Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : l’or en Blanc, pas risible du tout…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 01/06/2009 à 10h31
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, l'or en Blanc, renVERTSants et le Barça, mais si ! sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, pas risible du tout, hélas, trois points hélas et Kita se planter. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : l’or en Blanc, pas risible du tout…

Les valeurs en hausse

L'or en Blanc

Et dire qu'il y a encore deux ans, aucun club n'osait lui faire confiance. En lui confiant les rênes de son équipe au moment du départ de Ricardo au cours de l'été 2007, Jean-Louis Triaud a eu le nez creux. Car deux ans plus tard, les Girondins de Bordeaux ont réussi à briser l'hégémonie de l'Olympique Lyonnais en devenant champions de France. Laurent Blanc est aujourd'hui l'un des entraîneurs les plus réputés déjà en Europe. Son nom circule du côté de Manchester United et du FC Barcelone pour les saisons à venir. Joueur au palmarès impressionnant, le Président n'a pas tardé à se tailler une belle réputation d'entraîneur. Aujourd'hui, c'est Bordeaux qui en profite. Mais pour combien de temps encore ?

RenVERTSants

L'AS Saint-Etienne est donc parvenue à sauver sa peau en Ligue 1. Il lui aura fallu pour cela attendre la dernière journée de championnat et un large succès 4-0 face à une formation valenciennoise déjà en vacances. Jusqu'au bout, les Verts auront tremblé. Jusqu'au bout, les Verts auront chancelé. Mais finalement, Alain Perrin et les stars de l'équipe, à commencer par un Bafetimbi Gomis revenu à son meilleur niveau le temps d'une soirée, seront parvenus à les maintenir en équilibre. Ce n'était pourtant pas gagné. Pour beaucoup, le club du Forez serait cette saison le Racing Club de Lens de l'année dernière. Mais en sauvant sa peau à la dernière journée, l'ASSE est revenue de l'enfer et évoluera toujours parmi l'élite la saison prochaine.

Le Barça, mais si !

Même avec une défense décimée, le FC Barcelone est parvenu à résister à la puissance de feu de Manchester United pour s'adjuger la Ligue des Champions. Les Blaugrana n'étaient pourtant pas favoris face au tenant du titre, mais au terme d'une finale menée de main de maître, les hommes de Josep Guardiola sont montés sur le toit de l'Europe. Et même son joueur prodige, le petit Lionel Messi, est parvenu à mettre à terre les géants anglais en inscrivant un but de la tête à Rome la semaine dernière. Vainqueur de la Coupe du Roi, de la Liga et donc de la Ligue des Champions, le Barça est rentré dans l'histoire du football en cette saison 2008-09. Pour son triplé historique, mais aussi et surtout par une qualité de jeu inoubliable.

A part ça ? Il la voulait cette Europa League et il l'a eu. En s'imposant 3-2 face à Nancy, le LOSC a profité du match nul à domicile du Paris Saint-Germain face à Monaco pour s'offrir le droit de voyager sur le vieux continent la saison prochaine. Une juste récompense au regard de la belle saison des Nordistes.

Les valeurs en baisse

Pas risible du tout

Et dire qu'il y a quelques mois encore, avant le clasico face à l'Olympique de Marseille, le Paris Saint-Germain avait l'occasion de s'emparer de la première place du classement. Il y a quelques semaines, c'était la troisième place, qualificative pour la Ligue des Champions, que le club de la capitale laissait filer. A l'occasion de la 38e et dernière journée de Ligue 1, c'est carrément l'Europa League que le PSG a fini par abandonner. Les hommes de Paul Le Guen ont réalisé une saison 2008-09 globalement réussie, avec notamment quelques victoires de prestige face aux cadors du championnat ou même en UEFA, contre Wolfsburg, le champion d'Allemagne, mais au final, ils ne fouleront même pas les pelouses européennes la saison prochaine. Encore une fois, l'extra-sportif l'a emporté sur le sportif au sein du club parisien. Décidément, les saisons se suivent et se ressemblent pour le Paris Saint-Germain… Si cela en fait sourire certains, les fans du PSG, eux, n'ont vraiment pas le coeur à en rire.

Hélas, trois points hélas

L'Olympique de Marseille aura réussi à terminer devant l'Olympique Lyonnais. Mais le club phocéen est tombé sur un os avec les Girondins de Bordeaux. Les hommes d'Eric Gerets ont réalisé une formidable saison 2008-09. Malheureusement pour eux, les Marine et Blanc ont fait encore mieux. Les Marseillais n'ont vraiment pas à rougir de leur deuxième place. Ils ne terminent le championnat qu'à trois points du champion de France, Bordeaux. Trois points seulement, soit une petite victoire. Le titre, les Marseillais l'ont probablement perdu lorsqu'ils se sont inclinés sur leur pelouse face aux Gones. Car hormis ce revers, à l'image de leur rival girondin, les Phocéens ont pratiquement terminé leur saison sur un sans-faute, avec notamment une impressionnante victoire 4-0 face à Rennes. Mais cela n'a pas suffi. Hélas, trois points hélas…

Kita se planter

Ce n'était plus qu'une question de minutes. Le FC Nantes, avant même sa victoire face à l'AJ Auxerre samedi soir, n'était plus qu'à 90 minutes d'une relégation officielle en Ligue 2. Un an seulement après avoir retrouvé l'élite, le club des bords de l'Erdre redescend donc à l'étage inférieur. Avec un organigramme et une politique à revoir de A à Z. Il y a quelques jours, Waldemar Kita qualifiait ses joueurs de «perdants» . Une sortie médiatique qui a eu le don d'exaspérer ses joueurs. A l'issue de la 38e journée, le capitaine Frédéric Da Rocha n'a pas manqué de renvoyer l'ascenseur à son président, le qualifiant à son tour de «perdant» . Déjà peu apprécié des supporters nantais, Kita a fini par se faire détester de tout le monde chez les Canaris. Même Elie Baup se dit prêt à rester à Nantes, mais avec d'autres dirigeants, sous-entendu un autre président. Quitte à se planter, le président nantais ne l'a pas fait à moitié.

A part ça ? La Normandie a donc fini par être débarquée de Ligue 1. Au sortir d'une nouvelle défaite face aux Girondins de Bordeaux ce week-end, le Stade Malherbe de Caen a eu le malheur d'accompagner Le Havre à l'étage inférieur. Les fans des deux clubs pourront se consoler en disant que le derby aura toujours lieu. Mais il n'aura assurément plus la même saveur…

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB