Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : Bastos en excès de vitesse, l’encre de Chine fait tâche…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 07/06/2010 à 23h34
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, Bastos en excès de vitesse, la Réunion fait la force et Diaby au bout sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, l'encre de Chine fait tâche, Drogba, l'éléphant sans défense et Robben, l'orange amer. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : Bastos en excès de vitesse, l’encre de Chine fait tâche…
Le Lyonnais Bastos, tireur de coups de pied arrêtés pour le Brésil.

Les valeurs en hausse

Bastos en excès de vitesse

Titularisé au poste de latéral gauche avec le Brésil mercredi dernier face au Zimbabwe en match de préparation à la Coupe du monde, Michel Bastos a marqué des points auprès de son sélectionneur Dunga, qui le préfère désormais au Barcelonais Daniel Alves. Mais aussi les esprits. Le joueur de l'Olympique Lyonnais a en effet ouvert le score sur coup franc en envoyant un missile dans la lucarne gauche du gardien adverse. Jusque-là rien de surprenant. Sauf que la frappe de l'ancien Lillois a été contrôlée à 139 km/h. A cette vitesse-là, même son coéquipier chez les Gones Hugo Lloris aurait bien eu du mal à stopper la balle. D'autant que pour le coup, le Jabulani n'a pas flotté du tout… On attend maintenant que le successeur de Roberto Carlos reproduise cette performance durant le Mondial.

La Réunion fait la force

A défaut d'emmagasiner de la confiance, l'équipe de France a au moins fait le plein d'encouragements sur l'île de la Réunion. Ce stage a fait un bien fou au moral des troupes de Raymond Domenech, qui ont pu voir que, malgré les critiques, ils comptaient encore de chauds supporters. Et pour le premier match des Bleus à la Réunion, le stade Michel-Volnay avait fait le plein. Malgré la piètre prestation des tricolores face à la Chine, les Réunionnais ont toujours soutenu les Français. Même Raymond Domenech, d'habitude pris en grippe par les supporters, n'a pas manqué de souligner l'accueil extraordinaire fait par la Réunion aux Bleus. Au moins un motif de satisfaction à retirer de ce stage.

Diaby au bout

Abou Diaby. Aujourd'hui, tout le monde ou presque n'a plus que ce nom à la bouche. Auteur de rentrées très encourageantes durant les matchs de préparation, le milieu de terrain d'Arsenal a prouvé au sélectionneur tricolore qu'il valait peut-être mieux que son statut de remplaçant. Une nouvelle fois entré en jeu en fin de partie face à la Chine vendredi dernier, le Gunner a montré un gros volume de jeu, récupérant de nombreux ballons et n'hésitant jamais à se projeter très vite vers l'avant. On croirait revoir le Patrick Vieira des meilleures années. L'ex-Auxerrois a indiscutablement marqué des points auprès de Raymond Domenech. De là à le voir titulaire face à l'Uruguay ? On peut le penser. Voire l'espérer.

A part ça ? Les performances en demi-teinte de Sidney Govou sur le flanc droit de l'attaque de l'équipe de France pourraient profiter à Mathieu Valbuena. Le Marseillais, beaucoup plus entreprenant que le Lyonnais lors de ses entrées en jeu, pourrait bien être propulsé titulaire vendredi face à l'Uruguay.

Les valeurs en baisse

L'encre de Chine fait tâche

Une victoire, un nul, une défaite. L'équipe de France aura connu tous les résultats avant d'entamer sa Coupe du monde face à l'Uruguay le 11 juin. Après s'être imposés 2-1 contre le Costa Rica et avoir concédé le match nul en Tunisie (1-1), les Bleus se sont fait surprendre par la Chine vendredi dernier (0-1). De quoi émettre de sérieux doutes sur la préparation des tricolores à moins d'une semaine du coup d'envoi du Mondial. Car cette défaite face à la Chine fait vraiment tâche. Classée au 84e rang mondial, cette sélection, composée en outre de remplaçants, ses meilleurs joueurs étant restés au pays, a remporté l'un des plus beaux succès de son histoire. Les Bleus pouvaient difficilement entrer dans la compétition avec moins de certitudes…

Drogba, l'éléphant sans défense

C'est un énorme coup dur pour la sélection ivoirienne. Certes, Didier Drogba n'est pas forfait pour la Coupe du monde, c'est déjà ça. Mais l'attaquant vedette de Chelsea et des Elephants ne sera pas à 100% pour affronter le Portugal le 15 juin prochain, son premier match du Mondial. Victime d'une fracture du cubitus droit en amical face au Japon la semaine dernière, l'ancien Marseillais a été opéré avec succès en Suisse. Aujourd'hui, l'optimisme règne autour de la star de la sélection. La Côte d'Ivoire sera déjà heureuse de compter sur son buteur durant la phase de poules. Mais il y a quelques jours, elle misait beaucoup sur lui pour la faire accéder aux huitièmes de finale. Aujourd'hui, les Eléphants préfèrent ne pas se projeter trop loin…

Robben, l'orange amer

Avec une attaque composée de Robin Van Persie, Wesley Sneijder et Arjen Robben, les Pays-Bas s'imaginaient déjà faire d'énormes dégâts en Afrique du Sud. Mais il faudra peut-être attendre un peu avant de pouvoir compter sur le Munichois. Victime d'une déchirure à la cuisse samedi dernier lors de la large victoire en amical face à la Hongrie, l'ancien Madrilène est très incertain pour le début de la compétition. Aujourd'hui, tous les Oranje sont amers. Robben ne sera sans doute pas remis à temps pour affronter le Danemark le 14 juin, premier match du Mondial des Bataves. Les hommes de Bert Van Marwijk prient maintenant pour que leur star offensive puisse disputer le reste de la compétition.

A part ça ? Le grand perdant des matchs amicaux pourrait être Sidney Govou. Nombreux sont les observateurs de l'équipe de France à réclamer aujourd'hui la relégation sur le banc de l'attaquant lyonnais. Raymond Domenech pourrait bien céder sous la pression de l'opinion le 11 juin face à l'Uruguay.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB