Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Il faudra un exploit
Par Simon Bardet - Actu Europa League, Mise en ligne: le 09/04/2009 à 23h27
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Olympique de Marseille s'est incliné (0-2) sur la pelouse du Shakhtar Donetsk, jeudi, en quart de finale aller de la Coupe de l'UEFA. La faute à une défense friable et à un Niang longtemps trop seul devant. La formation d'Erik Gerets devra réaliser une grosse performance au Vélodrome lors du match retour si elle veut voir les demies.

Il faudra un exploit

L'Olympique de Marseille a réalisé une bien mauvaise opération, jeudi, en étant battu (0-2) par le Shakhtar Donetsk. Lors de ce quart de finale aller de la Coupe de l'UEFA, les Phocéens ont été trop faibles en défense pour espérer ramener un résultat positif d'Ukraine. Devant, Niang a fait ce qu'il a pu mais il s'est trouvé trop seul pour marquer ce but à l'extérieur qui fait souvent la différence. La frappe du Sénégalais sur le poteau (35e) alors que les deux formations étaient toujours à égalité laissera sûrement des regrets au staff olympien.

Les Ukrainiens ont bien débuté la rencontre. Sur un centre de Srna côté droit, Fernandinho reprenait le ballon de volée au point de penalty mais Mandanda repoussait sur sa ligne (2e). Sept minutes plus tard, Ilsinho prenait à nouveau le couloir droit et servait Luiz Adriano. Le Brésilien, seul face au gardien marseillais, manquait complètement sa frappe (9e). L'OM, dans une configuration très défensive, devait attendre la 24e minute pour se montrer dangereux. Sur un coup franc de Zenden, Cana touchait le ballon de la tête mais Pyatov détournait le ballon. Les Phocéens prenaient le dessus dans le jeu et Niang, lancé en profondeur par Zenden, frappait sur le poteau droit du gardien de Donetsk (35e). C'est au plus fort de sa domination que la formation d'Erik Gerets se faisait surprendre. Sur un nouveau centre de Srna côté droit, Hübschman trompait Mandanda en force du pied gauche (1-0, 38e). L'Olympique de Marseille rentrait dans les vestiaires avec un but de retard.

Luiz Adriano aurait pu corser l'addition

Après la pause, les Phocéens poussaient pour égaliser. Koné, lancé par Cana (55e) et Niang (58e) ne trouvaient pas le cadre. Hilton (56e) de la tête et Cana en demi-volée (57e) tentaient également leur chance mais Pyatov intervenait sur sa ligne. Marseille dominait mais les Olympiens allaient se faire contrer. Du plat du pied droit, Jadson profitait d'une belle combinaison dans la surface et plantait un deuxième but pour le Shaktar (2-0, 65e). L'OM frôlait la catastrophe huit minutes plus tard lorsque Luiz Adriano, lancé dans la profondeur, se retrouvait seul face à Mandanda mais manquait sa frappe suite au retour de Taiwo (72e). Luiz Adriano ratait un nouveau duel face à Mandanda après un caviar de Willian (78e).

Malgré ces derniers loupés, la formation ukrainienne a réussi le principal en s'imposant sans encaisser de but. Une victoire méritée au vu de la prestation médiocre des Phocéens. Habituellement à l'aise à l'extérieur, l'OM s'est montré trop prudent pour inquiéter le Shakhtar. Erik Gerets devra aligner une formation plus ambitieuse au match retour pour inverser la tendance et réaliser l'exploit.

La note du match : 13/20

La rencontre a été animée. Le Shakhtar a montré qu'il avait dans des rangs de bons Brésiliens, très à l'aise techniquement. Côté marseillais, les joueurs ont tenté de marquer ce but à l'extérieur si important.


Shakhtar Donetsk 2-0 Olympique de Marseille (MT : 1-0)
RSC Olympiyskiy Stadium. 30.000 spectateurs environ. Arbitre : M. Brych.
Buts : Hübschman (38e), Jadson (65e).
Avertissements : au Shakhtar, Ischenko (81e) ; à l’OM, M’Bami (26e), Hilton (84e).

Shakhtar : Piatov – Hübschman, Ischenko, Chigrinski, Srna – Fernandinho (Lewandowski, 80e), Rat, Jadson, Ilsinho (Willian, 62e) – Luiz Adriano (Gladkiy, 88e), Gai.

Marseille : Mandanda – Mears, Civelli, Hilton, Taïwo – M'Bami (Valbuena, 66e), Cheyrou, Cana, Zenden (Samassa, 77e) - Koné, Niang.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour le PSG en 8es de Ligue des Champions ?

Chelsea
Dortmund
Atletico Madrid
Naples
Tottenham
Atalanta
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB