Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Marseille a du finish
Par Patrick Juillard - Actu Europa League, Mise en ligne: le 11/03/2010 à 23h17
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Olympique de Marseille a bien rétabli la situation ce jeudi soir sur le terrain du Benfica Lisbonne (1-1) en huitième de finale aller de l'Europa League : en égalisant sur le fil par Ben Arfa, les hommes de Didier Deschamps ont fait une bonne partie du chemin vers les quarts de finale.

Marseille a du finish
Ben Arfa, joker décisif de l'OM en Europa League.

Le Benfica Lisbonne accueillait l'Olympique de Marseille jeudi soir au stade de la Luz, à l'occasion des huitièmes de finale aller de l'Europa League. Les deux équipes se sont quittées sur le score de 1-1. La première occasion intervenait sur un contre marseillais. Sur un long centre de Bonnart, la balle échouait à Lucho, mais l'Argentin, abandonné au coin des six mètres, expédiait son plat du pied au ras du poteau (15e). Eprouvant quelques difficultés à s'approcher des buts olympiens, les Lisboètes allaient menacer la cage de Mandanda sur une frappe soudaine des 35 mètres signée Di Maria (25e), avant que Cardozo, pourtant idéalement placé, n'envoie dans les tribunes un délice d'ouverture en profondeur de ce même Di Maria (32e). Les lutins argentins du Benfica s'illustraient ensuite, quand la déviation subtile de Saviola trouvait Aimar dans la course. Mais la frappe rasante du meneur de poche était captée par Mandanda (40e). Enfin, Lucho manquait encore la cible de peu sur un bon centre de Brandao (45e).

Le raté de Mandanda

En seconde période, les intentions étaient toujours présentes, mais un manque de précision assez général faisait sombrer la partie dans la médiocrité : tirs loin du cadre, relances approximatives, centres ratés… On s'ennuyait ferme jusqu'à ce que l'OM déroule enfin une belle action : Brandao accélérait côté gauche et centrait pour Niang dont la tête piquée était repoussée en deux temps de façon miraculeuse par Julio Cesar. Le portier portugais avait été décisif par son réflexe, celui de l'OM allait l'être par sa maladresse. Servi par Di Maria, Cardozo cochonnait sa reprise, mais Mandanda échappait inexplicablement la balle dans les pieds de Maxi Pereira. L'Uruguayen ne laissait pas passer pareille aubaine (1-0, 76e). Revigorés par cette ouverture du score heureuse, les Aguias manquaient le break de peu, mais la monumentale frappe de Ramires s'écrasait sur la barre (86e). Marseille allait au contraire égaliser de la tête, par le rentrant Ben Arfa, bien servi par Bonnart (90e). Le joker olympien marquait là son 3e but en 3 rencontres d'Europa League, enlevant une belle épine du pied de son équipe.

L'homme du match : Angel Di Maria (Benfica Lisbonne)

Le milieu offensif argentin fut l'un des seuls à jouer constamment dans le bon tempo. Son volume de jeu et sa clairvoyance ont posé beaucoup de problèmes aux Marseillais. On comprend mieux ses statistiques hors norme (6 buts et 14 passes décisives en 27 matches, Championnat et C3 confondus, série en cours).

La note du match : 5/10

Une belle pelouse, un public fervent, pléthore de joueurs de talent, et pourtant les débats furent souvent marqués par l'approximation. Seul le dernier quart d'heure vit les choses s'améliorer. Frustrant.


Europa League / 8e de finale aller
Benfica Lisbonne 1-1 Olympique de Marseille
Stade de la Luz, 39.000 spectateurs environ.
Arbitre : M. Brych (Allemagne).
But : Maxi Pereira (76e) ; Ben Arfa (90e).
Avertissements : Maxi Pereira (65e) ; Lucho (48e), Brandao (71e).
Benfica : Julio Cesar – Cesar Peixoto, David Luiz, Luisao, Maxi Pereira – Javi Garcia, Di Maria, Ramires, Aimar – Saviola (Eder Luis, 87e), Cardozo. Entraîneur : Jorge Jesus.
Marseille : Mandanda – Taiwo, Mbia, Diawara, Bonnart – Cissé, Lucho, Cheyrou, Abriel (Valbuena, 69e) – Brandao, Niang (Ben Arfa, 74e). Entraîneur : Didier Deschamps.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB