Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : Chamakh la tête haute, Domenecchio…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 14/12/2009 à 10h38
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, Chamakh la tête haute, Erding forte tête et Lille tête brûlée sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, Domenecchio, la gueule de bois des Lyonnais et PPH de retour. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : Chamakh la tête haute, Domenecchio…

Les valeurs en hausse

Chamakh la tête haute

Avant le déplacement à Gerland, Marouane Chamakh faisait part dans la presse de son désir de devenir plus décisif, de marquer davantage pour passer de la catégorie des bons attaquants à celle des grands attaquants. A Lyon dimanche soir, l'international marocain a fait un pas vers la deuxième en offrant la victoire aux Girondins. Pas très en vue tout au long de la rencontre, Chamakh a su se trouver là où il fallait pour catapulter le ballon de la tête au fond des filets de Lloris. Souvent la marque des grands attaquants. L'attaquant bordelais est sorti la tête vraiment haute de cette rencontre.

Erding forte tête

Le Turc n'en a fait qu'à sa tête la semaine dernière. Mais bien lui en a pris. Touché au genou le week-end précédent à Bordeaux, le staff médical du Paris Saint-Germain lui conseillait d'observer une phase de repos plus importante. Mais Mevlut Erding, se sentant suffisamment remis sur pied, a décidé lui qu'il était apte à jouer contre Saint-Etienne dimanche. Et une nouvelle fois auteur d'un bon match, l'attaquant parisien a grandement contribué à la victoire de son équipe en catapultant un ballon… de la tête au fond des filets de Janot. Quand Erding fait sa forte tête, le PSG ne s'en plaint pas.

Lille tête brûlée

Mais que se passe-t-il à Lille ? Véritable tête brûlée, le LOSC ne craint plus rien ni personne actuellement. Leur succès 4-3 face à Lyon il y a dix jours, qui faisait suite déjà à une victoire 4-0 contre Valenciennes, semble avoir complètement débridé les hommes de Rudi Garcia. Car dans la foulée, les Dogues, enragés, ont enchaîné par un succès 4-0 face à l'AS Saint-Etienne et ont appliqué le même tarif à Monaco dimanche. Le club nordiste, qui compte certes un match en plus que ses adversaires, pointe aujourd'hui à la 3e place du championnat ! Voilà la récompense quand on a décidé de grimper quatre à quatre les marches du classement.

A part ça ? L'Olympique de Marseille est de retour aux affaires. Une semaine après son succès à Nice, le club phocéen a confirmé en s'imposant face à Boulogne-sur-Mer au Vélodrome samedi soir. Un résultat qui lui permet aujourd'hui de pointer à la 4e place du classement. Avec un match de moins que ses adversaires.

Les valeurs en baisse

Domenecchio

Raymond Domenech trouve que les journalistes sont trop durs avec lui. Mais le sélectionneur de l'équipe de France ne fait vraiment rien pour redorer son image. La semaine dernière, le technicien français est même carrément passé pour Pinocchio. Lorsque l'on évoquait une prime de 862.000 euros pour avoir qualifié les Bleus pour le Mondial, Domenech montait sur ses grands chevaux, affirmant même que le chiffre était «complètement ahurissant» . «Si ça avait été cela, j'aurais été heureux comme tout. C'est loin du compte» , lâchait-il. Loin du compte en effet… Car depuis, il a été prouvé que le sélectionneur national ne percevra «que» 826.222 euros pour avoir «brillamment» conduit l'équipe de France jusqu'au Mondial. Bizarrement depuis, on ne l'a plus entendu s'exprimer sur ce sujet…

La gueule de bois des Lyonnais

Les Gones sont aujourd'hui saoulés de Bordeaux. Bordeaux par-ci, Bordeaux par-là, l'Olympique Lyonnais n'en peut plus d'entendre parler de l'équipe qui lui a subtilisé son titre de champion de France la saison dernière et qui se permet cette année de venir s'imposer sur son terrain. En proie à de sérieuses dissensions internes et à une crise de résultats sans précédent (ou alors si, mais il faut remonter à 2000 pour trouver trace d'une telle série), le club rhodanien est malade. Jean-Michel Aulas a beau dire que tout va bien, force est de constater que ça ne tourne plus vraiment rond dans la capitale des Gaules. Probablement le courant entre Claude Puel et ses joueurs qui ne passe plus…

PPH de retour

Alain Perrin n'a pas mis longtemps à retrouver le surnom qui était le sien à Lyon : PPH, «passera pas l'hiver» . Même si les nombreux blessés dans son effectif ne l'aident pas, force est de constater que l'entraîneur stéphanois n'y arrive pas. Les Verts n'ont pris que deux points lors de leurs cinq derniers matchs et restent sur deux cinglantes défaites : 4-0 à Lille et 3-0 à Paris. Une réunion de crise est prévue ce mercredi dans le Forez. Il y a fort à parier que l'avenir de Perrin soit scellé ce jour-là. Reste à savoir si les Verts seront capables de recoller les morceaux après cet échec.

A part ça ? Après quatre victoires consécutives qui les avaient fait décoller au classement, les Niçois viennent d'enregistrer trois revers de suite. Il n'en fallait pas plus pour faire dégringoler de nouveau le club azuréen à une dangereuse 16e place…

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB