Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 27e journée
Par Nicolas Lagavardan - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 08/03/2009 à 23h17
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dernier rempart infranchissable à Lorient, le gardien de but du PSG Mickaël Landreau est élu «joueur de la journée» . Les Rennais Pagis et Bocanegra, le Lillois Bastos, les Toulousains Gignac et Sirieix notamment, se sont aussi distingués à l'occasion de cette 27e journée de Ligue 1 et figurent au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 27e journée

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Equipe type de la 27e journée :

Remplaçants :

12. Jérémy Mathieu (Toulouse)
13. Sandy Paillot (Grenoble)
14. Robert Vittek (Lille)
15. Jimmy Briand (Rennes)
16. Grégory Malicki (Lille)
17. Amadou Alassane (Le Havre)
18. Ilan (St-Etienne)

En détails :

Le joueur de la journée : Mickaël Landreau (Paris SG)

Les gardiens de but ont particulièrement brillé ce week-end, il fut donc difficile de n'en retenir que deux. Mais mieux encore que Mandanda, Penneteau, Ruffier… et Grégory Malicki étincelant face à Lyon, Mickaël Landreau a sorti le grand jeu à Lorient. Le penalty repoussé sonne comme le point d'orgue de sa soirée, mais n'occulte pas les nombreux arrêts déterminants réalisés tout au long du match. Il a rapporté au moins deux points (très importants) à son équipe samedi soir.

Carlos Bocanegra (Rennes)

Titulaire indiscutable à gauche de la défense rennaise, Carlos Bocanegra n'a rien laissé passé face à Auxerre. Parfaitement intégré à son équipe depuis son arrivée l'été dernier, l'Américain n'hésite pas à prendre son couloir ni à monter sur coup franc. Une bonne inspiration qui lui a permis de couper le centre de Mickaël Pagis pour le premier but du Stade.

Rod Fanni (Rennes)

Difficile de passer aussi de l'autre côté rennais, où Rod Fanni confirme sa régularité semaine après semaine. Le latéral droit des Rouge et Noir a parfaitement tenu son couloir face à Auxerre. Solide dans les duels et vigilant dans le placement, l'international français est une valeur sure.

Adil Rami (Lille)

Le défenseur central de Lille sait hisser son niveau face aux grosses écuries du championnat. Après l'OM au Vélodrome en particulier, Adil Rami s'est payé Lyon au Stade de France. Toujours prompt à jaillir dans les pieds adverses, le Lillois a ratissé tout ce qu'il a pu.

Zoumana Camara (Paris SG)

Si Mickaël Landreau a eu du boulot, il aurait pu en avoir encore plus sans l'intervention de Zoumana Camara. Le défenseur central du Paris SG a sorti deux ballons très chauds autour de l'heure de jeu, dans les pieds de Kevin Gameiro puis Marama Vahirua. Costaud dans les duels.

François Sirieix (Toulouse)

Prestation pleine pour le milieu toulousain, préféré à Moussa Sissoko face à Bordeaux. François Sirieix a bien travaillé défensivement pour contrecarrer les velléités girondines et permettre à son équipe de gagner la bataille du milieu. Il s'est en outre offert le luxe de déflorer le tableau d'affichage d'une frappe pure et imparable à l'entrée de la surface.

Mickaël Pagis (Rennes)

Quand Mickaël Pagis va, Rennes va. Rennes allait pour le mieux dimanche face à Auxerre, sous la houlette de son meneur de jeu. L'ancien Strasbourgeois est sorti sous l'ovation du stade de la Route de Lorient, après avoir brillamment éclairé le jeu breton. Son centre tendu au premier poteau pour l'ouverture du score de Carlos Bocanegra, puis son centre sensationnel de volée pour la reprise de Jimmy Briand ont fait la différence et le bonheur des spectateurs.

Ludovic Giuly (Paris SG)

Replacé sur l'aile droite en l'absence de Stéphane Sessègnon à un poste qui ne lui avait guère porté chance en début de saison, Ludovic Giuly a su cette fois-ci tirer son épingle du jeu en inscrivant un but magistral d'une reprise de volée du droit à mi-hauteur, le seul du match disputé à Lorient. Un but en or massif puisqu'il permet au PSG de revenir à un point de Lyon au classement.

Michel Bastos (Lille)

Une passe décisive et un but, le monsieur plus du LOSC est de retour en forme après un début d'année délicat. Michel Bastos n'a pas été impressionné par l'ambiance du Stade de France. L'ailier gauche lillois a été décisif face à Lyon avec un caviar adressé à Robert Vittek pour l'ouverture du score, puis un duel gagné face à Rémi Vercoutre pour clore la soirée.

André-Pierre Gignac (Toulouse)

Parti malicieusement derrière le mur bordelais sur un coup franc aux abords de la surface et parfaitement servi dans l'intervalle, André-Pierre Gignac a profité de la passivité des Girondins pour reprendre la tête du classement des buteurs (16 unités). Comme d'habitude, l'attaquant du TFC s'est démené sans compter, percutant à souhait, altruiste (une passe décisive), offrant des solutions à ses partenaires et n'hésitant pas à tout oser balle au pied pour mettre l'adversaire hors de position.

Thorstein Helstad (Le Mans)

L'attaquant norvégien a été le fer de lance du Mans à Nancy. Thorstein Helstad a marqué la feuille de match de son empreinte, avec une passe décisive sur la première égalisation après avoir intercepté la relance adverse, puis le but de la seconde égalisation après avoir mystifié la défense lorraine. Un point qui pourrait peser lourd en fin de saison.

Classement : Bastos et Gignac repassent Hoarau

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Sessègnon (Paris SG) – 32 points
2. Bastos (Lille), Gignac (Toulouse) – 28 points
4. Hoarau (Paris SG) – 27 points
5. Benzema (Lyon) – 22 points
6. Mandanda (Marseille) – 20 points
7. Gourcuff (Bordeaux) – 18 points
8. Lloris (Lyon) – 17 points
9. Savidan (Caen), Ben Arfa (Marseille) – 16 points
11. Pagis (Rennes), Giuly (Paris SG), Rami (Lille) – 14 points
14. Cris, Toulalan (Lyon), Matuidi (Saint-Etienne), Cetto (Toulouse) – 13 points
18. Taiwo (Marseille) – 12 points
16. Landreau, Camara (Paris SG), Chalmé, Chamakh (Bordeaux), Fanni (Rennes) – 11 points
24. Mathieu (Toulouse), Wendel (Bordeaux), Mangane (Rennes), Coulibaly (Auxerre) – 10 points
28. Makoun, Ederson (Lyon), Park, Simic (Monaco), Schmitz (Valenciennes), Armand (Paris SG), Cabaye (Lille), Gameiro, Ciani (Lorient), Hengbart, Mignot (Auxerre), Diakité (Nice), Feghouli (Grenoble), Erding (Sochaux) – 9 points
42. Diawara (Bordeaux), Planté (Caen) – 8 points
44. Fernando (Bordeaux), Abriel, Audard (Lorient), Ziani, Cheyrou (Marseille), Bisevac (Valenciennes), Paillot (Grenoble), Maïga (Le Mans) – 7 points
52. Juninho, Boumsong (Lyon), Koné, Bonnart (Marseille), Cufré (Monaco), Coutadeur, Stromstad, Cerdan (Le Mans), Vitakic (Grenoble), Balmont (Lille), Apam, Rool (Nice), Hansson, Leroy, Douchez (Rennes), Mater, Penneteau (Valenciennes), Machado (Saint-Etienne), Carrasso, Didot (Toulouse), Sakho (Paris SG), Heurtebis, Bagayoko (Nantes), Bracigliano, Dia (Nancy), Alassane (Le Havre) – 6 points
78. Valbuena (Marseille), Rémy (Nice), Hadji (Nancy), Helstad (Le Mans), Meriem (Monaco), Alonzo (Nantes), Lesage (Le Havre) – 5 points
85. Delgado (Lyon), Rothen, Luyindula (Paris SG), Capoue (Toulouse), Letizi (Nice), Audel (Valenciennes), Béria, Emerson, Mavuba (Lille), M'Bami (Marseille), Bellion, Cavenaghi (Bordeaux), Thomert, Sow (Rennes), Obraniak (Lille), Alonso, Meriem (Monaco), Gervinho (Le Mans), Chafni, Pedretti (Auxerre) – 4 points
105. Niang, Zenden, Zubar, Civelli (Marseille), Ceara, Clément (Paris SG), Tafforeau, Debuchy (Lille), Diarra, Jurietti, Traoré (Bordeaux), Perez, Nimani, Pokrivac, Ruffier, Licata (Monaco), Morel, Robert (Lorient), Dernis, Feindouno, Dabo, Tavlaridis, Janot (Saint-Etienne), Maréval, Faty, Capoue, Tall, Poulard, Da Rocha (Nantes), Quercia, Narry, Grichting (Auxerre), Batlles, Mainfroi, Wimbée, Moreira, Robin, César (Grenoble), Faé, Mouloungui (Nice), Mounier, Réveillère, Källström, Grosso (Lyon), Helder, André Luiz, Chrétien (Nancy), Perquis, Mikari (Sochaux), Bocanegra, M'Bia, Cheyrou (Rennes), Sirieix, Congré, Sissoko (Toulouse), Ben Khalfallah, Gomis (Caen), Revault, Gillet (Le Havre), Bouhours, Lamah (Le Mans), Lacourt (Valenciennes) – 3 points
167. Briand (Rennes), Klasnic (Nantes), Brison (Nancy), Pino (Monaco), Echouafni, Hellebuyck (Nice), Sorin, Kahlenberg (Auxerre), Pitau, Richert (Sochaux), Vahirua (Lorient), Darcheville (Valenciennes) – 2 points
179. Planus (Bordeaux), Makelele (Paris SG), Danic, Sanchez (Valenciennes), Bodmer, Fred (Lyon), Hilton, Brandao (Marseille), Jelen, Oliech (Auxerre), Zerka (Nancy), Sverkos, Boudebouz (Sochaux), Barzola, Deroin, Sorbon, Nivet, Seube (Caen), Dieuze (Le Havre), Bonnet, Fofana, Braaten (Toulouse), Pelé, Geder (Le Mans), Akrour, Courtois, Le Crom (Grenoble), Pierre (Nantes), Malicki, Vittek, Frau, Hazard (Lille), Gigliotti, Mirallas, Ilan (Saint-Etienne), Adriano (Monaco) – 1 point

Classement par club : le PSG repasse en tête

1. Paris SG – 123 points
2. Lyon – 113 points
3. Marseille – 97 points
4. Lille – 83 points
5. Toulouse – 82 points
6. Bordeaux, Rennes – 81 points
8. Auxerre – 51 points
9. Monaco – 50 points
10. Grenoble – 43 points
11. Le Mans – 42 points
12. Nice, Lorient – 40 points
14. Valenciennes – 39 points
15. Nantes – 38 points
16. Saint-Etienne – 37 points
17. Caen – 35 points
18. Nancy – 29 points
19. Sochaux – 20 points
20. Le Havre – 18 points

C'était l'équipe type de la 27e journée de Ligue 1. A la semaine prochaine pour découvrir les meilleurs joueurs et le classement de la 28e journée !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB