Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Cruel pour Janot
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 22/12/2009 à 23h07
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lens s'est imposé au bout du suspense face à St-Etienne (1-0), mardi soir en match avancé de la 19e journée de Ligue 1. Tombés sur un Jérémie Janot de gala, les Sang et Or ont dû leur salut à un penalty récolté à la dernière minute. Les Verts auront du pain sur la planche après la trêve.

Cruel pour Janot

Les Verts méritaient sans doute de perdre ce match à Lens (1-0), mardi soir lors de la 19e journée de Ligue 1, mais certainement pas de cette manière-là. Après un match héroïque de leur gardien Jérémie Janot, les Stéphanois peu à leur aise durant toute la rencontre, ont cédé à la dernière minute sur un penalty transformé par Eduardo d'une Panenka. Obtenu à l'arrachée, ce succès est néanmoins mérité pour les Sang et Or plus mordants et entreprenants. Les hommes de Jean-Guy Wallemme confirment leur renouveau et peuvent envisager la phase retour avec plus de sérénité, plus de la moitié du chemin vers le maintien ayant été accompli. Très bonne opération face à un concurrent au maintien. 13e avec 26 points, les Sang et Or comptent désormais dix longueurs d'avance sur les Verts, premier non-relégable et qui pourraient rebasculer dans la zone rouge mercredi, selon le résultat du Mans.

Le but

- Lens joue sa dernière cartouche. Matuidi stoppe irrégulièrement Maoulida dans la surface après un mauvais renvoi de la défense. Penalty ! Entré en jeu quelques minutes auparavant, Eduardo réussit la Panenka devant Janot parti sur sa droite (90e+1, 1-0).

Les temps forts

- Enorme occasion pour Lens. A la suite d'un coup franc à trente mètres expédié dans la boite, Janot repousse de deux manchettes main droite la tête piquée de Sow puis la reprise de Maoulida à bout portant. Le ballon revient malgré tout vers Yahia seul face au but qui ne trouve pas le cadre. Les Verts ont eu très chaud (8e).

- Janot est bouillant. Akalé s'échappe côté gauche et adresse un centre parfait pour la tête puissante de Boukari face à deux défenseurs. Le gardien stéphanois s'envolait en une fraction de seconde pour sortir le ballon de sa lucarne (10e).

- Sur une longue transversale vers l'aile droite, Boukari récupère dans le dos de Dabo et centre instantanément pour la reprise à bout portant de Maoulida. Le but est tout fait, mais Janot décidément phénoménal détourne le tir croisé du soulier (31e).

- Dans l'axe, Ilan arme une frappe lourde du droit. Le tir est contré au départ par le pied de Yahia et passe de peu au dessus de la transversale. Sur le corner, N'Daw passe devant Yahia mais ne parvient pas à cadrer sa tête (75e).

- Nouvelle alerte sur le but lensois. Sur un corner mal renvoyé par la défense, Bergessio est trouvé en profondeur côté droit. Son centre échappe à la vigilance de Runje mais Varrault au duel avec un défenseur ne peut pas cadrer sa tête plongeante (78e).

- Sur un centre de Monnet-Paquet depuis l'aile droite, Janot repousse des deux mains la tête smashée de Chelle. En embuscade à cinq mètres du but, Akalé manque l'immanquable en propulsant le ballon dans la tribune (84e).

La prestation des Lensois

Runje a passé une soirée très tranquille. Demont n'a pas eu de mal à tenir son poste défensivement face à l'absence d'adversaire direct, il en a profité pour soutenir les offensives. Chelle a été solide et propre dans ses interventions dans l'axe de la défense. Il n'a connu aucun problème particulier, en compagnie de Yahia, pour contenir Bergessio. Surprise du soir sur le côté gauche, le très jeune Aurier s'en est très bien sorti malgré Payet dans sa zone. Match moyen pour Kovacevic peu inspiré. Sow a été un ton au dessus dans l'entrejeu avec un volume plus important. Roudet a balayé la largeur pour offrir des solutions, mais il a manqué de précision. Akalé a touché peu de ballons et n'a pas toujours fait les bons choix. Boukari a été très remuant côté droit, il a su varier son jeu avec des centres et des dribles. Maoulida avait la rage après son occasion énorme face à Janot, mais il n'a pas pu conjurer le sort lui-même.

La prestation des Stéphanois

Dans l'axe, Benalouane n'a pas été assez précis dans son placement et n'a donc pas pu intervenir à bon escient. Son entente avec N'Daw, en difficulté lui aussi, laisse à désirer. A gauche, Dabo n'a pas été assez vigilant et n'a apporté aucun soutien offensif. Varrault non plus n'a pas répondu à la volonté de Galtier de voir ses latéraux monter, avec en plus bon nombre de ballons rendus à l'adversaire. Matuidi a apporté du punch devant la défense, il a ratissé les ballons et relancé proprement. Landrin a touché beaucoup de ballons mais sa productivité n'a pas décollé. Gelson a porté l'eau mais a manqué d'initiative. En soutien de Bergessio, Ilan a souvent touché le cuir mais sans parvenir à le bonifier. A gauche, Payet s'est montré le plus disponible et dangereux par ses appels et ses percussions, mais ne pouvait pas faire des miracles tout seul. Bergessio s'est bagarré seul en pointe mais n'a pas pu se présenter face à Runje.

L'homme du match : Jérémie Janot

Jérémie Janot a encore fait des miracles sur sa ligne. Après sa prestation majeure face à l'OM le week-end dernier, le gardien de but des Verts a sorti le grand jeu avec des parades aussi inattendues que spectaculaires qui ont permis à son équipe de rester dans le coup jusqu'au coup du sort de la dernière minute.

La note du match : 9/20

Janot a relevé le niveau d'un match globalement moyen tant techniquement que sur le plan du spectacle. Pas de quoi enflammer Bollaert qui ne demandait pourtant que ça. Les occasions ont penché en faveur des Lensois mais leur manque de réussite relève de l'improbable.

Très bonne opération pour Lens qui n'a perdu qu'un de ses neuf derniers matchs et s'éloigne durablement de la zone rouge, dans laquelle les Verts pourraient retomber dès mercredi.


Ligue 1 / 19e journée
RC Lens – AS Saint-Etienne : 1-0 (0-0)
Stade Félix-Bollaert
Arbitre : Fredy Fautrel
But : Eduardo (90e+1 sp)
Avertissements : -

Lens : Runje - Demont, Yahia, Chelle, Aurier – Sow (Hermach, 60e), Kovacevic – Akalé (Eduardo, 86e), Roudet, Boukari (Monnet-Paquet, 76e) – Maoulida. Entraîneur : Jean-Guy Wallemme

Saint-Etienne : Janot - Dabo, N'Daw, Benalouane, Varrault – Matuidi, Gelson, Landrin, Ilan, Payet (Sako, 76e) – Bergessio (Rivière, 86e). Entraîneur : Christophe Galtier



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

La note du match
4,5
Janot a relevé le niveau d'un match globalement moyen tant techniquement que sur le plan du spectacle. Pas de quoi enflammer Bollaert qui ne demandait pourtant que ça. Les occasions ont penché en faveur des Lensois mais leur manque de réussite relève de l'improbable.

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Dans quelle équipe jouera Neymar lors de la saison 2019-2020 à venir ?

PSG
FC Barcelone
Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB