Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Robinho, l'avenir brésilien
Par Olivier Cothenet - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 05/05/2004 à 18h12
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Il est le grand espoir du Brésil pour les années à venir et est annoncé dans les pas de Pelé, même s'il souhaite avant tout être lui-même. Âgé de seulement 20 ans, Robinho, attaquant du FC Santos, se prépare doucement pour éclairer l'Europe de sa technique hors du commun. Portrait.

Un tripoteur de balle à la brésilienne

Pelé, Garrincha, Romario, Ronaldo… Les comparaisons sont multiples dès qu'on évoque le nom de Robinho, le jeune attaquant du club brésilien Santos. Si on se gardera bien de l'annoncer comme le successeur d'untel ou d'untel, on retiendra simplement pour le moment que le jeune homme, âgé seulement de 20 ans, se place déjà dans la lignée des grands «tripoteurs de ballons auriverde.»

Comme la plupart de ses idoles, Robinho a débuté le football dans la rue, alors qu'il habitait dans les favelas, si souvent fertiles en manieur de ballon rond. Alors qu'il avait tout juste de quoi manger, son père a su se débrouiller pour acheter sa première paire de chaussure de foot à son fils, qu'il voit débuter dans un gymnase de «futsal» à São Vicente, avant de partir à Portuario. Repéré par les recruteurs du FC Santos, il est engagé rapidement par le président Marcelo Teixeira et permet ainsi à sa famille de sortir de la précarité.

Un amoureux de la balle…

Après quelques matches en équipe juniors, l'ancien club de Pelé ne put résister à l'envie de voir jouer son petit prodige. Dès lors, les exploits fusèrent. Volant de victoires en victoires, agrémentant le public de Vila Belmiro de gestes techniques inouïs, de nombreux buts et passes décisives, il fut un des principaux artisans (avec son ami Diego) de la victoire de Santos dans le champion d'Etat. Vivant un rapport presque «amoureux» avec sa balle, il parvient à résister à la pression des médias et du public pour se concentrer uniquement sur sa progression et sa joie de jouer. «Je suis toujours comme ça, dit-il en rigolant. A l'entraînement comme dans la vie de tous les jours, j'adore m'amuser. Le football, c'est du bonheur, et pour l'instant, je me porte bien en le considérant comme ça.»

C'est ainsi qu'il invente chaque jours de nouveaux jongles, de nouveaux dribbles, qui en font tous les jours un peu plus le chouchou de tout un peuple. Toutefois, avant d'atteindre ce statut, l'artiste a dû montrer son talent à tout le pays. En 2002, après le titre de Champion d'Etat, il s'attacha à la conquête du titre national que Pelé n'a jamais remporté. Toujours emmené par le duo Robinho-Diego (âgé de 19 ans, ce dernier est un grand ami de Robinho qu'il est chargé d'alimenter depuis son poste de numéro 10 où il est un grand espoir), Santos domine la compétition de la tête et des épaules et remporte la finale contre Cruzeiro (2-0 ; 3-2), avec notamment un but et de passes décisives de Robinho au retour.

… toujours à la recherche de défis

En 2003, malgré les sollicitations régulières de clubs européens, Robinho reste à Santos où il découvre la Copa Libertadores. Parvenant en finale de la plus prestigieuse des coupes d'Amérique du Sud, le club pauliste est battu en finale par Boca Juniors (0-2 ; 1-3). Sélectionné sous le maillot du Brésil espoir, Robinho ne manque pas de panache, mais il ne peut empêcher sa sélection de se faire sortir des éliminatoires pour les JO 2004, qui étaient pourtant un des objectifs du joueur. Malgré cela, il ne perd pas le sourire et repart pour une nouvelle aventure avec Santos, pour tenter cette fois de remporter la Copa Libertadores.

En plus de cela, se pointe l'espoir de jouer avec la Selecão championne du monde. «C'est un joyau rare dans le football brésilien,» a déclaré à son sujet le sélectionneur Parreira. Un joyau qu'il faut aussi protéger selon lui et laisser d'abord évoluer avec les espoirs, même si son heure ne devrait pas tarder. Après trois saisons pleines sous le maillot blanc de Santos, arrivent maintenant les chants de l'Europe et des grands clubs. Si le joueur déclare que l'agent ne l'intéresse pas, son club est moins catégorique puisqu'il demande pour le moment plus de 30 millions d'euros contre son prodige, qui rêve lui du maillot du Barça : «tout le monde sait que j'aime beaucoup Barcelone et mon rêve est de jouer là-bas,» reconnaît-il.

Reconnu par tout un peuple comme un magnifique joueur au potentiel immense, Robinho doit maintenant muscler un peu son jeu (il fait 1m72 pour 61kg) et acquérir un peu plus de rigueur tactique pour réussir en Europe et y faire briller sa vitesse et sa technique hors du commun. «Il a les prédispositions pour me dépasser,» annonce optimiste le maître Pelé, qui avait repéré le talent avant ses dix ans.

Nom : Robson de Souza, dit Robinho
Âge : 20 ans
Date de naissance : 19 janvier 1984
Nationalité : Brésilienne
Taille : 1m72
Poids : 61kg
Poste : attaquant

Club actuel : FC Santos (2002-?)
Clubs précédents : -
Sélections : International espoir brésilien.
Palmarès : Champion du Brésil 2002, finaliste de la Copa Libertadores 2003.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB