Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon a rendez-vous avec l’Histoire
Par Rodolphe Cazejust - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 24/02/2004 à 23h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Ce soir, face à la Real Sociedad, l'Olympique lyonnais va tenter de ramener du Pays Basque un résultat lui permettant de préserver ses chances de qualification lors du match retour à Gerland. La seconde journée des huitièmes de finale allers de la Ligue des Champions opposera également Stuttgart à Chelsea, La Corogne à la Juventus et Porto à Manchester United.

Lyon a rendez-vous avec l’Histoire

Les équipes : quel visage pour Lyon ?

Ce soir, dans l'enceinte du Stade Anoeta, Paul Le Guen devra, comme toujours, aligner les joueurs les plus en forme, mais aussi faire preuve d'un certain sens tactique. Face à une équipe dotée d'excellents éléments offensifs (Dario Kovacevic et Nihat Kahveci notamment), l'entraîneur lyonnais va-t-il privilégier une équipe offensive, capable de tenir le ballon et d'accélérer sur de petits espaces ou une équipe solide composée de ses membres les plus physiques ? Autrement dit, l'ancien joueur du Paris Saint-Germain fera t-il confiance à la paire Juninho-Carrière pour animer le jeu ou sera-t-il tenté de jouer la prudence avec Essien et Diarra ? En l'absence de Claudio Caçapa, sorti sur civière samedi lors du match face au Mans à cause d'un fragment de cartilage dans son articulation du genou droit, le coach pourrait choisir de s'appuyer sur un système défensif renforcé. A moins qu'il ne décide de présenter une équipe hybride, à la fois rigoureuse et explosive.

De son côté, la Real Sociedad aura pour mission de mettre le feu dans son antre de Anoeta devant plus de 32000 spectateurs. Les joueurs de Saint Sébastien compteront sur Nihat et Kovacevic pour forcer le verrou lyonnais. Avec l'apport de leurs milieux Xabi Alonso et Javier De Pedro, les Espagnols sont capables de développer des attaques d'une très grande fluidité. Sans oublier la capacité de l'équipe à percuter et à créer la panique dans la défense adverse. A noter dans les rangs basques l'absence de l'un de ses éléments principaux, le milieu de terrain russe Valéry Karpin.

Les enjeux : une qualification historique !

Pour l'Olympique lyonnais, une qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions relèverait de l'exploit historique. Pour Jean-Michel Aulas, le président du club rhodanien, dont l'objectif avoué depuis quelques années est de faire entrer l'OL dans le cercle des quatre meilleurs clubs d'Europe, le match face à la Real Sociedad est «une occasion unique d'atteindre un très grand objectif. Une telle opportunité ne se représentera peut-être pas à l'avenir» . Avant d'ajouter : «Les deux rencontres qui nous attendent contre la Real peuvent marquer une étape déterminante pour notre club» . Tous les joueurs de Lyon ont conscience de l'importance de l'évènement. «Nous devons réaliser une grosse performance avec l'objectif de nous qualifier pour les quarts de finale» , explique le gardien des champions de France, Grégory Coupet. «Nous avons l'avantage de recevoir au retour. Il ne faut pas griller nos chances» , ajoute l'international.

Du côté lyonnais, comme du côté basque, on est conscient de la possibilité de franchir un énorme palier en cas de qualification pour les quarts de finale. Mais dans les deux camps également, la prudence est de mise. Lors du tirage au sort, les deux clubs ont pronostiqué une même et égale cote. Les deux entraîneurs, Raynald Denoueix et Paul Le Guen, s'accordent à dire que les deux clubs auront chacun leur chance. Même avis en ce qui concerne le défenseur lyonnais Anthony Réveillère qui affirme que «ce sera du 50/50» . Le joueur français précise : «Pour avoir joué cette équipe [Réveillère a joué l'année dernière à Valence], et pour l'avoir observé à plusieurs reprises, je peux vous dire qu'elle joue très bien. Offensivement, les joueurs ont beaucoup d'automatismes, et le ballon circule bien. Défensivement, ils sont très costauds. Donc quand on dit que c'est un tirage facile pour nous je ne suis pas tout à fait d'accord» .

La clé du match : l'expérience et la pression

En mars 2001, l'Olympique lyonnais, qui participait pour la première fois à la compétition européenne majeure, avait manqué de justesse la qualification pour les quarts de finale. Après avoir franchi le troisième tour préliminaire et s'être classé second de son groupe en première phase, l'OL avait terminé troisième de sa poule au deuxième tour, éliminé à la différence de buts particulière par Arsenal. Cette saison, les joueurs de Lyon ne veulent pas rater le coche. Leurs échecs précédents pourraient leur servir de points de repère afin de vaincre la Real Sociedad. «Il faut espérer que ces années au cours desquelles nous avons disputé la Ligue des Champions serviront d'expérience à notre équipe» , note le défenseur lyonnais Patrick Müller. «Nous avons disputé de très beaux matchs, il faut s'en souvenir, mais aussi de moins bons dont nous devons nous rappeler aussi pour ne pas commettre les mêmes erreurs» , poursuit l'international suisse. Un passé qui aidera sans doute également les Rhodaniens à surmonter la pression d'un tel évènement, devant un public surchauffé. De toute façon, selon Edmilson, «la pression existe tous les jours ici. Depuis que je suis arrivé, on parle de pression et c'est normal car le club grandit chaque année. Mais généralement, on la gère bien» , explique le défenseur brésilien.

Mais l'expérience ne suffira pas. En effet, même si la Real Sociedad ne possède pas un vécu récent de grandes équipes européennes, elle détient de nombreux joueurs ayant disputé des rencontres internationales de grande importance. C'est notamment le cas du petit attaquant turc Nihat et de l'avant-centre serbe Kovacevic, qui a évolué sous les couleurs de la Juventus de Turin. Grégory Coupet confirme ce sentiment : «La Real Sociedad possède des éléments expérimentés qui ont une certaine roublardise que nous n'avons peut-être pas et pouvant s'avérer importante en Ligue des champions» . En difficulté en début de championnat, la Real Sociedad, battue samedi sur le terrain du FC Séville (1-0), n'est que treizième du classement de la Liga. C'est pourquoi Raynald Denoueix souhaite avant tout ne pas encaisser de buts : «Il faudra être fort défensivement pour empêcher l'OL de marquer. La qualification devrait logiquement se jouer à Lyon, à moins que l'une des deux équipes ne prenne un avantage important dès mercredi» . Pour satisfaire ses ambitions, le coach de la Real pourra compter sur les précieux conseils de l'ancien stéphanois et ami de Grégory Coupet, Lionel Potillon, prêté par le Paris Saint-Germain au club espagnol. «Excité depuis quelques semaines à l'approche de ce match» , le défenseur français s'est vu réquisitionné par Denoueix qui lui a demandé, via sa famille, de lui fournir les cassettes des derniers matchs du club lyonnais diffusé en France… !

Les autres matchs

Gros choc en perspective entre les Espagnols du Deportivo La Corogne et les Italiens de la Juventus de Turin. Avec David Trezeguet, préservé lors du dernier match de championnat de la Juve, les joueurs de Marcello Lippi devront faire preuve de solidité défensive face aux assauts des Tristan, Luque et consorts.

Le FC Porto accueille Manchester United. Grandissime favori, les Anglais seront pourtant attendus au tournant après leurs récentes contre-performances en Premier League. Objectif principal pour Alex Ferguson et ses joueurs, ne pas encaisser de buts !

Enfin, une autre équipe anglaise, Chelsea, se rend sur la pelouse du VFB Stutgart. En perte de vitesse depuis quelques semaines en Bundesliga, les Allemands devront se méfier de l'aisance des joueurs de Ranieri à l'extérieur (trois victoires pour trois déplacements lors de la première phase).

A l'issue des rencontres allers des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, on devrait en savoir plus sur les chances de Lyon de se retrouver au tour suivant. Mais comme pour les trois autres matchs de la soirée, il faudra sans doute attendre les matchs retours pour être définitivement fixé sur le tableau des quarts de finale de la prestigieuse compétition européenne.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB