Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Top Déclarations : Domenech invente le 5-5, Cissé console Henry, Rothen fait du Pires…
Par Pierre-Damien Lacourte - Top Declarations, Mise en ligne: le 05/06/2010 à 08h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, Domenech invente le 5-5, Cissé console Henry, Rothen fait du Pires, Giovanni prend Van Gaal pour un dictateur, Anigo présente ses excuses aux Marseillais, Ben Arfa aime Paris, Willy Henry veut voir Thierry à l'OM... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Domenech invente le 5-5, Cissé console Henry, Rothen fait du Pires…
Raymond Domenech reste détendu à l'approche du Mondial.

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. R. Domenech – «Moi je n'ai pas encore vu un 4-3-3, ça, c'est une définition. Moi, je suis en 5-5. Après, chacun le définit comme il veut»

Raymond Domenech est peut-être le sélectionneur du futur. Le technicien français vient en effet d'inventer un nouveau schéma tactique, le 5-5 : «C'est vous qui mettez des numéros quelque part, moi je n'ai pas encore vu un 4-3-3, ça, c'est une définition. Moi, je suis en 5-5. Après, chacun le définit comme il veut.»

Le sélectionneur tricolore aligne donc cinq joueurs défensifs et cinq offensifs. Problème, les cinq offensifs ont du mal à trouver le chemin des filets.

2. D. Cissé – «Il se bat, il reste joyeux, on sait qu'il est triste, mais il ne le montre pas. (…) Thierry Henry n'est pas un simple remplaçant. Il passe une période un peu difficile, ce qui le prive d'une place de titulaire, mais il amène toujours beaucoup»

Devenu simple remplaçant en équipe de France, Thierry Henry peut compter sur le soutien de Djibril Cissé : «Il se bat, il reste joyeux, on sait qu'il est triste, mais il ne le montre pas. Il a une grosse envie de montrer qu'il a de grosses qualités. Thierry Henry n'est pas un simple remplaçant. Il passe une période un peu difficile, ce qui le prive d'une place de titulaire, mais il amène toujours beaucoup.»

Au regard de ses performances cette saison et lors des matchs de préparation, Henry ne mérite pas vraiment un meilleur sort…

3. J. Rothen – «On passait d'un 4-4-2 à un 4-3-3 mais il (Domenech) n'expliquait pas plus que ça les raisons de ses changements. C'était à nous de nous prendre en charge. Mais même les joueurs d'expérience ont besoin qu'on leur rappelle les bases»

Jérôme Rothen a bien connu Raymond Domenech. Mais comme Robert Pires, il ne garde pas un très bon souvenir des entraînements du sélectionneur tricolore : «Je l'ai dit plus d'une fois, il y a des entraîneurs qui communiquent beaucoup plus que lui et qui expliquent pourquoi ils adoptent tel ou tel schéma. Lui non. On passait d'un 4-4-2 à un 4-3-3 mais il n'expliquait pas plus que ça les raisons de ses changements. C'était à nous de nous prendre en charge. Le problème, c'est qu'offensivement, on peut jouer dans n'importe quelle tactique tant qu'il y a du mouvement. Mais même les joueurs d'expérience ont besoin qu'on leur rappelle les bases.»

Si Pires se faisait plus discret sur le cas Domenech ces derniers temps, Rothen a visiblement décidé de reprendre le flambeau.

4. Giovanni – «Van Gaal est le Hitler des joueurs brésiliens. Il ne voulait pas de Brésiliens dans l'équipe et nous accusait de mal nous entraîner. Ce type est malade et fou»

L'attaquant brésilien de Santos, Giovanni, n'a pas oublié son passage au FC Barcelone à la fin des années 1990 et celui qui était alors son entraîneur, Louis Van Gaal : «Van Gaal est le Hitler des joueurs brésiliens. Il ne voulait pas de Brésiliens dans l'équipe et nous accusait de mal nous entraîner. Ce type est malade et fou. Heureusement que je suis un mec calme, parce que sinon je l'aurais cassé en deux. Il n'a aucune idée en ce qui concerne le football.»

L'entraîneur qui n'a aucune idée en ce qui concerne le football vient tout de même d'amener le Bayern Munich en finale de la Ligue des Champions…

5. J. Anigo – «Quand un club ne gagne pas grand-chose, on garde l'image de "looser" alors que pendant plus de dix ans on avait tout gagné. J'ai presque envie de demander des excuses car quand l'OM ne parvient pas à remporter de titre pendant plus de 17 ans, c'est inacceptable»

José Anigo s'excuse auprès des supporters marseillais d'avoir mis 17 ans avant de reconquérir un titre : «Quand un club ne gagne pas grand-chose, on garde l'image de "looser" alors que pendant plus de dix ans on avait tout gagné. J'ai presque envie de demander des excuses car quand un club comme l'OM ne parvient pas à remporter de titre depuis plus de 17 ans, c'est inacceptable. Cela veut dire qu'il y a eu par moments des erreurs. Mais depuis cinq ou six ans le club s'est remis à l'endroit. Il faut donc remercier encore nos supporters.»

Espérons pour les amoureux de l'OM qu'ils n'attendent pas encore 17 ans avant de voir leur équipe remporter un nouveau titre.

6. F. Guerra – «Si Paris m'appelle, on ne sera pas insensible. C'est sa ville natale. Il (Ben Arfa) aime beaucoup Paris. Il était supporter du PSG et jouer dans ce club ne lui déplairait pas»

L'agent d'Hatem Ben Arfa, Frédéric Guerra, n'a pas oublié que le Marseillais, en quête d'un nouveau défi, était dans le viseur du Paris Saint-Germain il n'y a pas si longtemps encore : «Si Paris m'appelle, on ne sera pas insensible. C'est sa ville natale, il aime beaucoup Paris. Il était supporter du PSG et jouer dans ce club ne lui déplairait pas.»

Pour un agent, c'est ce qui s'appelle faire son travail.

7. W. Henry – «J'espère que Titi viendra à Marseille. C'est mon souhait le plus fort. Henry à Marseille, ce serait beau ! (…) Je lui dis tous les jours qu'il faut qu'il aille à Marseille»

Thierry Henry devrait quitter le FC Barcelone cet été. L'OM cherche un attaquant de classe mondiale. Il n'en fallait pas plus pour voir Willy Henry imaginer son frère faire le bonheur du Vélodrome la saison prochaine : «Pour l'instant, Titi se concentre sur sa Coupe du monde, après on verra. J'espère qu'il viendra à Marseille. C'est mon souhait le plus fort. Henry à Marseille, ce serait beau ! Mais je ne pense pas qu'il ira à l'OM. Il est encore à Barcelone. Je lui dis tous les jours qu'il faut qu'il aille à Marseille. D'ailleurs, j'ai une photo sur laquelle il porte le maillot de l'OM. Un jour il viendra à Marseille.»

Didier Deschamps s'est empressé de dégonfler la rumeur.

8. J. Mourinho – «Je suis un entraîneur avec une estime de soi très élevée. Je suis José Mourinho. Et José Mourinho travaille beaucoup, travaille bien»

José Mourinho n'a rien perdu de son ego en passant de l'Inter Milan au Real Madrid : «Je suis un entraîneur avec une estime de soi très élevée, avec une très grande confiance en moi. Ma promesse, c'est que je suis José Mourinho. Et José Mourinho travaille beaucoup, travaille bien. Il s'investit à fond et repousse ses limites.»

Quand Mourinho fait du Mourinho…

9. J.-M. Aulas – «Cris a le salaire le plus élevé du club. Il aura l'intelligence d'imaginer que pour obtenir une prolongation, il faut toujours donner ce qu'attend celui qui décide»

Sous contrat avec Lyon jusqu'en 2011, Cris aimerait prolonger. Mais son président Jean-Michel Aulas lui a déjà imposé ses conditions : «Cris a le salaire le plus élevé du club. Il aura l'intelligence d'imaginer que pour obtenir une prolongation, il faut toujours donner ce qu'attend celui qui décide.»

On a connu JMA beaucoup plus gentil à l'égard de son défenseur brésilien…

10. G. Buffon – «Dès le premier jour, je me suis rendu compte que le ballon n'allait pas. Il faut donner aux champions quelque chose de décent, et ce ballon est indécent»

Le gardien italien Gianluigi Buffon n'apprécie lui aussi que très modérément le ballon de la Coupe du monde, le désormais fameux Jabulani : «Dès le premier jour, je me suis rendu compte que le ballon n'allait pas. Le Mondial regroupe les meilleurs joueurs du monde et aux champions, il faut leur donner quelque chose de décent, et ce ballon est indécent.»

Ce n'est pas Hugo Lloris, après son but concédé face à la Chine, qui le contredira…

C'est sur cette nouvelle charge à l'encontre du ballon du Mondial que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB