Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Ne parlez pas de défaite à Rooney
Par Nicolas Lagavardan - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 28/12/2009 à 09h12
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'orgueil est une arme redoutable dans le football. Wayne Rooney l'a encore prouvé dimanche face à Hull City, en haussant son niveau de jeu pour rattraper une bévue handicapante pour son équipe. Joueur hors pair, l'attaquant anglais porte MU sur ses épaules. Cette donnée n'a pas échappé au Real Madrid.

Ne parlez pas de défaite à Rooney

Si sur le coup, Hull City s'est réjoui d'avoir su profiter de l'erreur de Wayne Rooney (24 ans, 18 matchs et 13 buts en Premier League cette saison) pour égaliser, il aurait mieux valu pour le petit club anglais qu'il trouve un meilleur moyen pour parvenir au but. Car un Rooney touché dans son orgueil en vaut deux. Perdre est déjà pénible pour l'attaquant de Manchester United. Mais perdre par sa faute est tout simplement impensable. A l'image de Lilian Thuram lors d'un certain France – Croatie, l'atout offensif numéro un des Diables Rouge n'a pas admis d'avoir mis son équipe en fâcheuse posture, dimanche, face au 19e de Premier League. Car s'il a inscrit le premier but du match, Rooney a aussi été l'auteur d'une passe en retrait désastreuse qui a abouti sur l'égalisation de Craig Fagan à 1-1.

A. Ferguson – «ça le rend malade»

Remonté contre lui-même, l'Anglais est reparti au combat avec une volonté redoublée de racheter son erreur. Mission accomplie, avec deux passes décisives pour une victoire nette (1-3) au final. «Heureusement que nous avons gagné, sinon je ne pense pas que le manager (Alex Ferguson) aurait été très sympa avec moi. Ce n'était pas un sentiment agréable. Je ne voulais pas laisser tomber mes coéquipiers, même si cela y ressemblait. Mais finalement tout s'est arrangé et nous avons gagné» , a réagi Rooney au micro de Skysports après la rencontre. «Il a fait une erreur, mais c'était son seul mauvais passage du match, il a été exceptionnellement bon aujourd'hui» , a pour sa part noté Alex Ferguson.

«Il a cette envie en lui, c'est naturel et elle ne le quittera jamais. C'est un gagnant, il a toujours eu cette attitude et cette détermination, cette envie de bien faire. Quand il fait une erreur, ça le rend malade plus que n'importe qui. Aujourd'hui, il a rattrapé son erreur et tout s'est bien terminé» , s'est félicité le manager écossais. Au-delà de ce match, Rooney malgré ses 24 ans seulement et la présence de cadres plus expérimentés à ses côtés, est le leader de MU depuis le départ de Cristiano Ronaldo. Les deux joueurs pourraient d'ailleurs se retrouver un jour sous le maillot merengue. Selon Marca, l'ancien joueur d'Everton serait l'une des trois priorités offensives du recrutement madrilène pour l'été prochain…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB