Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : des étoiles plein les yeux, l’OM droit aux poteaux…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 31/08/2009 à 17h52
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, des étoiles plein les yeux, Lisandro roi de la jungle et De Méli-Melo sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, l'OM droit aux poteaux, Lille désenchantée et Anderlecht dans les choux. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : des étoiles plein les yeux, l’OM droit aux poteaux…

Les valeurs en hausse

Des étoiles plein les yeux

Liverpool pour l'Olympique Lyonnais, le Bayern Munich et la Juventus Turin pour les Girondins de Bordeaux, et le Real Madrid et le Milan AC pour l'Olympique de Marseille, les clubs français pouvaient difficilement espérer mieux. La plupart des joueurs de ces clubs voulaient du lourd en Ligue des Champions, on peut dire qu'ils ont été servis. Mais maintenant qu'ils ont des étoiles plein les yeux, il ne faudrait pas qu'ils aient la tête dans les étoiles justement. Car au regard de leurs effectifs et de leur potentiel, on se dit que l'OL, comme l'OM et les Girondins ont les moyens de s'extraire de leurs poules. Histoire de croiser la route d'autres cadors européens encore.

Lisandro roi de la jungle

Si l'Olympique Lyonnais a retrouvé un féroce appétit en ce début de saison, il le doit en grande partie à son nouveau joueur vedette : Lisandro Lopez. Moins de deux mois après son arrivée, l'attaquant argentin a mis tout le club rhodanien à ses pieds. Auteur de deux buts en trois matchs de championnat et de quatre réalisations lors de la double confrontation face à Anderlecht en Ligue des Champions, l'ancien buteur du FC Porto a prouvé que les dirigeants lyonnais ne s'étaient pas trompés en déboursant cet été 26 millions d'euros pour l'acquérir. Avec son nouveau roi de la jungle, l'OL peut s'attendre à vivre des jours heureux.

De Mémi-Melo

De retour après ses soucis de genou qui lui ont gâché toute sa saison dernière, Tulio De Melo est critiqué depuis ce début de saison. Souvent préféré au Slovaque Robert Vittek, pourtant très en jambes, le Brésilien tarde à rendre à Rudi Garcia toute la confiance qu'il lui accorde. Maladroit devant le but adverse, en manque d'inspiration, peu en jambes, l'ancien Manceau peine à retrouver son meilleur niveau. Mais face aux Belges de Genk la semaine dernière, Tulio De Melo a prouvé qu'il pouvait rester un buteur génial en inscrivant un doublé. Et en permettant ainsi aux Lillois d'accéder à la phase de poules de l'Europa League.

A part ça ? Les Verts ont retrouvé des couleurs. Après trois défaites lors des trois premières journées de championnat, Saint-Etienne a enfin goûté aux joies de la victoire face à Grenoble. Trois points qui permettent aux Stéphanois de sortir un peu la tête de l'eau.

Les valeurs en baisse

L'OM droit aux poteaux

Si les Girondins partaient logiquement favoris, ce sont bien les Marseillais qui ont failli l'emporter lors du choc de la 4e journée de Ligue 1. Mais la chance en a décidé autrement. Par deux fois, les hommes de Didier Deschamps ont trouvé les montants de Cédric Carrasso. Deux frappes qui auraient sans doute mérité un meilleur sort. Mais non, la réussite a penché du côté des Girondins. Deux frappes sur les poteaux pour deux points abandonnés qui auraient fait aujourd'hui de l'OM l'un des co-leaders de ce championnat avec l'Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain.

Lille désenchantée

Un seul point en quatre rencontres… C'est peu pour un candidat déclaré à l'Europe en fin de saison. Depuis le début du championnat, le LOSC n'arrive à rien. Battu d'entrée sur son terrain par Lorient, le club nordiste accumule depuis les contre-performances. Jusqu'à la claque reçue ce week-end au Parc des Princes face au Paris Saint-Germain. Après quatre journées de championnat, les Dogues pointent à une peu flatteuse 18e place. La trêve internationale arrive au meilleur moment pour les Lillois, qui bénéficieront de deux semaines entières de travail pour se remettre la tête à l'endroit.

Anderlecht dans les choux

Ce n'est vraiment plus ce que c'était. Autrefois terreur de la Belgique et cador du continent européen, Anderlecht ne possède plus vraiment le même standing aujourd'hui. Devancé à présent par les Rouches du Standard de Liège outre-Quiévrain, le club de Bruxelles est totalement dans les choux sur la scène européenne. Sa double confrontation face à l'Olympique Lyonnais lors des barrages de la Ligue des Champions l'a prouvé. Battus 8-2 sur l'ensemble des deux rencontres, les Anderlechtois ont été dominés de la tête et des épaules par les Gones de la 1re à la 180e minute.

A part ça ? Quelle claque ! Battu sur "son" terrain 4-0 par le rival de l'Inter, le Milan AC ne pouvait passer une plus mauvaise soirée. Déjà critiqué par une partie des supporters, Leonardo peut s'attendre à des jours difficiles. Sa tâche sera sans doute beaucoup plus ardue qu'il ne le pensait.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB