Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
LdC : Chelsea piégé par l’Inter, Séville l’a joué trop facile à Moscou
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 24/02/2010 à 22h47
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Bien que dominateur, Chelsea s'est incliné 2-1 sur le terrain de l'Inter Milan en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. Les Nerazzurri ont fait la différence grâce à deux contres assassins qui ont piégé les Blues. De son côté, le FC Séville est allé décrocher un bon match nul en Russie face au CSKA Moscou mais peut nourrir de gros regrets (1-1).

LdC : Chelsea piégé par l’Inter, Séville l’a joué trop facile à Moscou
Chelsea aurait dû bénéficier d'un penalty pour cette faute sur Kalou.

En huitième de finale aller de la Ligue des Champions, l'Inter Milan s'est imposé 2-1 sur sa pelouse face à Chelsea ce mercredi soir. Les Nerazzurri enflammaient d'entrée cette partie. A l'entrée de la surface de réparation londonienne, Eto'o trouvait Sneijder qui servait Milito sur le côté gauche de la surface de réparation. L'Argentin éliminait Terry d'un crochet extérieur avant de loger le ballon au premier poteau de Cech (1-0, 3e). Les Blues réagissaient rapidement. Au quart d'heure de jeu, sur un superbe coup franc des 20 mètres tiré par Drogba, Julio Cesar était battu mais c'est la barre transversale qui repoussait la tentative de l'Ivoirien. Dans la foulée, le portier brésilien était cette fois décisif sur une frappe lointaine de Ballack. A la demi-heure de jeu, l'Inter se procurait une grosse occasion mais Eto'o, pas en confiance en ce moment, manquait sa reprise sur un excellent service de Sneijder alors qu'il était en position idéale pour marquer.

Juste avant le repos, M. Mejuto Gonzalez oubliait un penalty en faveur des Blues pour une faute pourtant évidente de Samuel sur Kalou. Bien que menés au score, les hommes de Carlo Ancelotti rentraient aux vestiaires avec 58% de possession de balle. Après la pause, l'Ivoirien se faisait justice lui-même en égalisant pour les Blues. A l'entrée de la surface de réparation, Kalou profitait d'un bon travail d'Ivanovic pour loger le ballon de l'intérieur du droit dans le petit filet de Julio Cesar, pas exempt de tout reproche sur ce coup (1-1, 50e). Mais Cambiasso redonnait immédiatement l'avantage à l'Inter. Aux 20 mètres, l'Argentin plaçait une reprise de demi-volée croisée du gauche à ras de terre sur laquelle Cech ne pouvait rien (2-1, 54e). A l'heure de jeu, le Tchèque se blessait tout seul au genou droit et devait céder sa place à Hilario dans les cages londoniennes.

A la 65e minute, Julio Cesar brillait cette fois sur une belle reprise de Lampard, bien servi par Anelka, au point de penalty. Par la suite, les défenseurs nerazzurri, à l'image de Lucio, intraitable face à Kalou, Drogba et Anelka, parvenaient à chaque fois à briser les offensives anglaises. Dominateurs, les Blues peuvent nourrir quelques regrets à l'issue de cette rencontre. Il y avait la place pour faire mieux que cette défaite 2-1 à Giuseppe Meazza. Les coéquipiers de John Terry peuvent aussi en vouloir à l'arbitre espagnol de leur avoir oublié un penalty en première période ni sanctionné les nombreux tirages de maillot de Samuel sur Drogba dans la surface milanaise. Le match retour à Stamford Bridge le 16 mars prochain s'annonce tendu et la qualification pour les quarts de finale reste très ouverte.

Séville peut dire merci à Palop

Sur la pelouse synthétique du Luzhniki Stadium, le FC Séville a fait lui match nul face au CSKA Moscou dans l'autre huitième de finale aller de Ligue des Champions de la soirée (1-1). Une pelouse synthétique qui a fait le jeu des Andalous, en jambes malgré une température inhabituelle pour eux (-3°C), adeptes du jeu au sol fait de passes courtes et de touches de balle réduites. De leur côté, malgré l'avantage du terrain, les Moscovites ont clairement souffert d'un manque de compétition. La saison en Russie se disputant sur une année civile, les hommes de Leonid Slutsky disputaient ce mercredi leur premier match officiel en 2010 ! Après une entame de partie équilibrée, les Espagnols ouvraient le score sur leur première occasion franche. Sur le côté droit, Jesus Navas prenait le meilleur sur Schennikov et centrait fort devant le but. Le portier russe Akinfeev tentait d'intervenir mais manquait le ballon. Negredo surgissait alors au second poteau pour pousser le cuir au fond des filets (0-1, 25e).

Après cette ouverture du score, les Russes se montraient plus pressants devant les cages de Palop mais butaient régulièrement sur une défense andalouse rigoureuse et bien organisée. Avant la pause, le CSKA n'était toutefois pas loin d'égaliser mais la demi-volée à ras de terre d'Aldonin à l'entrée de la surface passait juste à côté du montant droit du portier sévillan. Après le repos, les Espagnols se contentaient de gérer tranquillement les débats au lieu de pousser pour creuser l'écart au tableau d'affichage. Les Russes en profitaient alors pour trouver le chemin des filets. Dès 25 mètres, Mark Gonzalez expédiait une superbe frappe dans la lucarne gauche de Palop, resté scotché sur sa ligne (1-1, 66e). En fin de rencontre, les Moscovites étaient tout près du second but mais Palop sortait vainqueur de son duel avec Necid. Avec ce résultat nul, rien n'est fait pour la qualification pour les quarts de finale. Mais les Andalous, qui avaient le match bien en main pendant une heure de jeu, peuvent vraiment s'en vouloir.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

Liverpool
FC Barcelone
Manchester City
Juventus Turin
Bayern Munich
FC Valence
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB