Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Real brise le rêve marseillais
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 08/12/2009 à 22h53
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Marseille a livré un gros match mardi soir lors de la 6e journée de la Ligue des Champions, mais cela n'a pas suffi à battre le Real Madrid (1-3) au Vélodrome. Que de regrets pour l'OM car dans le même temps, le Milan AC a été accroché à Zurich (1-1).

Le Real brise le rêve marseillais

L'Olympique de Marseille peut avoir des regrets, s'il considère que Zurich a rempli sa part du contrat en accrochant le Milan AC dans le même temps (1-1). Avec ce résultat, une victoire suffisait aux hommes de Didier Deschamps pour se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Le penalty de Lucho et la sortie de Niang dans la foulée ont pesé dans la balance. Car les hommes de Didier Deschamps ont mis tout ce qu'ils avaient mardi soir. Cela n'a pas suffi à battre le Real Madrid, plus technique et physique (1-3). Le match a été intense et musclé, entre deux équipes aux atours différents mais bien décidées à s'imposer. Le cinquième but de Cristiano Ronaldo dans la compétition cette saison, sur un coup franc parfait, a fait mal à l'OM dès les premières minutes. Mais dans une ambiance des grands soirs au Vélodrome, Lucho a rapidement égalisé et fait monter la tension à son maximum. A la pause, le Milan était mené à Zurich et laissé entrevoir la possibilité d'un exploit retentissant. Mais au retour des vestiaires, les Madrilènes ont haussé le ton et logiquement concrétisé au tableau d'affichage. L'OM se contentera de la Ligue Europa. Brandao et Heinze seront suspendus au prochain match.

Les buts

- Coup de froid sur le Vélodrome. Cissé commet la faute sur Van der Vaart à plus de vingt mètres dans l'axe. Ronaldo prend deux pas d'élan pour tirer le coup franc et expédie un missile flottant dans la lucarne de Mandanda qui ne peut qu'effleurer le ballon (5e, 0-1).

- Taïwo dépose Ramos dans le couloir gauche et centre au second poteau pour la tête piquée de Brandao. Albiol parvient à repousser en deux-temps sur sa ligne, mais directement sur Lucho qui ne se prive pas de fusiller Casillas à bout portant. Le Vélodrome explose (11e, 1-1).

- Higuain alerte Marcelo d'une transversale magnifique de l'extérieur du droit. Le Brésilien s'engouffre dans la surface côté gauche mais Mandanda parvient à détourner sa frappe puissante du droit. Sur le corner sortant de Van der Vaart, la défense ne parvient pas à se dégager et laisse Albiol reprendre du gauche au ras du poteau (60e, 1-2).

- Lancé en profondeur au coude à coude avec Diawara, Ronaldo est repris par la sortie de Mandanda mais son tacle glissé est mal assuré. Le ballon revient directement sur Ronaldo qui se relève pour le pousser dans le but vide (80e, 1-3).

Les temps forts

- Grosse tension sur un corner madrilène. Ronaldo coupe au premier poteau mais voit sa tête décroisée repoussée par le poteau. S'en suit un cafouillage devant le but marseillais. Higuain et Pepe butent tour à tour sur Mandanda, puis la reprise de Ramos est déviée in extremis en corner (28e).

- Bien décalé à vingt mètres face au but, Marcelo embarque toute la défense marseillaise d'un passement de jambe mais bousculé par le retour de Bonnart, ne parvient pas à cadrer sa frappe du droit face à Mandanda (45e+2).

- Nouvelle frayeur sur le but de l'OM. Le Real hérite d'un coup franc à vingt mètres côté gauche de la surface. Cristiano Ronaldo s'élance et profite du Mistral pour trouver une trajectoire tourbillonnante. Mandanda parvient cette fois-ci à boxer le cuir en corner (45e+4).

- Lancé sur le côté droit de la surface, Niang est fauché en plein vol par Casillas. L'arbitre désigne logiquement le point de penalty. Lucho prend ses responsabilités mais sa frappe du droit s'écrase sur la barre transversale alors que Casillas était battu (68e).

La prestation des Marseillais

Mandanda est un peu court sur l'ouverture du score et coupable sur le troisième but. Bonnart a livré un match solide, tant défensivement qu'offensivement avec de nombreux déboulés dans le couloir. Diawara et Heinze avaient de quoi faire face à l'armada madrilène. Taiwo a livré un match de titan sur toute la longueur de l'aile gauche, avec en particulier une accélération foudroyante devant Ramos mais aussi une belle sérénité défensive. Lucho n'a pas manqué l'occasion de relancer son équipe sur sa première occasion mais son penalty laisse un goût amer. Cissé a commis la faute qu'il ne fallait pas faire dès la 4e, pas vraiment àà la hauteur du rendez-vous. Cheyrou n'a pas vraiment émergé dans l'entrejeu. Abriel a tenté sa chance en débordement, mais n'a pas pu être décisif. Niang a multiplié les courses et les provocations balle au pied. Combattant numéro un, il s'est livré corps et âme, sorti sur blessure après avoir provoqué le penalty. Brandao a marqué son territoire d'emblée en râpant l'oreille de Pepe avec son crampon, il a pesé sur la défense mais n'a pas eu de réussite.

La prestation des Madrilènes

Casillas ne pouvait rien sur le but de Lucho mais le penalty qu'il a concédé laisse à penser qu'il était prenable ce soir. Ramos a souffert face à la vitesse de Niang et Taiwo, mais n'a pas hésité à soutenir les offensives. Pepe a pris des coups face à Brandao mais il a assuré l'essentiel. Albiol est coupable sur le but de Lucho mais s'est rattrapé en inscrivant un but. Arbeloa a peu à peu pris le dessus sur Abriel. Xabi Alonso a ratissé les ballons devant sa défense et lancé les offensives à merveille. L. Diarra a oeuvré dans l'ombre, accrocheur et précieux dans l'entrejeu. Tonique et rusé, Marcelo a usé de sa technique pour affoler l'arrière garde marseillaise. Van der Vaart a assuré ses corners et bien combiné avec ses coéquipiers. Belle prestation de Higuain qui a joué juste et fait les bons choix.

L'homme du match : Cristiano Ronaldo

Déjà auteur d'un doublé à l'aller, Cristiano Ronaldo a récidivé au Vélodrome. L'attaquant portugais a jeté un froid sur sa première tentative, avec un coup franc parfait à la Juninho. S'en est suivi un poteau de la tête, plusieurs gestes techniques bien léchés, puis un second but dans le dernier quart d'heure après une énième course dans la profondeur...

La note du match : 15/20

Gros, gros match au Vélodrome, plein de ferveur en tribunes, d'intensité sur le terrain, de rythme et d'impact physique pendant plus d'une heure. Les deux équipes se sont rendues coup pour coup mais la technique et la puissance inaltérable du Real ont fait la différence.

Marseille est éliminé de la Ligue des Champions et se consolera avec les seizièmes de finale de la Ligue Europa. Le Real Madrid termine en tête du groupe C et poursuit l'aventure en compagnie du Milan AC, passé par la petite porte mais bel et bien deuxième.

Le classement final :

1. Real Madrid, 13 pts (+8)
2. Milan AC, 9 pts (+1)
3. Marseille, 7 pts (0)
4. Zurich, 4 pts (-9)


Ligue des Champions / 6e journée (Groupe C)
Olympique de Marseille – Real Madrid : 1-3 (1-1)
Stade Vélodrome
Arbitre : Wolfgang Stark (Allemagne)
Buts : Lucho (11e) - Ronaldo (5e, 80e), Albiol (60e)
Avertissements : Brandao (9e), Heinze (63e) – Higuain (29e), Xabi Alonso (38e), Casillas (66e)

Marseille : Mandanda – Bonnart, Diawara, Heinze, Taiwo – Lucho, Cissé (Koné, 63e), Cheyrou – Abriel, Brandao (Morientes, 78e), Niang (Valbuena, 69e). Entraîneur : Didier Deschamps

Real Madrid : Casillas – Ramos, Pepe, Albiol, Arbeloa – Xabi Alonso (M. Diarra, 79e), L. Diarra, Marcelo – Ronaldo, Van der Vaart (Raul, 72e), Higuain (Benzema, 63e). Entraîneur : Manuel Pellegrini



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
A la place du PSG, est-ce que vous levez l'option d'achat de 65 M€ de Mauro Icardi ?

OUI maintenant
OUI probablement mais attendons un peu
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB