Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Bleus affichent leur confiance
Par Pierre-Damien Lacourte - Equipe De France, Mise en ligne: le 11/10/2009 à 11h37
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Malgré sa large victoire face aux Iles Féroé, l'équipe de France devra passer par les barrages pour se qualifier pour la Coupe du monde 2010. S'il y a de quoi s'inquiéter au regard des noms des adversaires potentiels des Bleus, ces derniers versent dans l'optimisme à un mois de ce rendez-vous crucial.

Les Bleus affichent leur confiance

La large victoire acquise aux dépens des Iles Féroé samedi soir à Guingamp (5-0) laissent pas mal de regrets à l'équipe de France. Difficile de ne pas se dire en effet que s'ils avaient montré le même visage depuis le début de la campagne de qualification, les Bleus n'en seraient pas là aujourd'hui. Oui, mais voilà, au terme d'un superbe parcours, la Serbie n'a pas volé sa première place. Et les hommes de Raymond Domenech sont eux condamnés à passer par les barrages pour se qualifier pour la Coupe du monde en Afrique du Sud. On connaît déjà le nom de certains barragistes. Il s'agit de la Russie, de la Bosnie et de l'Irlande.

Les quatre autres places de barragistes se joueront dans le groupe 1 entre le Portugal et la Suède, dans le groupe 2 entre la Suisse et la Grèce, dans le groupe 3 entre la Slovaquie, la Slovénie et la République tchèque, et enfin dans le groupe 6 entre l'Ukraine et la Croatie. Pour ces barrages, il y aura quatre têtes de série, les nations les mieux classées au classement FIFA, qui sera réactualisé le 16 octobre prochain. Le tirage au sort aura lieu le 19 octobre à Zurich. Il se fera en deux temps, l'un pour désigner les adversaires, l'autre pour déterminer l'ordre des matchs. Les rencontres se disputeront les 14 et 18 novembre. La France, actuelle 10e au classement FIFA, est assurée d'être tête de série. De même que la Russie, 6e mondiale.

«Je suis sûr qu'on va y aller»

Bien partis pour terminer 2e de leur groupe, le Portugal, 17e au classement FIFA, et la Grèce, 12e, devraient être eux aussi têtes de série. A moins que la Croatie, 9e, ne parvienne à griller l'Ukraine sur le fil. A une journée du terme de ces éliminatoires, on peut dire que la France a de grandes chances de tomber sur la Bosnie, l'Irlande ou l'Ukraine. Pas vraiment des cadeaux. Surtout au regard des noms qui composent la ligne d'attaque bosniaque (Edin Dzeko de Wolfsburg et Vedad Ibisevic d'Hoffenheim), quand on voit que l'Italie a eu le plus grand mal à aller faire match nul en Irlande samedi soir (2-2, but de Gilardino à la 90e) ou que l'Ukraine bat l'Angleterre 1-0 sur sa pelouse… Malgré tout, les Bleus ne se font aucun souci : ils seront en Afrique du Sud l'été prochain. «La déception interviendra si on ne se qualifie pas. Là, il y a les barrages pour se qualifier. Et on va se qualifier» , affirme le sélectionneur national.

Même son de cloche du côté d'André-Pierre Gignac, double buteur face aux Féroé, lui aussi sûr de son fait : «L'objectif final est d'aller en Coupe du monde, donc il va falloir prouver qu'on est les meilleurs en barrages pour pouvoir y aller et je suis sûr qu'on va y aller.» Pour Karim Benzema, ces barrages n'ont même rien d'un piège : «Les barrages, ce n'est pas un piège. C'est sûr qu'on a toujours des regrets d'avoir à passer par les barrages, mais ce sera un match aller et un retour.» De son côté, Patrice Evra n'imagine même pas une élimination : «Que le chemin soit étroit ou pas, je ferai tout pour aller à la Coupe du monde. Le contraire est impossible pour moi.» Finalement, l'un des rares à faire preuve de prudence est Sidney Govou, bien conscient que quelques nations redoutables à jouer seront présentes en barrages : «On a quelques petits regrets sur certains matchs où on aurait pu mieux faire. Mais le plus important, c'est de se qualifier pour la Coupe du monde. On n'y est pas encore. On verra sur quelle équipe on va tomber en barrages.» Le nom du futur adversaire des Bleus, connu le 19 octobre prochain, pourrait rapidement amener plus de prudence dans le camp tricolore.

Le classement FIFA des nations encore concernées par les barrages :

Les barragistes certains :

Russie (6e)
France (10e)
Irlande (38e)
Bosnie (46e)

Les barragistes possibles :

Croatie (9e)
Grèce (12e)
Suisse (15e)
Portugal (17e)
République tchèque (18e)
Ukraine (25e)
Suède (41e)
Slovaquie (45e)
Slovénie (54e)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

Liverpool
FC Barcelone
Manchester City
Juventus Turin
Bayern Munich
FC Valence
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB