Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : Cissé nouveau dieu grec, les Eperviers plombés…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 11/01/2010 à 23h03
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, Cissé nouveau dieu grec, Bastos brise la glace et Boulogne ne veut pas faire Kapo sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, les Eperviers plombés, Monaco a failli avoir un mauvais Tours et Laval a voulu voir Vesoul. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : Cissé nouveau dieu grec, les Eperviers plombés…

Les valeurs en hausse

Cissé nouveau dieu grec

Nul doute qu'à Marseille on doit se poser des questions. A l'heure où les dirigeants olympiens cherchent un attaquant, un qui leur appartenait encore l'été dernier flambe actuellement en Grèce. Djibril Cissé enfile les buts comme les perles avec le Panathinaïkos. L'international tricolore s'est ainsi distingué en inscrivant deux nouveaux doublés la semaine dernière. Avec 16 réalisations au compteur, l'ancien Marseillais est en train d'acquérir un nouveau statut de dieu grec à Athènes. Meilleur buteur de son championnat, Cissé a mis toute la Grèce à ses pieds. Raymond Domenech pourrait bientôt être au bout du fil.

Bastos brise la glace

L'Olympique Lyonnais a débuté 2010 bien mieux qu'il avait terminé 2009. En s'imposant 3-1 à Strasbourg lors des 32es de finale de la Coupe de France, les Gones se sont remis dans le sens de la marche. En particulier grâce à un homme, Michel Bastos, intenable en Alsace. Auteur d'un superbe doublé, le Brésilien a grandement contribué à la qualification des Rhodaniens pour le tour suivant de la compétition. Si les Sud-Américains ont souvent tendance à s'éteindre au fur et à mesure que la température baisse, l'ancien Lillois a lui prouvé qu'il savait briser la glace.

Boulogne ne veut pas faire Kapo

19e de Ligue 1 à la trêve, Boulogne-sur-Mer est parti pour vivre une deuxième saison galère. Mais le club de la Côte d'Opale n'a aucune envie de faire capot lors de la phase retour. Pour remonter la pente, les dirigeants nordistes ont décidé de faire confiance à une ancienne gloire du football français, en rade depuis plusieurs saisons maintenant, Oliver Kapo. Au regard de ses qualités, l'ancien Auxerrois ne peut faire que du bien à l'USBCO. Reste maintenant à savoir si l'homme aux 9 sélections en équipe de France retrouvera rapidement ses jambes de 20 ans, celles qui faisaient un malheur sur les pelouses françaises à l'époque.

A part ça ? L'OL, l'OM, Bordeaux, le PSG, Monaco, Rennes, Toulouse… Tous ont tenu, avec plus ou moins de facilité, leur rang ce week-end lors des 32es de finale de la Coupe de France. De bon augure pour la suite de la compétition.

Les valeurs en baisse

Les Eperviers plombés

Le Togo, emmené par un Emmanuel Adebayor motivé comme jamais, pensait vivre une belle fête en Angola. Mais en subissant une attaque armée de la part de rebelles qui a fait deux morts et plusieurs blessés graves dans leurs rangs, les Eperviers ont vécu l'horreur en arrivant sur le lieu où ils rêvaient des plus beaux exploits. Si les Togolais sont aujourd'hui rentrés chez eux, avant peut-être de revenir après les trois jours de deuil national décrétés, la Coupe d'Afrique des Nations, et l'Afrique en général, n'avait pas besoin de ça. Espérons maintenant que la suite de la compétition se passe sans autre incident.

Monaco a failli avoir un mauvais Tours

Si elle s'est qualifiée pour les 16es de finale de la Coupe de France, l'AS Monaco a failli avoir un bien mauvais tour sur sa pelouse lors des 32es de finale. Longtemps amorphe, le club de la Principauté n'a dû son salut qu'à un Stéphane Ruffier très inspiré lors de la séance des tirs au but pour éliminer Tours, pensionnaire de Ligue 2. Guy Lacombe peut d'ores et déjà se faire du souci pour la suite de la saison. Avec des prestations de ce genre, l'ASM n'est pas près de quitter le ventre mou du classement.

Laval a vouloir Vesoul

Laval a voulu voir Vesoul, Laval a vu Vesoul… Pourtant en grande forme dans leur championnat de Ligue 2, les Tangos ont subi à domicile la loi des Vésuliens ce week-end, lors des 32es de finale de la Coupe de France. Eliminés par une formation évoluant deux divisions en-dessous, en CFA, les Lavallois peuvent nourrir de gros regrets, d'autant qu'ils menaient au cours de cette rencontre. Mais les Franc-Comtois, surprenants à ce niveau, ont prouvé qu'ils pouvaient être l'un des trouble-fêtes de la compétition cette saison. Raon-l'Etape, autre pensionnaire de CFA et prochain adversaire de Vesoul, peut déjà se mettre à trembler.

A part ça ? Il est pour qui le bonnet d'âne ? Il est pour Nice ! Seule équipe de Ligue 1 à avoir perdu contre une formation de rang inférieur, Plabennec, club de National, l'OGCN a dit adieu à la Coupe de France dès les 32es de finale.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB