Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 38e journée
Par Nicolas Lagavardan - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 31/05/2009 à 23h30
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Quand il est en forme, Alou Diarra compte double. La sentinelle bordelaise est élue «joueur de la journée» . Les Marseillais Niang et Koné, le Stéphanois Gomis et le Sochalien Richert notamment, se sont aussi distingués à l'occasion de cette 38e journée de Ligue 1 et figurent au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 38e journée

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Equipe type de la 38e journée :

Remplaçants :

12. Adil Rami (Lille)
13. Fernando (Bordeaux)
14. Eden Hazard (Lille)
15. Mevlut Erding (Sochaux)
16. Hugo Lloris (Lyon)
17. Thorstein Helstad (Le Mans)
18. Yoan Gouffran (Bordeaux)

En détails :

Le joueur de la journée : Alou Diarra (Bordeaux)

Joueur parmi les plus expérimentés du groupe girondin, Alou Diarra a montré l'exemple à Caen. La sentinelle de Bordeaux a justifié sa convocation en Bleu en livrant une prestation taille patron devant la défense. L'ancien Lyonnais est monté en régime tout au long du match, affichant puissance et maîtrise qui lui ont permis de gagner les duels et nettoyer l'entrejeu.

Teddy Richert (Sochaux)

Pas toujours à la fête cette saison, le gardien de but de Sochaux a mis les compteurs à zéro samedi à Grenoble, au meilleur moment. Teddy Richert était tout simplement infranchissable. Sauvé par son poteau à l'heure de jeu, le Lionceau a sorti quatre interventions flamboyantes face à Akrour. Décisif pour sa dernière sortie de la saison, celle du maintien.

Franck Jurietti (Bordeaux)

Franck Jurietti a remplacé Chalmé au pied levé sur le côté droit. Sur-motivé à l'idée d'empocher le titre, à 34 ans, le défenseur girondin n'a pas été perturbé par les sifflets nourris et persistants des supporters caennais. Une vieille histoire. Le Bordelais a de la bouteille, il a parfaitement tenu son poste et notamment repoussé deux situations chaudes devant le but de Ramé.

Marc Planus (Bordeaux)

Le défenseur central des Girondins a été bon dans les duels. Marc Planus ne souhaitait sans doute pas nourrir des regrets après le match à Caen. Récompensé avec son club formateur, il a joué à l'énergie et s'en est très bien sorti.

Nicolas Plestan (Lille)

Le défenseur central de Lille ne pouvait rêver meilleure sortie pour le dernier match de la saison. Solide défensivement, Nicolas Plestan a inscrit le but de la victoire et de la qualification pour la Ligue Europa face à Nancy, alors que son équipe avait été rejointe au score.

Jérémy Morel (Lorient)

De retour au poste d'arrière gauche, Jérémy Morel a parfaitement tenu son couloir. Défensivement en place avec de nombreux duels gagnés, le Lorientais a aussi été entreprenant offensivement face au Mans avec des montées intéressantes pour apporter une solution aux attaquants.

Benoît Cheyrou (Marseille)

Le milieu de terrain marseillais est monté en régime au fil du match, laissant exploser sa créativité et sa précision à la transmission après la pause. Benoît Cheyrou a distillé deux passes décisives pour les premier et quatrième buts de l'OM, inscrits par Koné et Niang. La première est un bijou.

Dimitri Payet (St-Etienne)

Dimitri Payet débordait d'énergie face à Valenciennes. Parfaitement impliqué par la mission maintien du club, le Stéphanois a été un maillon important dans les offensives des Verts, avec une grande activité sur l'aile gauche.

Bakari Koné (Marseille)

Un peu effacé en première période à l'image de son équipe, Bakari Koné a rayonné après la pause citron. L'attaquant de poche marseillais a débloqué la situation d'une reprise croisée parfaite. Puis il a offert une balle de but à Niang. Il aurait pu s'en sortir avec un doublé mais l'Ivoirien trouvait le poteau, avant que le ballon ne franchisse la ligne après avoir rebondi sur Douchez.

Mamadou Niang (Marseille)

Pour son dernier match de la saison au Vélodrome, Mamadou Niang a fait plaisir aux supporters en s'offrant le doublé face à Rennes. Le premier attaquant de l'OM a comme à son habitude été généreux dans l'effort de bout en bout et disponible pour ses coéquipiers. De nombreuses occasions à la clé et deux buts à l'arrivée pour le Sénégalais.

Bafetimbi Gomis (St-Etienne)

Si seulement Bafetimbi Gomis avait pu être aussi fort tout au long de la saison, se disent les supporters stéphanois. La Panthère verte a enterré ses démons samedi face à Valenciennes, en inscrivant deux buts en trois minutes. L'attaquant français a par ailleurs offert une passe décisive pour Mirallas et trouvé le poteau en fin de match.

Classement : Gignac remporte la palme

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Gignac (Toulouse) – 41 points
2. Bastos (Lille) – 35 points
3. Gourcuff (Bordeaux), Sessègnon (Paris SG) – 33 points
5. Hoarau (Paris SG) – 30 points
6. Benzema (Lyon) – 27 points
7. Lloris (Lyon) – 25 points
8. Chamakh (Bordeaux) – 24 points
9. Mandanda (Marseille) – 20 points
10. Toulalan (Lyon) – 19 points
11. Taiwo (Marseille), Makoun (Lyon) – 18 points
13. Carrasso (Toulouse), Diawara (Bordeaux), Fanni (Rennes), Savidan (Caen), Jelen (Auxerre), Gameiro (Lorient) – 17 points
19. Diarra (Bordeaux), Landreau (Paris SG), Cris (Lyon), Niang, Ben Arfa (Marseille) – 16 points
24. Rami (Lille), Chalmé (Bordeaux) – 15 points
26. Erding (Sochaux), Pagis (Rennes), Giuly (Paris SG) – 14 points
29. Camara (Paris SG), Fernando, Wendel (Bordeaux), Cheyrou (Marseille), Matuidi (Saint-Etienne), Cetto (Toulouse), Coulibaly (Auxerre) – 13 points
36. Ciani (Lorient), Leroy (Rennes), Schmitz (Valenciennes) – 12 points
39. Civelli, Zenden (Marseille) – 11 points
41. Cerdan (Le Mans), Mathieu (Toulouse), Béria (Lille), Park (Monaco), Mangane (Rennes), Ziani, Valbuena (Marseille) – 10 points
48. Koné, Bonnart (Marseille), Douchez, Hansson (Rennes), Didot (Toulouse), Ederson, Juninho (Lyon), Simic (Monaco), Rothen, Armand (Paris SG), Cabaye (Lille), Hengbart, Mignot (Auxerre), Diakité (Nice), Feghouli (Grenoble) – 9 points
63. Hilton (Marseille), Abriel (Lorient), Audel (Valenciennes), Gervinho (Le Mans), Planté (Caen), Rémy (Nice) – 8 points
69. Machado (Saint-Etienne), Meriem, Mollo, Ruffier (Monaco), Morel (Lorient), Dia (Nancy), Boumsong (Lyon), Audard (Lorient), Hazard (Lille), Bisevac (Valenciennes), Paillot (Grenoble), Maïga (Le Mans) – 7 points
81. Jurietti, Ramé (Bordeaux), Cufré, Modesto (Monaco), Helstad, Coutadeur, Stromstad (Le Mans), Vitakic (Grenoble), Balmont, Debuchy (Lille), Apam, Rool (Nice), Mater, Penneteau (Valenciennes), Sakho (Paris SG), Heurtebis, Maréval, Alonzo, Bagayoko (Nantes), Pedretti, Sorin, Grichting (Auxerre), Gomis, Ben Khalfallah (Caen), Bracigliano, Alassane (Le Havre), Congré (Toulouse), Richert, Mikari (Sochaux) – 6 points
110. Hadji (Nancy), Pino (Monaco), Lesage (Le Havre), Dudka (Auxerre), Braaten (Toulouse) – 5 points
115. Delgado (Lyon), Luyindula (Paris SG), Capoue (Toulouse), Letizi (Nice), Emerson, Mavuba (Lille), M'Bami, Brandao (Marseille), Bellion, Planus, Cavenaghi (Bordeaux), Payet, Gomis (St-Etienne), Thomert, Sow (Rennes), Obraniak (Lille), Alonso, Meriem (Monaco), Lamah (Le Mans), Chafni (Auxerre), Boudebouz (Sochaux), Seube (Caen), Kahlenberg (Auxerre), Courtois (Grenoble) – 4 points
139. Zubar, Kaboré (Marseille), Ceara, Clément (Paris SG), Plestan, Chedjou, Tafforeau (Lille), Traoré (Bordeaux), Perez, Nimani, Pokrivac, Licata, Lolo (Monaco), Amalfitano, Robert (Lorient), Dernis, Feindouno, Dabo, Tavlaridis, Janot (Saint-Etienne), Faty, Capoue, Tall, Poulard, Da Rocha (Nantes), Berthod, Quercia, Narry (Auxerre), Batlles, Mainfroi, Wimbée, Regragui, Moreira, Robin, César (Grenoble), Faé, Mouloungui (Nice), Mounier, Réveillère, Källström, Govou, Grosso (Lyon), Helder, André Luiz, Macaluso, Chrétien (Nancy), Perquis, Martin (Sochaux), Bocanegra, M'Bia, Cheyrou (Rennes), Ebondo, Sirieix, Sissoko (Toulouse), Lemaître (Caen), Revault, Gillet, Sambou, Marange (Le Havre), Bouhours (Le Mans), Bangoura, Lacourt, Darcheville (Valenciennes), Ospina (Nice) – 3 points
203. Gouffran (Bordeaux), Briand (Rennes), Klasnic (Nantes), Brison (Nancy), Echouafni, Hellebuyck (Nice), Pitau, Sverkos (Sochaux), Vahirua (Lorient) – 2 points
212. Geder, Le Tallec (Le Mans), Makelele (Paris SG), Danic, Sanchez (Valenciennes), Bodmer, Fred (Lyon), Cana (Marseille), Oliech (Auxerre), Zerka, Féret (Nancy), Barzola, Deroin, Sorbon, Nivet (Caen), Dieuze (Le Havre), Bonnet, Fofana (Toulouse), Pelé, Akrour, Le Crom (Grenoble), Pierre (Nantes), Malicki, Vittek, Frau (Lille), Gigliotti, Mirallas, Bayal, Ilan (Saint-Etienne), Adriano, Nkoulou (Monaco), Marveaux (Rennes) – 1 point

Classement par club : Marseille, trois points devant Bordeaux

1. Marseille – 163 points
2. Bordeaux – 160 points
3. Lyon – 151 points
4. Paris SG – 139 points
5. Toulouse – 119 points
6. Lille – 112 points
7. Rennes, Auxerre – 89 points
9. Monaco – 78 points
10. Lorient – 59 points
11. Le Mans – 53 points
12. Valenciennes – 51 points
13. Grenoble – 49 points
14. Caen – 48 points
15. Saint-Etienne – 47 points
16. Nice – 46 points
17. Nantes – 42 points
18. Sochaux – 37 points
19. Nancy – 34 points
20. Le Havre – 24 points

C'était l'équipe type de la 38e journée de Ligue 1. Rendez-vous lundi prochain pour découvrir l'équipe-type de la saison !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB