Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Eto’o, l'indomptable
Par Olivier Cothenet - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 13/05/2004 à 01h23
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Attaquant racé et technique, Samuel Eto'o est un grand espoir du football africain. Nommé joueur africain de l'année, le Camerounais devrait être transféré cet été et on l'annonçait déjà du côté de l'OM où il formerait avec Drogba un duo de feu. Portrait.

«Le Camerounais le plus doué depuis Milla»

Le 30 avril dernier, à Yaoundé, sur les terres de football qu'est le Cameroun, la Fédération Africaine de Football a récompensé Samuel Eto'o Fils du titre de meilleur joueur africain de l'année 2004. Pour le journal camerounais «Le Messager» , c'est le sacre du «footballeur camerounais le plus doué depuis Milla» . Pour le peuple camerounais, il représente l'avenir de sa sélection, une raison de sourire dans un quotidien pas toujours drôle.

Enfant du quartier de New-Bell, à Douala, Samuel Eto'o s'est d'abord formé dans les rues de son Cameroun natal. Il est ensuite passé par le club de l'Avenir, puis de l'UCB avant la Kadji Sports Academy. Mettant en valeur ses qualités techniques et sa vista devant le but, il est repéré à 16 ans et demi par le club espagnol de Leganes (D2). Il signe en 1997 son premier contrat professionnel et dispute 28 matches pour 3 buts. C'est durant l'été que sa vie d'adolescent s'accélère. Déjà dans l'oeil du sélectionneur national, il est appelé pour la Coupe du Monde en France. Pendant la compétition, il joue vingt minutes contre l'Italie après avoir remplacé la légende M'Boma. Tout un symbole que le Real Madrid n'a pas manqué de noter. Sur la piste du jeune joueur tout au long de l'année, le club madrilène est finalement convaincu et l'engage dans les semaines qui suivent avant de l'intégrer à son centre de formation.

Propriété du Real Madrid et de Majorque

Cédant naturellement au salaire proposé par le club Merengue, Eto'o se retrouve, comme tous les jeunes des grands clubs, forcé d'évoluer avec la réserve. Il ne dispute qu'un match avec le Real mais profite des conseils de Valdano, qui a déjà repéré en lui un futur grand. Alors que certains attendent des années leur chance, Eto'o se démarque et fait savoir son envie de jouer. Il est finalement prêté au Real Majorque, chez qui il marque six buts en douze matches. Une performance qui ne passe pas inaperçue à… Madrid. Le Real se ravise dès la saison suivante en le réintégrant dans son effectif. Pourtant, à la demande du joueur et sous la pression de Majorque, le club des Baléares parvient à faire signer le Camerounais, le Real possédant encore aujourd'hui la moitié des droits du joueur, mais aussi une option d'achat pour le futur.

En 2000, après les Jeux Olympiques remportés par la sélection camerounaise, l'attaquant se consacre totalement à son club, qui emmène en Ligue des Champions à la fin de la saison, grâce notamment à ses onze buts en Liga. Sur sa lancée, il découvre donc l'Europe (trois buts en 8 matches, C1 et C3 confondues), mais baisse un peu de régime en championnat (six buts seulement). On lui reproche alors une trop grande facilité et un manque de travail malgré un potentiel évident. A son bilan s'ajoute tout de même un but à la CAN (remportée par le Cameroun) et un autre à la coupe du Monde. Averti et repris en main par son entraîneur, il connaît une saison suivante plus prolifique : ses quatorze buts réveillent même les envies de ténors européens. Mais Majorque reste stoïque devant les sollicitations au sujet de son attaquant.

En route vers la Canebière ?

Logiquement, le club veut compter sur toutes ses forces vives pour la saison suivante où il dispute encore une fois la coupe de l'UEFA grâce à sa victoire en coupe d'Espagne. Une victoire à laquelle Eto'o n'est pas étranger puisqu'il a quitté sa sélection trois jours pendant la CAN, juste le temps d'aller inscrire deux des trois buts de son équipe en finale de la coupe. A l'aube de cette fin de saison, il semble bien que rester à Majorque a été un bon choix puisque le longiligne attaquant est le quatrième buteur de la Liga avec 17 réalisations et qu'il a marqué quatre buts en sept matches européens.

C'est donc sans surprise qu'on a vu Eto'o nominé pour le Ballon d'Or et remporter le titre de joueur africain de l'année. Dédiant son trophée à la mémoire de Marc-Vivien Foé, il représente maintenant tout l'espoir du Cameroun pour les années à venir et attend avec impatience de montrer son talent dans un grand club. Aujourd'hui déjà, la presse espagnole évoque un départ vers Barcelone, Manchester United, Arsenal, Valence, ou plus sûrement vers l'Atletico Madrid. Mais ce transfert devrait encore défrayer la chronique puisque le joueur a déclaré récemment son amour à l'OM où il retrouverait son ami Drogba. L'OM, qui a besoin d'un deuxième attaquant de haut niveau serait intéressé, mais les conditions financières sont très délicates.

Découvert en deuxième division espagnole, Samuel Eto'o s'est révélé à Majorque. Attaquant athlétique et technique, il est annoncé comme un futur grand et est l'espoir de tout le peuple camerounais. Il doit maintenant confirmer son gros potentiel en travaillant dur et en s'imposant dans un grand club !

Nom : Eto'o
Prénom : Samuel
Âge : 22 ans
Date de naissance : 10 mars 1981
Nationalité : Camerounaise
Taille : 1m80
Poids : 75kg
Poste : attaquant

Club actuel : Real Majorque (2000-?)
Clubs précédents : Leganes, Espagne (1997-1998), Real Madrid, Espagne (1998-1999).
Sélections : International camerounais A.
Palmarès : Vainqueur des Jeux Olympiques 2000, vainqueur de la CAN 2002, vainqueur de la coupe d'Espagne 2003, finaliste de la coupe des Confédérations 2003.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB