Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon coince encore
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 20/12/2009 à 22h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Monaco et Lyon n'ont pas pu se départager (1-1) dimanche soir lors de la 18e journée de Ligue 1. Après un bon début de match marqué par le coup franc de Bastos, les hommes de Claude Puel ont été dominés et se faisaient rattraper suite à une erreur de Lloris. Ce résultat n'arrange personne.

Lyon coince encore

Lyon n'a plus enchaîné deux victoires de suite en championnat depuis deux mois et demi. Vainqueur de Boulogne mercredi, l'OL n'a pas pu conjurer le sort dimanche soir lors de la 18e journée de Ligue 1. Les hommes de Claude Puel ont été accrochés par Monaco (1-1), après avoir pourtant ouvert la marque grâce à un pétard de Bastos sur coup franc. Après ce fait de jeu, les Rhodaniens ont globalement été dominés par des Monégasques entreprenants mais mal récompensés. Ce résultat n'arrange personne. Au classement, Lyon est 4e avec 30 points, Monaco est 12e avec 26 points. Tout semble séparer ces deux équipes qui n'ont pourtant que quatre points d'écart. Tout peut donc basculer très vite, dans un sens comme dans l'autre.

Les buts

- Lyon récolte un coup franc intéressant à vingt cinq mètres légèrement côté droit. Bastos prend trois pas d'élan et mitraille Ruffier d'un missile tendu du cou du pied gauche dans le petit filet opposé (22e, 0-1).

- Sur un coup franc côté gauche dévié devant le but, Lloris part à l'aventure vers l'angle de sa surface mais Traoré le devance et remet le ballon devant le but d'un retourné. Puygrenier se bat dans les airs avec Govou qui dévie de la tête vers Park au second poteau. Libre de tout marquage, le Coréen termine le travail d'une reprise de volée canon du droit (35e).

Les temps forts

- Lyon pose son empreinte sur le match. Sur un centre au second poteau de Bastos remisé de la tête par Cris devant le but, Makoun surgit pour placer sa tête, repoussée sur sa ligne par Ruffier vigilant (32e).

- Sur un centre anodin, Park parvient à contrôler en pleine surface et profite du marquage laxiste pour lancer Nenê d'une talonnade judicieuse. La frappe du Brésilien dans un angle fermé est boxée des deux poings par Lloris (40e).

- Décalé sur l'aile droite, Park lève la tête et voit le déboulé de Mollo au second poteau. Le centre est parfait mais la tête plongeante ne trouve pas le cadre, ni d'ailleurs le crampon de Govou revenu en trombe le pied en avant. Sur l'action suivante, Park adresse un nouveau centre devant le but que Mollo un peu court ne parvient pas à couper (66e).

- Les Lyonnais subissent mais se procurent une balle de match. Sur le côté droit de la surface, Lisandro temporise devant deux défenseurs avant de servir Delgado, arrivé lancé devant le but mais stoppé dans son élan par la sortie impeccable de Ruffier (83e).

La prestation des Monégasques

Ruffier n'a rien à se reprocher. Puygrenier a livré un match solide, il a assuré ses interventions et ses passes. A ses côtés, Mongongu a été vigilant en couverture. A droite, Modesto a bien contenu Bastos. Côté gauche, Traoré a repoussé Govou dans son camp en prenant tout le couloir. Gosso a commis des fautes et a perdu autant de ballons qu'il en a gagnés. Nkoulou a été plus à son avantage avec autant de fautes mais un plus grand nombre de ballons grattés au milieu. Mollo a varié son jeu, proposant des courses, des centres, des frappes et quelques friandises techniques mais il n'a pas été récompensé. A l'inverse, Alonso a été assez discret, il s'est mis au service du collectif. Nenê s'est rendu disponible pour construire les offensives, il a provoqué des fautes grâce à ses percussions balle au pied et sa technique affutée.

La prestation des Lyonnais

Lloris s'est trompé sur l'égalisation monégasque, sa seule erreur. Réveillère a souvent été débordé par Mollo. Boumsong n'a pas respiré la sérénité, souvent dépassé et imprécis. Cris a compensé comme il a pu avec aussi un apport offensif sur les phases arrêtées. Cissokho a souffert face à Nenê, avec aussi pas mal de ballons perdus. Makoun a touché très peu de ballons, remplacé dès l'heure de jeu par Delgado. Gonalons a eu du mal à se situer avec des fautes et des erreurs dans ses choix. Pjanic a tenté d'orienter le jeu lyonnais mais a manqué de coffre. Govou n'a rien apporté de bon offensivement, beaucoup de ballons perdus et une passe décisive malheureuse pour Park. Un coup d'éclat pour Bastos et c'est à peu près tout pour une copie brouillonne à l'arrivée. Sevré de ballons pendant la première mi-temps à la pointe de l'attaque, Lisandro n'a jamais cessé de se battre en pressant ses défenseurs notamment.

L'homme du match : Chu Young Park

Plus altruiste que Nenê malgré sa position initiale en pointe, Park a causé bien des soucis aux Lyonnais. Le Sud-Coréen a proposé du mouvement et des solutions à la pointe de l'attaque. Il a balayé toute la largeur et souvent échappé au marquage pour proposer par exemple des centres précis. Récompensé par un très joli but.

La note du match : 12/20

Le match n'a pas atteint des sommets d'intensité, comme souvent au Stade Louis II désespérément clairsemé. Malgré cela, les deux équipes n'ont pas refusé le combat et ont eu chacune leur chance. Du déchet dans le jeu des deux côtés mais deux beaux buts.

Ce match nul entre deux équipes en quête de points et de continuité n'arrange personne. Lyon conserve la quatrième place mais avec 30 points, compte désormais dix longueurs de retard sur le leader bordelais. Monaco reste coincé à la 12e place avec 26 points.


Ligue 1 / 18e journée
AS MonacoOlympique Lyonnais : 1-1 (1-1)
Stade Louis II
Arbitre : Stéphane Bré
Buts : Park (35e) - Bastos (22e)
Avertissements : Gosso (45e+1), Nkoulou (59e) – Cissokho (52e), Pjanic (53e), Gonalons (71e), Toulalan (90e)

Monaco : Ruffier – Modesto, Mongongu, Puygrenier, Traoré – Gosso, Nkoulou, Alonso (Pino, 74e), Mollo (Leko, 90e), Nenê - Park. Entraîneur : Guy Lacombe

Lyon : Lloris – Réveillère, Cris, Boumsong, Cissokho – Makoun (Delgado, 59e), Gonalons, Pjanic – Govou (Gomis, 84e), Bastos (Toulalan, 75e), Lisandro. Entraîneur : Claude Puel



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
L'OL peut-il encore croire à une place sur le podium en Ligue 1 ? (cliquez ici pour voir le classement)

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB