Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 35e journée
Par Nicolas Lagavardan - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 03/05/2010 à 10h01
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Héroïque face à Lorient, le gardien valenciennois Nicolas Penneteau est élu «joueur de la journée» . Les Lillois Cabaye et Gervinho, le Niçois Rémy, le Grenoblois Ljuboja et le Lyonnais Bastos se sont aussi distingués à l'occasion de cette 35e journée de Ligue 1 et figurent au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 35e journée
N. Penneteau a multiplié les exploits contre Lorient

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Equipe type de la 35e journée :

Remplaçants :

12. Mickaël Ciani (Bordeaux)
13. Jérémy Bréchet (Sochaux)
14. Nicolas Maurice-Belay (Sochaux)
15. Juan Pablo Pino (Monaco)
16. Fabien Audard (Lorient)
17. Alexandre Cuvillier (Boulogne)
18. Toifilou Maoulida (Lens)

En détails :

Le joueur de la journée : Nicolas Penneteau (Valenciennes)

Le gardien de but de Valenciennes était tout simplement infranchissable face à Lorient. Alors que son confrère Fabien Audard a lui aussi été très bon, Nicolas Penneteau a sorti pas moins de six arrêts décisifs, dont trois devant Gameiro. Certains 0-0 ne reflètent pas du tout la réalité du match.

Frédéric Duplus (Sochaux)

Aligné à droite de la défense sochalienne, Frédéric Duplus a livré une partie solide. Le Sochalien jeune et inexpérimenté a bien contenu le Rennais Sylvain Marveaux et montré ses qualités dans tous les domaines.

Souleymane Diawara (Marseille)

A Auxerre pour le choc au sommet de la saison entre le leader et son dauphin, le roc marseillais ne s'est pas fissuré. Comme à son habitude depuis plusieurs mois, Souleymane Diawara a été intraitable dans les duels. Athlétique et déterminé, le défenseur central de Marseille a muselé Jelen.

Adama Coulibaly (Auxerre)

Comme Diawara, Adama Coulibaly est un habitué de l'équipe type. Le défenseur central auxerrois n'a pas jeté sa part au chien face à Marseille. Le Malien s'est démené pour empêcher les attaquants marseillais de se mettre en position de frappe, il a bataillé ferme face à Brandao.

David Sauget (Grenoble)

Le latéral gauche de Grenoble s'est régalé face au PSG. Bien en place défensivement, David Sauget n'a rien laissé passer et s'est porté vers l'avant dès que possible pour soutenir les offensives de son équipe.

Yohan Cabaye (Lille)

Yohan Cabaye n'en finit plus d'être décisif. Son coup franc direct contre Nancy était une merveille. Le milieu lillois a encore livré une prestation de niveau international, avec des transmissions ajustées, une belle vision du jeu et une maturité certaine.

Florent Balmont (Lille)

Passeur décisif sur le deuxième but de son équipe, Florent Balmont a lui aussi rendu une copie intéressante. Avec Cabaye, la doublette lilloise a encore sévi face à Nancy. Le Dogue a couru de tous les côtés, il a pressé, orienté le jeu, accéléré vers l'avant…

Gervinho (Lille)

Si son collègue Hazard donne souvent le tournis aux défenseurs par ses dribles, Gervinho a pour lui l'efficacité. L'ailier droit de Lille a encore été décisif face à Nancy avec un but de costaud : un lob maitrisé après une course de trente mètres au coude à coude avec un défenseur lorrain.

Michel Bastos (Lyon)

Il suffit parfois d'une occasion. Michel Bastos a été relativement discret pendant plus d'une heure, ne parvenant pas à déborder son vis-à-vis. Mais à la 73e minute, le Brésilien n'a pas tremblé au moment d'ajuster Jourdren pour offrir trois points ultra précieux à Lyon dans la course à la Ligue des Champions.

Loïc Rémy (Nice)

L'attaquant vedette de Nice a inscrit un nouveau doublé à Boulogne qui aurait dû suffire pour que son équipe remporte la victoire. Loïc Rémy n'est pas responsable des errances défensives de fin de match et peut de son côté se satisfaire de sa prestation aboutie et remarquable.

Danijel Ljuboja (Grenoble)

Face au PSG, son ancien club, Danijel Ljuboja a mis les petits plats dans les grands. Omniprésent sur le front de l'attaque, le buteur serbe était de tous les bons coups. Récompensé en inscrivant le quatrième but de Grenoble, il a fait mal aux reins des défenseurs de la capitale.

Classement : Gervinho creuse l'écart

- A noter, le classement ne tient pas compte de la 34e journée de Ligue 1 en raison du match reporté entre Lyon et Monaco. Le classement porte donc sur les 34 journées entièrement disputées -

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Gervinho (Lille) – 32 points
2. Lisandro (Lyon) – 28 points
3. Costa (Montpellier) – 27 points
4. Cabaye (Lille) – 25 points
5.  Diawara (Marseille) – 24 points
6. Nenê (Monaco) – 23 points
7. Niang (Marseille), Marveaux (Rennes) – 22 points
9. Ruffier (Monaco), Koscielny (Lorient), Trémoulinas (Bordeaux) – 21 points
12. Chamakh (Bordeaux) – 20 points
13. Rémy (Nice), Pedretti (Auxerre) – 17 points
15. Jelen (Auxerre) – 16 points
15. Heinze (Marseille), Gameiro (Lorient), Debuchy (Lille), Sissoko (Toulouse) – 15 points
20. Bastos (Lyon), Hazard (Lille), Coulibaly (Auxerre), Armand (Paris SG), Spahic (Montpellier), Janot (Saint-Etienne) – 14 points
26. Gourcuff, Diarra (Bordeaux), Cris, Lloris (Lyon) – 13 points
30. Ciani (Bordeaux), Danzé (Rennes), Féret (Nancy) – 12 points
33. Lucho, Bonnart (Marseille), Rami (Lille), Audard (Lorient), Audel (Valenciennes) – 11 points
38. Erding (PSG), Planus (Bordeaux), Mandanda (Marseille), Briand, Fanni (Rennes), Gignac (Toulouse), Cissokho (Lyon), Dia (Nancy), Puygrenier (Monaco) – 10 points
47. Cheyrou (Marseille), Hadji (Nancy), Diakhaté (Saint-Etienne), Bocanegra (Rennes), Demont (Lens), Clément (Paris SG) – 9 points
53. Vahirua (Lorient), Brandao (Marseille), Montano (Montpellier), Oliech (Auxerre), Leroy (Rennes), Bréchet (Sochaux) – 8 points
59. Valbuena, Abriel (Marseille), Fernando, Gouffran (Bordeaux), Marveaux, Aït-Fana (Montpellier), Mignot (Auxerre), Giuly (Paris SG), Park (Monaco), Gyan (Rennes), Le Tallec (Le Mans), Ndy Assembe (Valenciennes), Pjanic, Toulalan (Lyon) – 7 points
73. Chalmé (Bordeaux), Gomis, Källström (Lyon), Maoulida (Lens), Jeunechamp, Dzodic (Montpellier), Sakho, Coupet (Paris SG), Payet (St-Etienne), Chedjou, Landreau, Obraniak (Lille), Corchia (Le Mans), Chrétien (Nancy), Penneteau, Mater (Valenciennes), Hansson, Douchez (Rennes), Perquis, Richert (Sochaux), Sosa (Lorient) – 6 points
94. Ben Arfa (Marseille), Yahia (Lens), Frau (Lille), Alonso (Monaco), Ben Saada (Nice), Wendel (Bordeaux), Ben Khalfallah, Sanchez (Valenciennes), Monterrubio (Lorient), Luyindula (PSG) – 5 points
104. Taiwo (Marseille), Mavuba (Lille), Amalfitano (Lorient), Sorin (Auxerre), Boumsong, Govou (Lyon), Makelele, Edel, Sessègnon (Paris SG), Pitau, Yanga-Mbiwa (Montpellier), Rivière, Perrin (Saint-Etienne), Tiéné (Valenciennes), Contout, Ndinga (Auxerre), Dalmat (Sochaux), Tabanou (Toulouse), Haruna (Monaco), Ljuboja, Matsui (Grenoble), M'Vila (Rennes) – 4 points
126. Kaboré, Koné (Marseille), Jallet, Ceara (Paris SG), M'Bengué, Ebondo, Nounkeu, Berson, Cetto, Didot (Toulouse), Camara, El Kaoutari, Jourdren (Montpellier), Bérenguer, Alo'o Efoulou, Malonga, Bracigliano, Lemaître, Andre Luiz (Nancy), Nogueira, Mikari, Davies, Faty, Duplus, Boudebouz (Sochaux), Bangoura, Mangane (Rennes), Réveillère, Vercoutre (Lyon), Mongongu, Costa, Modesto, Muratori (Monaco), Baal, Goulon, Lamah, Thomas (Le Mans), Balmont, De Melo (Lille), Birsa, Capoue, Hengbart (Auxerre), Sanogo, Fernandez, Sako, N'Daw, Varrault, Benalouane (Saint-Etienne), Roudet, Akalé, Chelle, Sartre (Lens), Ospina, Letizi, Gace, Hellebuyck (Nice), Bellion (Bordeaux), Sauget, Ravet (Grenoble), Ducourtioux (Valenciennes), Bédénik (Boulogne) – 3 points
187. Mbia (Marseille), Pelé, Blondel (Toulouse), Niculae (Auxerre), Matuidi (Saint-Etienne), Cuvillier, Marcq (Boulogne), Plasil, Carrasso (Bordeaux), Apam (Nice), Cohade, Pujol, Samassa (Valenciennes), Diarra (Lorient), Dieuze (Grenoble) – 2 points
202. Ederson (Lyon), Hoarau, Sankharé (Paris SG), Dupuis, Capoue (Toulouse), Morientes (Marseille), Jussiê, Ramé (Bordeaux), Balmont, Butelle (Lille), Mvuemba (Lorient), Pino, Coutadeur (Monaco), Helstad, Dossevi (Le Mans), Lachor, Thil (Boulogne), Belhanda (Montpellier), Ilan (Saint-Etienne), Bong, Baldé (Valenciennes), Akrour, Le Crom, Batlles (Grenoble), Grichting (Auxerre), Bakar (Nancy), Runje, Jemaâ (Lens), Mounier (Nice), Maurice-Belay, Dreyer (Sochaux) – 1 point

Classement par club : Lille n'a pas dit son dernier mot

1. Marseille – 142 points
2. Lille – 132 points
3. Bordeaux – 123 points
4. Lyon – 119 points
5. Rennes – 100 points
6. Montpellier – 95 points
7. Auxerre – 86 points
8. Monaco – 84 points
9. Paris SG – 75 points
10. Lorient – 73 points
11. Saint-Etienne – 58 points
12. Nancy – 56 points
13. Valenciennes – 55 points
14. Toulouse – 53 points
15. Sochaux – 44 points
16. Nice – 37 points
17. Lens – 34 points
18. Le Mans – 27 points
19. Grenoble – 19 points
20. Boulogne-sur-Mer – 9 points

C'était l'équipe type de la 35e journée de Ligue 1. Rendez-vous dès mercredi pour découvrir les meilleurs joueurs de la 36e journée.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
L'OL peut-il encore croire à une place sur le podium en Ligue 1 ? (cliquez ici pour voir le classement)

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB