Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Luis Fabiano dans la cour des grands
Par Nicolas Hortus - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 14/05/2008 à 21h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Longtemps considéré comme un talent gâché, Luis Fabiano explose cette saison sous les couleurs du FC Séville. Toujours en course pour le titre de meilleur buteur de la Liga avec 24 réalisations, O Fabuloso a enfin passé un cap en Europe. Les recruteurs des plus grands clubs lui font désormais les yeux doux.

Luis Fabiano dans la cour des grands

Il en aura fallu du temps, beaucoup de temps. Luis Fabiano prouve enfin cette saison qu'il est un grand joueur de football. Deuxième meilleur buteur du championnat espagnol avec 24 buts au compteur, l'international brésilien talonne le phénomène du Real Majorque Daniel Güiza, 26 buts, et reste toujours en course pour le titre de Pichichi.

Arrivé il y a trois ans au FC Séville en provenance du FC Porto, l'attaquant a connu un passage à vide lors de ses deux premières saisons en Liga. La donne a aujourd'hui changé, un cap a été franchi. Terminés les matches sur le banc des remplaçants suite aux mauvaises performances sur le terrain. Place désormais au véritable Luis Fabiano, terreur des surfaces et prolifique buteur.

Acclimatation difficile en Europe

O Fabuloso, son surnom, démarre sa carrière au Brésil dans le petit club de Ponte Preta en 1997 à l'âge de 18 ans. En 67 apparitions, il inscrit 25 buts. Il n'en faut pas plus pour que la presse locale et nationale brésilienne voit en lui un futur génie du ballon rond. Les plus gros clubs du pays auriverde s'intéressent au phénomène de 21 ans. Mais c'est le Stade Rennais, et sa politique sportive misant sur les jeunes talents, qui obtient les faveurs du joueur et de son entourage en 2000 pour 20 millions de francs (3 millions d'euros).

Après 7 apparitions et aucun but marqué en six mois, le transfert est un échec cuisant. Fabiano est alors prêté en janvier à Sao Paulo. Sur sa terre natale, l'attaquant retrouve des couleurs et plante 9 buts en 22 matches. Les dirigeants rennais décident de lui offrir une nouvelle chance lors de son retour en juillet. Nouveau revers. En quatre matches de début de saison, Fabiano ne trouve toujours pas le chemin des filets. La direction bretonne prend alors la décision de le vendre avant la fin du marché des transferts.

Retour aux sources

Sao Paulo se met d'accord avec le club français pour 2,5 Millions d'euros. Fabiano débarque à la fin de l'été 2001 au Brésil. Et une nouvelle fois le phoenix renaît de ses cendres. En 160 matches sur trois saisons, l'attaquant marque 118 fois et intègre la sélection brésilienne en juin 2003 sous les ordres de Dunga. Toutes ses sensations devant le but retrouvées, Fabiano retente l'aventure en Europe au FC Porto mais ce dernier retombe rapidement dans ses travers. Il n'inscrit en 2004 que 5 petits buts en 22 matches.

L'international auriverde ne lâche pas prise pour autant et fait le choix de poursuivre sa carrière sur le vieux continent. Il quitte le club portugais après seulement une saison et atterrit au FC Séville. Les deux premières années en Espagne sont difficiles, 15 buts en 49 matches de Liga, mais les dirigeants ibériques maintiennent leur confiance dans ce joueur auxquels ils croient dur comme fer. La troisième sera la bonne, avec des résultats et des prestations de haut niveau qui se succèdent.

Un avenir encore flou

Enfin acclimaté au mode de vie et au football européen, Luis Fabiano passe cap sur cap, en club comme en sélection (8 buts en 16 participations internationales). Il n'en faut pas plus pour que toutes les grosses cylindrées s'intéressent de près à son cas. Le Real Madrid ouvre le bal et fait de l'attaquant sa priorité pour la saison prochaine. Le club madrilène se heurte alors au refus catégorique du président du FC Séville José-Maria Del Nido qui réclame 60 millions d'euros pour libérer son joueur vedette.

Mais le cas du brésilien est particulier. Les droits de Fabiano appartiennent en effet à 35% seulement au FC Séville, les 65% qui restent étant la propriété d'un consortium nommé Global Soccer Investment. La décision finale n'est donc pas entre les mains des dirigeants espagnols mais dans celles de cette société. Cette dernière indique que la base des négociations pour un éventuel transfert serait de 11 millions d'euros. Le joueur ne veut pas quitter Séville mais il n'aura probablement pas le choix. Outre le Real, Manchester United et le Milan AC font le forcing en coulisse auprès de Global Soccer.

Luis Fabiano va faire partie des joueurs qui vont animer le marché des transferts cet été. L'hypothèse que le joueur reste à Séville est envisageable mais le club sévillan va devoir combattre de rudes concurrents bien plus fortunés. 24 buts en 30 matches pour 11 millions d'euros ; un prix dérisoire pour un tel talent.

Nom : Fabiano
Prénom : Luis
Club actuel : FC Séville
Poste : Attaquant
Taille : 1m83
Poids : 81 kg



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Recommandez Maxifoot avec
google
Sondage Maxifoot
Marcelo Bielsa (Lille) est-il définitivement dépassé ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB