Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : Domenech sait Turquie il peut compter, Valbuena prend la clé Deschamps…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 08/06/2009 à 18h53
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, Domenech sait Turquie il peut compter, Gomis en Vert et contre tout, et la belle pêche de Valenciennes. Pour les valeurs en baisse, Valbuena prend la clé Deschamps, Réservoir Dogues, et Baup avale sa casquette. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : Domenech sait Turquie il peut compter, Valbuena prend la clé Deschamps…

Les valeurs en hausse

Domenech sait Turquie il peut compter

Les deux matchs amicaux face au Nigeria puis contre la Turquie auront sans doute livré quelques précieux renseignements à Raymond Domenech. Lors de ces deux rencontres, le sélectionneur national a pu s'apercevoir que l'équipe alignée face aux hommes de Fatih Terim a montré bien plus d'envie que celle opposée aux Super Eagles. Certains Bleus ont ainsi marqué des points. On pense à Hugo Lloris, Lassana Diarra ou Florent Malouda. D'autres en revanche ont probablement déçu le sélectionneur. Steve Mandanda, Patrick Vieira et Alou Diarra en particulier. Ces deux matchs amicaux auront au moins servi à ça…

Gomis en Vert et contre tout

Critiqué durant la majeure partie de la saison, souvent à raison, parfois à tort, Bafetimbi Gomis a tout de même tenu bon. Au point d'être le grand libérateur de l'AS Saint-Etienne lors de la dernière journée de championnat. Convoité par le Paris Saint-Germain, où Claude Makelele lui fait la cour, l'international tricolore ne dispose pas de bon de sortie, le directeur sportif du club du Forez, Damien Comolli, ne souhaitant pas s'en séparer. Le joueur lui-même n'a pas tellement envie de quitter l'ASSE. A sa place pourtant, on en connaît beaucoup qui auraient plié bagages depuis belle lurette.

La belle pêche de Valenciennes

Valenciennes a peut-être perdu Antoine Kombouaré, parti au Paris Saint-Germain, durant l'intersaison, mais le club nordiste a réussi une belle pêche au moment de lui trouver un remplaçant. Les dirigeants valenciennois ont en effet pris un beau poisson dans leurs filets. Le président Francis Decourrière a habilement manoeuvré en allant chercher Philippe Montanier à Boulogne-sur-Mer. Celui qui a fait monter le club de la Côte d'Opale de CFA en Ligue 1 aurait pu découvrir l'élite avec les maritimes, mais il a préféré tenter l'aventure avec Valenciennes. A lui maintenant de prouver toutes ses qualités dans son nouveau port d'attache.

A part ça ? Si le match France-Turquie a été émaillé de quelques incidents stupides et regrettables, on peut néanmoins souligner l'attitude du sélectionneur turc, Fatih Terim, et de ses joueurs qui ont tout fait pour calmer leurs supporters. Ce n'est malheureusement pas toujours monnaie courante à ce niveau.

Les valeurs en baisse

Valbuena prend la clé Deschamps

Avec le départ d'Eric Gerets, Mathieu Valbuena n'a pas tardé à déchanter. Didier Deschamps, le nouvel entraîneur de l'Olympique de Marseille, lui ayant promis le banc de touche, le petit meneur de jeu phocéen est contraint de prendre la clé… des champs. L'ancien joueur de Libourne a en effet décidé de quitter le club qui l'a révélé au plus haut niveau. Si Pape Diouf n'entend pas le laisser partir, préférant le voir sur le banc de touche plutôt qu'au sein d'une autre écurie, Valbuena a déjà préparé ses valises. Il ne lui reste plus désormais qu'à trouver la destination où il les déballera.

Réservoir Dogues

Endroit pourtant réputé tranquille, ces derniers jours ont prouvé que ça pouvait aussi flinguer au LOSC. Sans ménagement, les dirigeants lillois, Xavier Thuilot en particulier, le directeur général du club, ont remercié Rudi Garcia, lequel avait pourtant qualifié l'équipe pour l'Europa League la saison prochaine et fait l'unanimité auprès des supporters. Mais connaissant trop de problèmes en interne, dans ses relations avec les responsables de la réserve et du centre de formation, mais aussi avec quelques joueurs, Garcia a vu tout son crédit s'envoler en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire. On a connu le LOSC plus conservateur.

Baup avale sa casquette

Il voulait continuer l'aventure. Même en Ligue 2. Mais face à l'attitude de son président Waldemar Kita, Elie Baup a avalé sa casquette et préféré partir. Déçu de l'absence de projet clair et du manque d'ambition affiché par la direction nantaise, l'ancien entraîneur de Toulouse a même renoncé à sa dernière année de contrat. Pourtant, Baup se plaisait sur les bords de l'Erdre. Pour lui, les Canaris avaient tout pour redevenir l'un des grands clubs du championnat de France. Même s'il eut fallu beaucoup de temps. Mais cela se fera sans lui. Si cela se fait un jour…

A part ça ? Triste spectacle affiché lors de France-Nigeria à Geoffroy-Guichard la semaine dernière. De nombreuses places vides dans les tribunes, sifflets pour les Lyonnais ou anciens Lyonnais, on a connu les Stéphanois plus sympathisants envers l'équipe de France.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Quel avenir pour les
U19
CHAMPIONS D'EUROPE
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB