Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 31e journée
Par Pierre-Damien Lacourte - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 04/04/2010 à 23h48
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Une nouvelle fois impérial à Montpellier, le Monégasque Stéphane Ruffier est élu «joueur de la journée». Le Stéphanois Varrault, le Nancéien Dia, le Marseillais Heinze et le Lyonnais Lisandro se sont aussi distingués à l'occasion de cette 31e journée de Ligue 1 et figurent au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 31e journée
Stéphane Ruffier (Monaco), impérial à Montpellier.

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Equipe type de la 31e journée :

Remplaçants :

12. Jean-Alain Boumsong (Lyon)
13. Blaise Matuidi (Saint-Etienne)
14. Michel Bastos (Lyon)
15. Morgan Amalfitano (Lorient)
16. Nicolas Penneteau (Valenciennes)
17. Daniel Niculae (Auxerre)
18. Mamadou Samassa (Valenciennes)

En détails :

Le joueur de la journée : Stéphane Ruffier (Monaco)

A Montpellier samedi soir, Stéphane Ruffier a dégoûté à lui seul ou presque les attaquants montpelliérains. Le dernier rempart de l'ASM s'est signalé en réalisant pas moins d'une demi-douzaine de parades décisives. Et quand le Basque a dû s'avouer vaincu sur un dribble de Souleymane Camara, l'arbitre assistant est venu à son secours en signalant l'attaquant sénégalais, à tort, hors-jeu. Il paraît que la chance est souvent du côté des grands gardiens.

Cédric Varrault (Saint-Etienne)

Christophe Galtier a longtemps hésité entre le mettre sur le banc ou sur le terrain au coup d'envoi de la partie. Bien lui en a pris de le titulariser. Très bon défensivement, Cédric Varrault s'est aussi trouvé au bon endroit pour inscrire le premier but de Saint-Etienne face au Mans.

Sébastien Puygrenier (Monaco)

Montpellier n'a pas fait que buter sur Stéphane Ruffier ce week-end. Il est aussi tombé sur un très bon Sébastien Puygrenier. Le défenseur monégasque a été très solide dans les duels, au sol comme dans les airs. Très serein, l'ancien Nancéien a même souvent élevé la voix pour calmer quelques-uns de ses coéquipiers qui avaient tendance à s'énerver.

Yohan Benalouane (Saint-Etienne)

Les Manceaux ont eu face à eux un excellent Yohan Benalouane ce week-end. Le défenseur stéphanois n'a rien laissé passer, se montrant très précieux dans ses interventions. Un but de la tête en prime pour celui qui a parfois été malmené par les supporters stéphanois.

Gabriel Heinze (Marseille)

De retour comme titulaire au poste de latéral gauche, Gabriel Heinze a prouvé qu'il avait déjà retrouvé toute sa hargne et sa combativité. Le défenseur argentin de l'OM a été l'auteur d'un bon match face à Lens, se signalant même par une bonne frappe dangereuse pour Runje.

David Ducourtioux (Valenciennes)

Aligné au poste de milieu droit face à Lille, David Ducourtioux s'en est très bien tiré. Très bon défensivement, le Valenciennois a également posé pas mal de soucis à la défense des Dogues. Il est l'auteur de la passe décisive sur le but de la victoire inscrit par Mamadou Samassa.

Pascal Bérenguer (Nancy)

Le milieu de terrain nancéien est pour beaucoup dans la victoire de son équipe à Bordeaux samedi soir. A la récupération comme dans l'animation du jeu, Pascal Bérenguer a été l'auteur d'une excellente prestation à Chaban-Delmas.

Jérémy Toulalan (Lyon)

Il ne devait pas jouer au départ à Rennes. Puis avec la blessure de Mathieu Bodmer, Claude Puel a été contraint de le faire entrer en jeu avant même la fin de la première mi-temps. Pour Frédéric Antonetti, son équipe a perdu le contrôle du match après l'entrée en jeu du milieu de terrain lyonnais. C'est dire si Jérémy Toulalan a fourni une grosse prestation en Bretagne.

Issiar Dia (Nancy)

Comme face à Lens une semaine plus tôt, Issiar Dia s'est montré intenable. Positionné cette fois sur le flanc gauche de l'attaque, l'ancien Amiénois n'a été nullement gêné. Auteur d'une passe décisive et d'un but où il remonte tout le terrain, l'attaquant nancéien a été un véritable poison pour la défense bordelaise.

Youssouf Hadji (Nancy)

Son nouveau poste d'avant-centre lui va comme un gant. A Bordeaux dans cette position samedi soir, Youssouf Hadji a énormément pesé sur la défense girondine. Grâce à sa technique au-dessus de la moyenne, le Marocain, auteur de l'ouverture du score, a grandement contribué au succès de sa formation.

Lisandro Lopez (Lyon)

Aligné sur le front de l'attaque par Claude Puel, Lisandro Lopez s'est une nouvelle fois montré très actif face à Rennes. L'attaquant argentin offre en prime la victoire à l'Olympique Lyonnais d'un joli coup de tête, pourtant pas son point de fort.

Classement : Lisandro vient mettre la pression sur Gervinho

- A noter, le classement ne tient pas compte des 14e, 26e et 30e journées de Ligue 1 en raison des matchs reportés. Le classement porte donc sur les 28 journées entièrement disputées -

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Gervinho (Lille) – 26 points
2. Lisandro (Lyon) – 25 points
3. Nenê (Monaco) – 23 points
4. Niang (Marseille), Marveaux (Rennes) – 22 points
6. Ruffier (Monaco), Costa (Montpellier), Trémoulinas (Bordeaux) – 21 points
9. Chamakh (Bordeaux), Koscielny (Lorient) – 17 points
11. Cabaye (Lille) – 16 points
12. Jelen (Auxerre), Diawara (Marseille), Debuchy (Lille), Sissoko (Toulouse) – 15 points
16. Spahic (Montpellier), Rémy (Nice), Janot (Saint-Etienne) – 14 points
19. Gourcuff, Diarra (Bordeaux), Pedretti (Auxerre), Lloris (Lyon), Armand (Paris SG) – 13 points
24. Féret (Nancy) – 12 points
25. Bastos (Lyon), Ciani (Bordeaux), Hazard, Rami (Lille), Audel (Valenciennes) – 11 points
30. Planus (Bordeaux), Cissokho (Lyon), Puygrenier (Monaco), Gameiro (Lorient) – 10 points
34. Heinze (Marseille), Danzé (Rennes), Hadji (Nancy), Audard (Lorient), Diakhaté (Saint-Etienne), Demont (Lens), Clément (Paris SG) – 9 points
41. Brandao (Marseille), Erding (Paris SG), Leroy (Rennes) – 8 points
44. Abriel (Marseille), Fernando, Gouffran (Bordeaux), Aït-Fana (Montpellier), Mignot, Coulibaly (Auxerre), Giuly (Paris SG), Park (Monaco), Briand, Gyan, Fanni (Rennes), Dia (Nancy), Gignac (Toulouse), Pjanic (Lyon) – 7 points
58. Chalmé (Bordeaux), Gomis, Källström (Lyon), Jeunechamp, Dzodic (Montpellier), Cheyrou (Marseille), Sakho, Coupet (Paris SG), Landreau, Obraniak (Lille), Chrétien (Nancy), Mater, Ndy Assembe (Valenciennes), Hansson, Bocanegra, Douchez (Rennes), Perquis, Richert, Bréchet (Sochaux), Le Tallec (Le Mans) – 6 points
78. Lucho, Bonnart (Marseille), Yahia (Lens), Frau (Lille), Alonso (Monaco), Ben Saada (Nice), Oliech (Auxerre), Wendel (Bordeaux), Montano (Montpellier), Sanchez (Valenciennes), Monterrubio (Lorient) – 5 points
89. Ben Arfa, Mandanda, Valbuena (Marseille), Mavuba (Lille), Amalfitano, Vahirua (Lorient), Sorin (Auxerre), Toulalan, Boumsong, Govou (Lyon), Sessègnon, Luyindula (Paris SG), Pitau, Yanga-Mbiwa (Montpellier), Rivière, Perrin (Saint-Etienne), Ben Khalfallah (Valenciennes), Dalmat (Sochaux) – 4 points
107. Kaboré, Koné (Marseille), Makelele, Ceara (Paris SG), M'Bengué, Ebondo, Nounkeu, Tabanou, Berson, Cetto, Didot (Toulouse), El Kaoutari, Jourdren (Montpellier), Bérenguer, Alo'o Efoulou, Malonga, Lemaître, Andre Luiz (Nancy), Nogueira, Mikari, Davies, Faty, Boudebouz (Sochaux), Bangoura, Mangane (Rennes), Sosa (Lorient), Vercoutre (Lyon), Haruna, Mongongu, Costa, Modesto, Muratori (Monaco), Goulon, Corchia, Thomas (Le Mans), De Melo, Chedjou (Lille), Capoue, Jelen, Hengbart (Auxerre), Sanogo, Payet, Fernandez, Sako, N'Daw, Varrault, Benalouane (Saint-Etienne), Roudet, Akalé, Chelle, Sartre (Lens), Letizi, Gace, Hellebuyck (Nice), Bellion (Bordeaux), Matsui (Grenoble), Ducourtioux (Valenciennes), Bédénik (Boulogne) – 3 points
165. Niculae (Auxerre), Marveaux (Montpellier), Matuidi (Saint-Etienne), Marcq (Boulogne), Carrasso (Bordeaux), Jallet (Paris SG), Dieuze (Grenoble) – 2 points
172. Edel, Hoarau (Paris SG), Capoue, Blondel, Pelé (Toulouse), Taiwo, Morientes (Marseille), Plasil, Jussiê, Ramé (Bordeaux), Balmont, Butelle (Lille), Mvuemba, Diarra (Lorient), Coutadeur (Monaco), Helstad, Dossevi (Le Mans), Lachor, Thil, Cuvillier (Boulogne), Cris (Lyon), Belhanda (Montpellier), Ilan (Saint-Etienne), Cohade, Tiéné, Pujol, Bong, Penneteau, Samassa, Baldé (Valenciennes), Akrour, Ljuboja, Le Crom, Batlles (Grenoble), Ndinga, Grichting, Contout (Auxerre), M'Vila (Rennes), Apam (Nice), Bakar (Nancy), Jemaâ (Lens), Dreyer (Sochaux) – 1 point

Classement par club : Lyon revient se mêler à la lutte

1. Bordeaux – 118 points
2. Lille – 108 points
3. Marseille – 104 points
4. Lyon – 94 points
5. Rennes – 85 points
6. Monaco – 82 points
7. Montpellier – 76 points
8. Paris SG – 65 points
9. Auxerre – 62 points
10. Saint-Etienne – 55 points
11. Lorient – 54 points
12. Nancy – 50 points
13. Toulouse – 46 points
14. Valenciennes – 42 points
15. Sochaux – 38 points
16. Nice – 29 points
17. Lens – 27 points
18. Le Mans – 17 points
19. Grenoble – 9 points
20. Boulogne-sur-Mer – 8 points

C'était l'équipe type de la 31e journée de Ligue 1. Rendez-vous dès dimanche prochain pour découvrir les meilleurs joueurs et le classement de la 32e journée !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour le PSG en 8es de Ligue des Champions ?

Chelsea
Dortmund
Atletico Madrid
Naples
Tottenham
Atalanta
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB