Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 30e journée
Par Nicolas Lagavardan - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 05/04/2009 à 23h19
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En pleine bourre depuis plusieurs semaines, Hugo Lloris a récidivé au Mans. Le gardien lyonnais est élu «joueur de la journée» . Sambou, Benzema, Chamakh, Amalfitano et Bastos notamment, se sont aussi distingués à l'occasion de cette 30e journée de Ligue 1 et figurent au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 30e journée

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Equipe type de la 30e journée :

Remplaçants :

12. Jean-Alain Boumsong (Lyon)
13. Jérémy Morel (Lorient)
14. Eden Hazard (Lille)
15. Mamadou Niang (Marseille)
16. Cédric Carrasso (Toulouse)
17. Mevlut Erding (Sochaux)
18. Jean-Claude Darcheville (Valenciennes)

En détails :

Le joueur de la journée : Hugo Lloris (Lyon)

Le gardien lyonnais est en forme olympique depuis plusieurs semaines. Après s'être déjà illustré lors de la journée précédente, Hugo Lloris a encore étalé son talent au Mans, avec plusieurs parades décisives. Si la défense de l'OL n'est pas impériale, l'international français compense ses carences à lui tout seul. Son intervention à la 54e face à Lamah était bien licite.

Franck Béria (Lille)

Le défenseur latéral droit de Lille n'a pas connu de difficulté particulière pour prendre la mesure de Bagayoko. Franck Béria a rendu une copie propre, agrémentée d'une passe décisive pour Vittek sur le second but des Dogues à Nantes.

Massamba Sambou (Le Havre)

Comme un symbole, Monaco a été crucifié par l'un des siens à Louis II. Prêté par le club du Rocher, Massamba Sambou a inscrit le seul but du match de la tête sur un corner, son premier cette saison. Le défenseur central du Havre a en outre bien contenu les attaquants adverses, avec un bon placement et un sens de l'anticipation intéressant.

Rafael Schmitz (Valenciennes)

Le défenseur central de Valenciennes n'est pas étranger à l'herméticité de son équipe depuis le début de l'année 2009 (quatre buts encaissés en onze matchs). Rafael Schmitz est très précieux dans le jeu aérien. Le Brésilien sait éteindre le feu en orientant son adversaire ou en couvrant ses coéquipiers ; il a aussi soigné la relance face à Auxerre.

Reynald Lemaître (Caen)

Dans son couloir gauche, Reynald Lemaître avait la charge de Braaten. Le défenseur caennais a pris le dessus sur le Toulousain. Il a bien bloqué sa zone, mais a aussi apporté son soutien en couverture et placé plusieurs montées pour appuyer les offensives de son équipe.

Jean II Makoun (Lyon)

Le milieu de terrain de Lyon était au four et au moulin au Mans. Jean II Makoun est impliqué sur l'ouverture du score de Boumsong, il a sauvé un tir sur sa ligne à la demi-heure de jeu, avant de délivrer la passe décisive pour Benzema sur le deuxième but de son équipe juste avant la mi-temps. Une grosse débauche d'énergie pour l'international camerounais.

Morgan Amalfitano (Lorient)

Son but est à classer dans les archives des Merlus et du football français. Plein d'audace, Morgan Amalfitano a eu la prétention de croire pouvoir réussir un lob supersonique de demi-volée de quarante mètres dans la lucarne, après un contrôle de la poitrine. Le milieu de Lorient a bien fait de prendre sa chance face à Wimbée, le gardien grenoblois. A part cet éclair de génie, Amalfitano a livré un match solide à la récupération.

Ryad Boudebouz (Sochaux)

Ryad Boudebouz a été le joueur de Sochaux à toucher le plus souvent le ballon face à Rennes. L'ailier droit de 19 ans a marqué la feuille de match d'un but sur penalty puis d'une passe décisive pour Sverkos en fin de match. Le Lionceau a été omniprésent, avec pas moins de dix-sept centres adressés devant le but breton.

Michel Bastos (Lille)

Le meilleur joueur du LOSC cette saison s'est baladé dans la défense nantaise. Sur l'aile droite en première période ou à gauche en seconde, le résultat a été le même : Michel Bastos a semé la zizanie. Le milieu offensif brésilien a concrétisé la domination de son équipe en ouvrant le score sur penalty. Sa précision technique, sa puissance de frappe et ses accélérations sont un atout précieux pour Lille, un danger permanent pour l'adversaire.

Karim Benzema (Lyon)

En panne depuis la 25e journée, Karim Benzema a retrouvé le chemin des filets au Mans, avec un doublé synonyme de victoire pour les champions de France. L'attaquant international français de l'OL a inscrit ses 13e et 14e buts en championnat et reprend confiance après une période délicate.

Marouane Chamakh (Bordeaux)

En l'absence de Cavenaghi, l'attaque bordelaise repose presque entièrement sur les épaules de Marouane Chamakh. L'international marocain s'est créé une bonne poignée d'occasions de la tête mais a cru avoir la poisse face à Nancy. Finalement, l'attaquant bordelais a eu le mérite de ne pas abdiqué et s'est vu récompensé dans les dernières minutes avec un lob subtil et habile. Ce but est très important car il permet aux Girondins de rester au contact de Lyon.

Classement : Bastos passe en tête, Lloris se place

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Bastos (Lille) – 35 points
2. Sessègnon (Paris SG) – 32 points
3. Gignac (Toulouse) – 28 points
4. Hoarau (Paris SG) – 27 points
5. Benzema (Lyon) – 25 points
6. Lloris (Lyon) – 23 points
7. Mandanda (Marseille) – 20 points
8. Gourcuff (Bordeaux) – 19 points
9. Chamakh (Bordeaux) – 17 points
10. Savidan (Caen), Ben Arfa (Marseille) – 16 points
12. Makoun (Lyon) – 15 points
13. Pagis (Rennes), Giuly (Paris SG), Rami (Lille) – 14 points
16. Cris, Toulalan (Lyon), Matuidi (Saint-Etienne), Cetto (Toulouse) – 13 points
20. Gameiro (Lorient), Taiwo (Marseille), Fanni (Rennes), Schmitz (Valenciennes) – 12 points
24. Landreau, Camara (Paris SG), Zenden (Marseille), Erding (Sochaux), Chalmé (Bordeaux) – 11 points
29. Mathieu (Toulouse), Wendel (Bordeaux), Park (Monaco), Mangane (Rennes), Coulibaly (Auxerre) – 10 points
34. Diawara (Bordeaux), Didot (Toulouse), Ederson (Lyon), Simic (Monaco), Armand (Paris SG), Cabaye (Lille), Ciani (Lorient), Hengbart, Mignot (Auxerre), Diakité (Nice), Leroy (Rennes), Feghouli (Grenoble) – 9 points
46. Planté (Caen) – 8 points
47. Carrasso (Toulouse), Fernando (Bordeaux), Béria (Lille), Boumsong (Lyon), Abriel, Audard (Lorient), Ziani, Cheyrou (Marseille), Bisevac (Valenciennes), Paillot (Grenoble), Maïga, Cerdan (Le Mans), Jelen (Auxerre) – 7 points
60. Juninho (Lyon), Diarra (Bordeaux), Valbuena, Koné, Bonnart, Civelli (Marseille), Ruffier, Cufré (Monaco), Coutadeur, Stromstad (Le Mans), Vitakic (Grenoble), Balmont (Lille), Apam, Rool (Nice), Hansson, Douchez (Rennes), Mater, Penneteau (Valenciennes), Machado (Saint-Etienne), Sakho (Paris SG), Heurtebis, Alonzo, Bagayoko (Nantes), Bracigliano, Dia (Nancy), Alassane (Le Havre) – 6 points
86. Rémy (Nice), Hadji (Nancy), Helstad, Gervinho (Le Mans), Meriem (Monaco), Lesage (Le Havre), Sorin, Dudka (Auxerre) – 5 points
94. Delgado (Lyon), Rothen, Luyindula (Paris SG), Capoue (Toulouse), Letizi (Nice), Audel (Valenciennes), Morel (Lorient), Emerson, Mavuba (Lille), Niang, M'Bami (Marseille), Bellion, Cavenaghi (Bordeaux), Thomert, Sow (Rennes), Obraniak (Lille), Mollo, Alonso, Meriem (Monaco), Chafni, Pedretti (Auxerre), Boudebouz (Sochaux) – 4 points
117. Zubar, Civelli (Marseille), Ceara, Clément (Paris SG), Chedjou, Tafforeau, Debuchy (Lille), Jurietti, Traoré (Bordeaux), Perez, Nimani, Pokrivac, Licata, Lolo, Modesto (Monaco), Amalfitano, Robert (Lorient), Dernis, Feindouno, Dabo, Tavlaridis, Janot (Saint-Etienne), Maréval, Faty, Capoue, Tall, Poulard, Da Rocha (Nantes), Quercia, Kahlenberg, Narry, Grichting (Auxerre), Batlles, Mainfroi, Wimbée, Moreira, Robin, César (Grenoble), Faé, Mouloungui (Nice), Mounier, Réveillère, Källström, Grosso (Lyon), Helder, André Luiz, Chrétien (Nancy), Perquis, Mikari (Sochaux), Bocanegra, M'Bia, Cheyrou (Rennes), Sirieix, Congré, Sissoko (Toulouse), Ben Khalfallah, Gomis, Lemaître (Caen), Revault, Gillet, Sambou (Le Havre), Bouhours, Lamah (Le Mans), Lacourt, Darcheville (Valenciennes) – 3 points
182. Hazard (Lille), Braaten (Toulouse), Briand (Rennes), Klasnic (Nantes), Brison (Nancy), Pino (Monaco), Echouafni, Hellebuyck (Nice), Pitau, Richert (Sochaux), Vahirua (Lorient) – 2 points
193. Planus (Bordeaux), Makelele (Paris SG), Danic, Sanchez (Valenciennes), Bodmer, Fred (Lyon), Hilton, Cana, Brandao (Marseille), Oliech (Auxerre), Zerka (Nancy), Sverkos (Sochaux), Barzola, Deroin, Sorbon, Nivet, Seube (Caen), Dieuze (Le Havre), Bonnet, Fofana (Toulouse), Pelé, Geder (Le Mans), Akrour, Courtois, Le Crom (Grenoble), Pierre (Nantes), Malicki, Vittek, Frau (Lille), Gigliotti, Mirallas, Ilan (Saint-Etienne), Adriano (Monaco) – 1 point

Classement par club : Lyon reprend les commandes

1. Lyon – 129 points
2. Paris SG – 123 points
3. Marseille – 114 points
4. Bordeaux, Lille – 94 points
6. Toulouse – 87 points
7. Rennes – 78 points
8. Auxerre – 66 points
9. Monaco – 64 points
10. Lorient – 47 points
11. Le Mans – 44 points
12. Valenciennes, Grenoble – 43 points
14. Nice – 40 points
15. Nantes – 39 points
16. Caen – 38 points
17. Saint-Etienne – 37 points
18. Nancy – 29 points
19. Sochaux – 25 points
20. Le Havre – 21 points

C'était l'équipe type de la 30e journée de Ligue 1. Rendez-vous le week-end prochain pour découvrir les meilleurs joueurs et le classement de la 31e journée !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB