoleront gorgés de confiance pour l'Afrique du Sud, jeudi. Le grand favori du Mondial sera bien présent au rendez-vous.

L'Espagne est là et bien là !
Qui pourra résister au collectif espagnol à la Coupe du monde ?

Et une dernière tournée pour la route ! De buts, la tournée : l'Espagne en a passé six à la Pologne, mardi soir à Murcie. Face à un adversaire en rodage, les hommes de Vicente Del Bosque se sont montrés sans pitié aucune, remportant leur troisième victoire en trois matches de préparation (après l'Arabie Saoudite 3-2, et la Corée du Sud 1-0), et frappant par six buteurs différents. D'abord par les deux David du FC Valence, Villa (12e) et Silva (14e), au bout de deux splendides actions collectives. Puis par Xabi Alonso (51e), Fabregas (58e), Torres (76e) puis Pedro (81e) après le retour des vestiaires. Pour celui qui clôtura la marque, il s'agit d'une première réalisation en sélection, qui couronne une saison explosive sous les couleurs du Barça.

Départ jeudi pour l'AfSud

Pour le buteur de Liverpool, tout juste revenu d'une opération au genou droit, le soulagement est au rendez-vous. «Cela faisait presque deux mois sans jouer. On m'a laissé jouer un peu. Je suis content d'avoir marqué. L'équipe a fait un match impressionnant» , a réagi El Nino après la rencontre. L'Espagne, qui s'envole jeudi pour l'Afrique du Sud, pourra compter sur le goleador blondinet lors de ses débuts au Mondial, mercredi prochain face à la Suisse, avant d'affronter le Honduras (21 juin) et le Chili (25 juin) dans le groupe H.

Seule ombre au tableau : l'inquiétude demeurant à propos d'Andres Iniesta (26 ans, 43 sélections, 6 buts). Le milieu offensif du Barça a été contraint durant cette rencontre de préparation de céder sa place en première période, par précaution, alors qu'il avait ressenti une gêne à la cuisse droite. Mais il en faut davantage pour lézarder l'optimisme qui a envahi les rangs de la Roja. Certes, l'Espagne nous a souvent habitués à des premiers tours en fanfare, avant de caler par la suite dans les matches à élimination directe. Mais l'Euro 2008 l'avait enfin vue devenir une formidable machine à gagner. Mutation que les statistiques n'ont pas démenti depuis (une seule défaite, le 24 juin 2009 face aux Etats-Unis à la Coupe des Confédérations). Alors…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2010


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Dans quelle équipe jouera Neymar lors de la saison 2019-2020 à venir ?

PSG
FC Barcelone
Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB