Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Gunners avaient fait le plein de munitions
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 15/04/2009 à 22h43
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pourtant largement handicapé par les blessures, Arsenal, emmené par un Theo Walcott des grands soirs, n'a laissé aucune chance à Villarreal. Vainqueurs 3-0, les Gunners ont dynamité une formation espagnole des plus décevantes. En demi-finale de la Ligue des Champions, les hommes d'Arsène Wenger retrouveront un adversaire qu'ils connaissent bien, Manchester United.

Les Gunners avaient fait le plein de munitions

Villarreal, sans son maître à jouer Marcos Senna, et toujours privé de son moteur Santi Cazorla, n'aura jamais existé dans ce quart de finale retour de la Ligue des Champions. Dominés dans tous les compartiments du jeu, les hommes de Manuel Pellegrini se sont lourdement inclinés à l'Emirates ce soir (3-0). En revanche, même privé de nombreux titulaires, blessés, notamment en défense, Arsenal a rendu une bonne copie et s'est facilement qualifié, sans avoir à véritablement s'employer, pour les demi-finales de la compétition. Des demi-finales où les Gunners retrouveront une autre formation anglaise, Manchester United.

Les buts

- A la 10e minute, Eboué transmet en profondeur à Fabregas sur le côté droit qui dévie d'une talonnade pour Walcott, qui part dans le dos de la défense de Villarreal. L'attaquant anglais se retrouve seul face à Diego Lopez et le lobe d'un petit ballon piqué du pied droit (1-0).

- A la 59e minute, Fabregas récupère un ballon de la tête dans l'axe. Van Persie en hérite. Aux abords de la surface de réparation adverse, le Néerlandais fixe ses adversaires avant de décaler Adebayor sur sa gauche. Le Togolais s'emmène bien le ballon avant de tromper Diego Lopez d'une frappe croisée à ras de terre de l'extérieur du pied droit (2-0).

- A la 67e minute, sur le côté droit de la surface de réparation, Walcott est fauché par un défenseur de Villarreal en même temps que le ballon. Mais l'arbitre désigne tout de même le point de penalty. Van Persie se charge de transformer la sentence et trompe Diego Lopez sur sa gauche (3-0).

La prestation d'Arsenal

Appelé à remplacer Almunia, l'habituel titulaire, Fabianski a rendu une copie très propre, notamment dans sa lecture du jeu. Devant lui, Touré et Silvestre n'ont pas eu à beaucoup s'employer pour maîtriser les attaquants adverses. A gauche, le jeune Gibbs, prudent, s'en est bien tiré. De l'autre côté, Eboué, propre défensivement, a souvent apporté le surnombre dans les phases offensives. Au milieu de terrain, Fabregas a magnifiquement orienté le jeu. L'Espagnol est à l'origine des deux buts de son équipe. A ses côtés, le jeune Song a récupéré de nombreux ballons qu'il s'est efforcé de rendre propres. A gauche, Nasri a été peu en vue. Le Français s'est contenté de jouer simple, mais souvent vers l'arrière. A droite, Walcott a lui fourni un énorme match. L'Anglais a été de tous les bons coups. Devant, Adebayor et Van Persie ont chacun marqué un but mais ont été moins brillants que d'habitude.

La prestation de Villarreal

Soirée difficile pour Diego Lopez dans les buts de Villarreal. Battu par Walcott en première mi-temps, il fut ensuite sauvé par Pires et Gonzalo sur sa ligne. Avant d'aller de nouveau rechercher le ballon au fond de ses filets après le repos. Devant lui, Gonzalo, présent dans tous les duels, a livré un énorme match. A ses côtés, Godin s'est aussi bien battu, en gênant considérablement Adebayor. A droite, Angel a plutôt bien maîtrisé Nasri. A gauche en revanche, Capdevila a lui énormément souffert face à la vitesse de Walcott. Sonné en première période à la suite d'un choc avec Van Persie, Eguren n'a jamais retrouvé la plénitude de ses moyens par la suite. A disjoncté après le repos suite au penalty. A ses côtés, Bruno a beaucoup couru pour compenser les espaces laissés par son partenaire de l'entrejeu mais en vain. Dans l'animation, Pires a tenté de jouer dans les intervalles. Parfois avec inspiration. Mais le Français, battu physiquement dans tous les duels, a très peu pesé sur le jeu. Mati Fernandez a souvent tenté de combiner avec Rossi mais sans grand succès. Cani a lui été relativement peu en vue au cours de cette rencontre. Aligné seul en pointe, Rossi a fait parler sa technique. Mais l'Italien n'a jamais été bien servi pour véritablement peser sur la défense d'Arsenal.

L'homme du match : Theo Walcott (Arsenal)

Aligné sur le flanc droit du milieu de terrain des Gunners, Theo Walcott a livré un match énorme à l'Emirates ce soir. L'international anglais fut de tous les bons coups. D'abord en ouvrant le score pour Arsenal d'un geste technique plein de maîtrise puis en étant à l'origine du penalty transformé par Van Persie.

La note du match : 12/20

Cette rencontre a mis un temps fou à démarrer. Par la suite, après l'ouverture du score d'Arsenal, Villarreal a timidement tenté de réagir mais en vain. Les Gunners se sont alors contentés de dérouler. Heureusement que trois buts sont venus ponctuer cette partie.

Après avoir fait 1-1 au Madrigal à l'aller, Arsenal s'est donc facilement qualifié pour les demi-finales de la Ligue des Champions après avoir largement battu Villarreal à l'occasion de son quart de finale retour ce soir (3-0). Au tour suivant, les Gunners retrouveront Manchester United.


Ligue des Champions / Quart de finale retour
Arsenal 3-0 Villarreal (1-0) (1-1 à l’aller)
Emirates Stadium (Londres)
Arbitre : M. Wolfgang Stark (Allemagne)
Buts : Walcott (10e), Adebayor (59e), Van Persie (67e)
Avertissements : Silvestre (29e) pour Arsenal ; Eguren (44e, 67e), Cani (50e), Godin (59e) pour Villarreal
Exclusion : Eguren (67e) pour Villarreal

Arsenal : Fabianski - Eboué, Touré, Silvestre, Gibbs – Walcott (Diaby, 76e), Song, Fabregas (cap.), Nasri – Adebayor (Bendtner, 82e), Van Persie (Denilson, 76e). Entr. : Arsène Wenger.

Villarreal : Diego Lopez - Angel, Gonzalo (cap.), Godin, Capdevila - Eguren, Bruno (Nihat, 63e) – Cani (Jordi Pablo, 69e), Pires, Mati Fernandez (Ibagaza, 63e) - Rossi. Entr. : Manuel Pellegrini.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

Liverpool
FC Barcelone
Manchester City
Juventus Turin
Bayern Munich
FC Valence
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB