Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Shakhtar dans l’histoire
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Europa League, Mise en ligne: le 20/05/2009 à 23h16
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En disposant en finale d'un Werder Brême privé de son maître à jouer, Diego, le Shakhtar Donetsk, vainqueur 2-1 au terme de la prolongation, a remporté la première et dernière Coupe de l'UEFA de l'histoire du football ukrainien. Au-dessus du lot techniquement, les hommes de Mircea Lucescu ont remporté une victoire largement méritée.

Le Shakhtar dans l’histoire

Le Shakhtar Donetsk a remporté la première, et la dernière, Coupe de l'UEFA de l'histoire du football ukrainien en disposant du Werder Brême en finale ce mercredi soir à Istanbul au terme de la prolongation (2-1). Les hommes de Mircea Lucescu ouvraient le score peu avant la demi-heure de jeu grâce à un but tout en toucher de Luiz Adriano. Mais les Allemands égalisaient avant le repos par Naldo, bien aidé sur le coup par Piatov. Dominés, les hommes de Thomas Schaaf poussaient tout de même le Shakhtar jusqu'à la prolongation. Une prolongation au cours de laquelle Jadson offrait la victoire aux siens.

Les buts

- A la 25e minute, depuis son côté gauche, Rat sert Luiz Adriano aux 20 mètres. Le Brésilien contrôle, se retourne avec le ballon, prend de vitesse Naldo et parvient à tromper Wiese, sorti à sa rencontre, d'un lob astucieux dans la surface allemande (1-0).

- A la 35e minute, le Werder obtient un bon coup franc dans l'axe aux 25 mètres. Naldo se charge de le tirer et expédie une frappe très puissante du pied droit que Piatov capte mais relâche maladroitement au fond de ses filets (1-1).

- A la 96e minute, servi côté droit, Srna centre parfaitement à ras de terre au point de penalty pour Jadson. Le Brésilien reprend instantanément du plat du pied droit. Sa frappe croisée trompe Wiese, un peu court sur le coup (2-1).

Les autres temps forts

- A la 5e minute, Luiz Adriano est parfaitement servi par Jadson à l'entrée de la surface. Le Brésilien contrôle rapidement et enchaîne avec une frappe en pivot, à ras de terre, qui effleure le montant droit de Wiese.

- A la 40e minute, sur un bon travail de Willian côté gauche, le Brésilien sert Lewandowski en retrait, plein axe, aux 25 mètres. La puissante frappe du Polonais oblige Wiese à détourner le cuir du bout des doigts en corner.

- A la 77e minute, sur un coup franc tiré depuis le centre du terrain par Özil, dans la surface, Pizarro saute plus haut que tout le monde et dévie le ballon de la tête. Piatov se couche rapidement et parvient à sauver sur sa ligne d'un bel arrêt réflexe.

- A la 98e minute, sur un coup franc d'Özil, le ballon était mal renvoyé par la défense ukrainienne. Le cuir revenait sur Pizarro, côté droit, dont la reprise à mi-hauteur était sauvée sur sa ligne par Piatov, auteur d'un nouvel arrêt réflexe.

La prestation des Ukrainiens

Dans les cages du Shakhtar, nul doute que Piatov avait rêvé d'une meilleure finale. Sur le coup franc de Naldo, le portier de Donetsk a été l'auteur d'une terrible faute de main, en relâchant le ballon au fond de ses filets. Auteur toutefois de deux parades décisives après cela. Devant lui, Kucher et Chigrinski ont dominé les débats dans le jeu aérien. A droite, Srna a réalisé un excellent match. Intraitable défensivement, le Croate fait aussi très souvent office d'ailier droit. De l'autre côté, Rat s'est contenté de bien tenir son couloir. Au milieu de terrain, Lewandowski et Fernandinho, grâce à leur technique, ont su mettre le pied sur le ballon et prendre le meilleur sur l'entrejeu du Werder. A droite, Ilsinho a lui aussi livré une très belle prestation. Le Brésilien s'est montré très souvent déroutant balle au pied. Jadson est lui dangereux sur chacune de ses prises de balle. Ses passes créent très souvent le danger. Auteur du but décisif. Willian a lui été un peu moins en vue dans le couloir gauche, bien pris qu'il était par Fritz. En pointe, Luiz Adriano aura été un véritable poison tout au long de la soirée pour la défense allemande. Dangereux aussi bien quand il prend la profondeur que quand il décroche.

La prestation des Allemands

Dans les buts du Werder, Wiese a été l'auteur de plusieurs parades déterminantes. Un peu court sur la frappe de Jadson au cours de la prolongation. Devant lui, Naldo et Prödl ont beaucoup souffert face à la vivacité et la maîtrise technique de Luiz Adriano. A droite, Fritz a fourni un excellent match dans son couloir. Le défenseur allemand a été l'auteur de plusieurs retours salvateurs. De l'autre côté, Boenisch a souvent été mis en difficulté par Ilsinho. Au milieu de terrain, Frings s'est démené comme un beau diable, mais pas toujours avec réussite. Baumann a également beaucoup couru mais souvent dans le vide. A gauche, Özil n'a que très rarement inquiété le remuant Srna. Même chose de l'autre côté pour Niemeyer, guère plus en vue. Devant, Rosenberg a été totalement transparent. Pizarro a lui été plus à son avantage. Le Péruvien, par sa technique et sa couverture de balle, a su poser quelques problèmes à la défense de Donetsk.

L'homme du match : Luiz Adriano (Shakhtar Donetsk)

Positionné seul en pointe, Luiz Adriano a fourni un excellent match. Auteur de l'ouverture du score d'un superbe petit ballon piqué par-dessus Wiese, l'attaquant brésilien a été de tous les bons coups de son équipe.

La note du match : 15/20

Cette rencontre fut d'un excellent niveau technique, notamment du côté du Shakhtar Donetsk où la présence de nombreux Brésiliens permet à la formation ukrainienne de jouer rapidement et à terre. D'un bout à l'autre de la rencontre, les combinaisons offensives des hommes de Lucescu furent un régal. On pourra quand même regretter l'absence de Diego dans les rangs du Werder. Le meneur de jeu brésilien aurait sans doute pu tenir la comparaison avec ses compatriotes du camp adverse.

Vainqueur 2-1 au terme de la prolongation, le Shakhtar Donetsk a remporté la première et dernière Coupe de l'UEFA de l'histoire du football ukrainien. L'absence de Diego se sera faite cruellement sentir dans les rangs du Werder Brême ce soir.


Coupe de l’UEFA / Finale
Shakhtar Donetsk 2-1 ap Werder Brême (1-1)
Stade Sükrü Saraçoglu (Istanbul, Turquie)
Arbitre : M. Luis Medina Cantalejo (Espagne)
Buts : Luiz Adriano (25e), Jadson (96e) pour le Shakhtar ; Naldo (35e) pour le Werder
Avertissements : Srna (56e), Lewandowski (76e), Ilsinho (86e) pour le Shakhtar ; Frings (45e), Fritz (81e), Tziolis (114e), Boenisch (120e) pour le Werder

Shakhtar Donetsk : Piatov – Srna (cap.), Kucher, Chigrinski, Rat – Lewandowski, Fernandinho – Ilsinho (Gai, 99e), Jadson (Duljaj, 112e), Willian – Luiz Adriano (Gladkiy, 89e). Entr. : Mircea Lucescu.

Werder Brême : Wiese – Fritz (Pasanen, 94e), Prödl, Naldo, Boenisch – Niemeyer (Tziolis, 102e), Baumann (cap.), Frings, Özil – Pizarro, Rosenberg (Hunt, 77e). Entr. : Thomas Schaff.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

Liverpool
FC Barcelone
Manchester City
Juventus Turin
Bayern Munich
FC Valence
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB