Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Paisley : "Le Parc des Princes, mon grand kiff !"
Par Pierre-Damien Lacourte - Interviews - 36 De Maxifoot, Mise en ligne: le 02/12/2009 à 19h15
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Grégory Paisley a accepté de se prêter au jeu des 36 de Maxifoot cette semaine. Au cours de la première partie de l'entretien, le défenseur de l'OGC Nice a parlé avec enthousiasme de sa passion pour le ballon rond, évoquant notamment son admiration pour le Parc des Princes, et ses amitiés avec Edouard Cissé et Pierre Ducrocq.

Paisley :

Régulièrement, retrouvez sur Maxifoot des interviews surprenantes et décapantes des principaux acteurs du foot où vous apprendrez tout sur leur vie hors des pelouses du championnat. Les interviews que l'on appelle les «36 de Maxifoot» sont découpées en deux parties : côté terrain, et côté vie privée.

A 32 ans, Grégory Paisley est un titulaire indiscutable au sein de la défense centrale de l'OGC Nice cette saison, un club qu'il a rejoint cet été en provenance du RC Strasbourg, qu'il a fréquenté durant deux saisons (2007-08 en Ligue 1 et 2008-09 en Ligue 2). Ce natif de Paris effectue ses premiers pas chez les professionnels au Paris Saint-Germain, son club formateur, après un bref passage par la Suisse et le Servette Genève en 1997. En 2000, Grégory Paisley prend la direction de Rennes, qu'il quitte en 2002 pour rejoindre Le Havre. Une saison plus tard, celui qui était latéral gauche à cette époque rejoint Sochaux, avec qui il remporte la Coupe de la Ligue en 2004. En 2005, ce grand voyageur part à Metz, où il ne reste que six mois avant de filer à Troyes en janvier 2006 puis de rejoindre Strasbourg au cours de l'été 2007. Le défenseur niçois compte aujourd'hui plus de 220 matchs de Ligue 1 à son actif.

Quelle est ton équipe française préférée ?

Hormis Nice, c'est le Paris Saint-Germain.

Et étrangère ?

J'aime bien le Barça.

Ton idole de jeunesse ?

Je n'ai jamais vraiment eu d'idole quand j'étais jeune. Je n'étais pas en admiration devant un joueur en particulier.

L'entraîneur qui a le plus compté pour toi ?

C'est Jean-Marc Furlan que j'ai connu à Troyes et à Strasbourg.

Ton meilleur souvenir sur un terrain de foot ?

La victoire avec Sochaux en finale de la Coupe de la Ligue en 2004.

Et le plus mauvais ?

Ma blessure aux ligaments croisés du genou gauche en février 1999, quand j'étais au Paris Saint-Germain.

Le joueur le plus chiant que tu aies croisé sur un terrain ?

Sidney Govou a toujours été chiant à jouer. On a débuté à peu près en même temps dans le circuit, donc on s'est souvent croisés, surtout quand je jouais arrière gauche.

Le meilleur joueur avec qui tu aies joué jusqu'à présent ?

Il y en a pas mal. C'est difficile. En plus, ce n'est pas comme si j'avais fait un seul club… (rires) A Paris, j'ai joué avec Marco Simone. Ouais, Marco, c'est pas mal quand même. Et Bernard Lama, aussi, même s'il était gardien, il était impressionnant.

Quel est le meilleur joueur du championnat selon toi ?

Pour moi, Marouane Chamakh est vraiment un attaquant très, très complet.

Quel est le stade qui te fait rêver ?

C'est le Parc des Princes. Ah ouais, le Parc, c'est mon grand kiff !

Quel est le joueur le plus technique à Nice ?

Après moi, je dirais… (rires) Le niveau est assez homogène. Anthony Mounier, Loïc Rémy, Habib Bamogo. Ils vont tous à 2000 à l'heure maintenant !

Et lequel a les «pieds carrés» ?

(rires) Personne. Non, non, vraiment, ça va. Ils sont tous équipés du minimum syndical. Même dans le staff ! (rires)

Pour garder les buts de l'équipe de France, plutôt Lloris ou Mandanda ?

Je ne veux pas jouer le mec neutre, mais franchement, c'est du pareil au même. Ils sont tous les deux excellents. En France, on a vraiment la chance d'avoir deux gardiens vraiment très forts.

Si tu étais Michel Platini, tu changerais quoi dans le football actuel ?

La vidéo ? (rires) Je ne sais pas si la vidéo mais indispensable, mais ce qui l'est, c'est d'aider les arbitres ! Aujourd'hui, tout va plus vite, il y a plus de roublardise, c'est devenu très difficile pour eux.

Quel sera le podium de la Ligue 1, dans l'ordre, en fin de saison ?

On devrait retrouver Lyon, c'est sûr. Ensuite sûrement Marseille et Bordeaux. Ce n'est pas très original, mais bon…

Qui finira meilleur buteur du championnat de France ?

Allez, on va dire Loïc Rémy. En plus, si c'est lui, ça voudra dire qu'on sera bien en fin de saison !

Ton favori pour la Coupe du monde 2010 ?

L'Espagne. Pour le jeu, ça ferait vraiment un beau champion du monde. Maintenant, en Coupe du monde, ce n'est pas toujours celui qui joue le mieux qui l'emporte.

Si tu étais ton président, quelle recrue ferais-tu venir à Nice ?

Je ferais venir deux joueurs : mes amis Pierre Ducrocq (aujourd'hui à Kavala, en Grèce) et Edouard Cissé (Marseille). Je sais qu'avant de signer à Nice cet été, Edouard avait été approché, donc j'aurais pu le retrouver, mais il a préféré aller ailleurs apparemment… (rires)

A demain pour la seconde partie !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Sondage Maxifoot
Etes-vous en faveur d'un retour de Karim Benzema en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB