Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Abidal, le roc nordiste
Par Olivier Cothenet - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 28/01/2004 à 23h19
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Relancé par son arrivée à Lille la saison dernière, Eric Abidal a vraiment débuté sa carrière au plus haut niveau dans le Nord et brille maintenant dans une défense souvent en difficulté. Si l'Europe lui fait les yeux doux, le défenseur central devrait quand même attendre l'intersaison pour exporter son talent. Portrait.

A Lille, si l'heure n'est plus à l'euphorie de la Ligue des Champions comme sous les ordres de Vahid Halilhodzic, le club connait une saison morose, mais aussi quelques motifs de satisfaction toutefois plus individuels que collectifs. Un de ceux-là est bien sûr le jeune défenseur Eric Abidal, qui semble en train de passer un palier sous les ordres de Claude Puel.

Né à Lyon, Eric Abidal a grandi chez les Gônes où il a découvert le football. Après avoir fait ses classes dans les équipes de jeunes, il joue avec le club de Lyon-La Duchère en Division d'Honneur. Au poste de milieu gauche, il fait déjà preuve de grandes qualités athlétiques et technique. Lors d'un match de coupe de France contre Nice en 2000, il impressionne les émissaires monégasques venus regarder le match. «Ca a plutôt bien marché, se rappelle-t-il en riant. On avait gagné 4-0 ou 4-1 et à partir de là, c'était le déclic.» Convaincus, les dirigeants monégasques font tout pour engager le jeune garçon d'à peine 20 ans. A la fin de la saison, l'affaire est conclue : Abidal rejoint le Rocher et Claude Puel.

Puel va le rechercher à Monaco

Dans la Principauté, Abidal cotoie notamment Marquez, Panucci et Gallardo. Malheureusement, dans l'effectif d'un quador comme Monaco, les places sont chères et Abidal doit se contenter de bouts de matches ou de la réserve de CFA. Lors de sa première saison, il dispute neuf matches, dont un en Ligue des Champions. Dans le même temps, il change de poste et se reconvertit à la défense. Profitant de son gabarit (1m86), il est positionné en défense central ou comme latéral gauche. La saison suivante, avec l'arrivée de Didier Deschamps, est mieux réussie. Fort de sa polyvalence, il dispute 14 rencontres. Toutefois, ce temps de jeu n'est pas suffisant pour progresser comme il le souhaite et, après discussions avec son entraîneur et ses dirigeants, il obtient le droit d'être prêté.

Plusieurs clubs se manifestent et c'est Lille qui l'emporte. L'envie de Claude Puel, son ancien entraîneur, de le retrouver a fait la différence. Prêté avec option d'achat, Abidal est accueilli dans un groupe qui sort d'aventures extraordinaires et vient de perdre le manitou Halilhodzic. En reconstruction, le LOSC de Puel fait confiance aux jeunes comme Delpierre, Benoît Cheyrou et donc Abidal. En un an, ce dernier convainc tous les observateurs et les dirigeants nordistes. Trouvant une place de stoppeur gauche dans une défense à trois, il voit son nouveau club lever l'option d'achat sur son transfert avant même la fin de la saison. Une seule ombre au tableau : Abidal a trop convaincu. Halilhodzic et le PSG le veulent, Abidal veut rejoindre la capitale. Et sans son accord, pas de contrat avec Lille.

Bras de fer avec le club

Sûr de ce qu'il veut, le joueur fait la grève et refuse de s'entraîner : il exige d'être transféré avant la fin de la saison. Des discussions avec son agent le convainquent qu'il doit signer avant la fin officielle de la saison pour avoir ensuite la possibilité d'être transféré (la FIFA n'autorise qu'un seul transfert par an). Une fois lillois, Abidal voit ses dirigeants refuser toutes négociations. La grève reprend alors. Abidal refuse de s'entraîner, mais Claude Puel ne cède pas. Pour ne rien arranger, l'offre de Paris n'excède pas les trois millions d'euros. La seule porte de sortie est finalement le retour dans le groupe professionnel. Silencieusement, le jeune reprend alors le travail et fait à nouveau ses preuves. Retrouvant sa place, il réitère ses bonnes performances de la saison passée et fait à nouveau parler de lui. Après un début de championnat canon, dans une défense lilloise qui se révèle finalement à trous, Abidal tient la baraque et sauve les erreurs de certains de ses coéquipiers (Delpierre notamment :).

Dans les travées de Grimonprez-Jooris, on aperçoit maintenant des recruteurs comme Cesare Maldini (du Milan AC), à la recherche du nouveau Paolo Maldini. Pourtant, au jour d'aujourd'hui, le jeune espoir refuse encore de s'enflammer : «il y a beaucoup de rumeurs qui disent que c'est pour moi, avoue-t-il. Mais je pense qu'il ne faut pas faire attention à tout ça.» Malgré cette modestie, l'ambition est bien présente : «Le rêve que je peux avoir, explique-t-il, c'est de briller dans des grands clubs. On sait que ce n'est pas évident. En fait, j'espère avoir un bon CV en fin de carrière pour en être satisfait.» En attendant la fin de saison où il pourrait enfin changer d'air, Eric Abidal promet de tout donner pour son club et pense surtout à ses coéquipiers qui lui permettent de briller : «Ils m'aident énormément, reconnait-il. Moi, je me sens bien à partir du moment où autour de moi je suis bien encadré. Quand c'est comme ça, c'est plus facile de faire de bonnes performances.»

Grâce à un prêt à Lille alors qu'il semblait bloqué à Monaco, Eric Abidal a su lancer sa carrière et séduire le monde du football. Maintenant, il rêve de suivre les traces de Thuram et de connaître la réussite dans un grand club en France ou à l'étranger. Le tout en attendant peut-être d'atteindre le niveau des Bleus qui est d'après lui «un objectif pour n'importe quel joueur français» .

Nom : Abidal
Prénom : Eric
Âge : 24 ans
Date de naissance : 11 spetembre 1979
Nationalité : Française
Taille : 1m86
Poids : 74kg
Poste : défenseur

Club actuel : Lille Olympique Sporting Club (2002-?)
Clubs précédents : Lyon-La Duchère (1999-2000), AS Monaco (2000-2002).
Sélections : -
Palmarès : néant.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Quel tirage souhaiteriez-vous pour Lyon en 8es de la Ligue des Champions ?

FC Barcelone
Real Madrid
Bayern Munich
Borussia Dortmund
Juventus Turin
FC Porto

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB