Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Gallas, c'est quoi le problème ?
Par Patrick Juillard - Equipe De France, Mise en ligne: le 02/06/2010 à 09h31
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Revenu in extremis de sa blessure au mollet gauche, William Gallas a été conservé dans les 23 et testé lors des deux matches amicaux des Bleus de la semaine passée. Peu convaincant, le défenseur vivrait très mal la perte de son brassard de capitaine et rechignerait à respecter les consignes de Raymond Domenech.

Gallas, c'est quoi le problème ?
Déjà dépossédé de son brassard, Gallas perdra-t-il davantage ?

Après avoir longtemps suscité le doute quant à sa capacité à tenir sa place lors du Mondial en raison d'une blessure au mollet gauche, William Gallas (32 ans, 26 matches de Premier League cette saison, 3 buts) avait finalement été jugé bon pour le service par le staff médical des Bleus et retenu parmi les 24 puis les 23. Pas précisément impérial lors des deux premiers matches de préparation des Bleus malgré un but égalisateur un peu cache-misère contre la Tunisie (1-1), dimanche, le défenseur central traverserait en outre une période difficile à l'intérieur du groupe France. Selon les informations de RMC, le joueur d'Arsenal l'aurait très mauvaise : il n'aurait toujours pas accepté d'être dépossédé du brassard de capitaine au profit de Patrice Evra.

Apparu fermé voire renfrogné ces derniers jours, William Gallas ne porte donc pas le masque uniquement en raison de sa santé précaire – lundi encore, le joueur aux 80 sélections avait dû écourter son entraînement en raison d'une alerte, sans gravité, au mollet… droit.

Recadré par Henry et Ribéry

Mais ce n'est pas tout. Il y a plus grave : William Gallas rechignerait à respecter les consignes de Raymond Domenech. La situation a déjà fait l'objet d'un «conseil de guerre» au sein de l'équipe, toujours selon la radio. Une discussion aurait eu lieu dimanche, à l'issue du match de préparation face à la Tunisie, à Radès (1-1). Deux cadres, en l'occurrence Franck Ribéry et Thierry Henry, seraient allés le raisonner «amicalement» , dixit cette même source. Etant donné les prestations de sa défense, Raymond Domenech peut-il se permettre de laisser les choses se régler à l'amiable ? Non encore interrogé publiquement à ce sujet, le sélectionneur pourra-t-il faire l'économe d'un recadrage. Voire davantage… ? On guettera quoiqu'il en soit ses prochaines déclarations avec une grande attention.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Etes-vous en faveur d'un retour de Karim Benzema en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB