Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Man Utd - Lyon, le face à face
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 03/03/2008 à 22h54
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Olympique Lyonnais défie Manchester United mardi soir à Old Trafford en match retour des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Les hommes d'Alain Perrin ne partent pas favoris mais sont bien décidés à créer la sensation. Tour d'horizon noté des forces en présence.

Man Utd - Lyon, le face à face

Manchester United accueille l'Olympique Lyonnais dans son stade mythique d'Old Trafford mardi soir en match retour des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Pas favoris pour deux sous, les coéquipiers de Juninho n'ont rien à perdre et pourront donc lâcher les chevaux. Le résultat nul (1-1) du match aller oblige les sextuples champions de France à marquer au moins un but et éviter la défaite pour espérer poursuivre leur route dans la compétition. Alain Perrin pourra compter sur une équipe résolue à réaliser l'impossible, et emmenée par Hatem Ben Arfa - Karim Benzema, bien décidés à accrocher un premier exploit international à leur palmarès. L'occasion est belle de marquer au fer rouge un début de carrière très prometteur.

Les forces en présence

Confiance : Man Utd (9/10) - Lyon (8/10)

Victorieux de Lille samedi à St-Denis, Lyon a préparé de la meilleure des manières une semaine déterminante pour la suite de la saison, avec ce déplacement à Old Trafford puis la réception de Bordeaux dimanche. Rassurés sur leur potentiel depuis le match aller où ils avaient bien contenu leur prestigieux adversaire, les Lyonnais sont déterminés à créer la sensation et peuvent s'appuyer sur un groupe quasiment au complet. Le moral des Mancuniens est aussi au beau fixe. Les hommes d'Alex Ferguson sont revenus à un point d'Arsenal en championnat grâce à une belle victoire à Fulham (0-3) ce week-end. Le but de Tevez à Gerland il y a quinze jours leur donne un avantage psychologique.

Entraîneur : Man Utd (10/10) - Lyon (7/10)

Sur le papier, Perrin n'a remporté qu'une Coupe de France avec Sochaux (2007) et l'Intertoto avec Troyes (2001) avant de débarquer à Lyon. Il jouera seulement son 14e match en Ligue des Champions. Si la valeur n'attend pas le nombre des années, Ferguson a néanmoins plusieurs longueurs d'avance avec une victoire en 1999, plus de 1000 matchs sur le banc mancunien depuis 1986 et une très grande expérience des rencontres européennes. Mais Perrin a prouvé au match aller qu'il pouvait perturber la machine de guerre de son illustre confrère.

Gardien : Man Utd (8/10) - Lyon (8,5/10)

Coupet (35 ans) et Van der Sar (37 ans) sont pétris d'expérience, avec une touche supplémentaire pour le second qui compte 123 sélections avec les Pays-Bas ! Le Lyonnais qui a passé six mois à l'infirmerie cette saison, retrouve petit à petit la plénitude de ses moyens. Son rôle sera très important pour contrer la force de frappe mancunienne, ce qui devrait transcender l'international français. A l'inverse, Van der Sar n'aura peut-être qu'un ou deux arrêts à réaliser, une situation à double-tranchant.

Défense : Man Utd (7/10) - Lyon (7/10)

Si Réveillère est suspendu, Perrin peut compter sur le retour de Cris, très bon face à Lille samedi. Le Brésilien est donc en concurrence avec Boumsong - auteur d'une bonne prestation au match aller - pour le poste de défenseur central gauche au côté de Squillaci. Grosso a été ménagé face à Lille est bénéficiera donc d'un supplément fraîcheur utile. Le point faible de Manchester se situe peut-être sur la droite de la défense avec Brown, plus à l'aide dans l'axe et repositionné en raison de la blessure de Neville. Son entente avec Ferdinand et leur duel contre Benzema et Ben Arfa pourrait être l'une des clés du match. Silvestre est toujours blessé, suppléé par Evra. Peu inspiré au match aller, le Français aura à coeur de se racheter devant son public.

Milieu : Man Utd (8,5/10) – Lyon (7/10)

«Le seul doute aujourd'hui porte sur la participation de Ryan Giggs (touché au mollet). C'est un peu plus compliqué que prévu. Il s'est tout de même entraîné, on verra s'il peut jouer» , a commenté Ferguson. Son absence pourrait enlever une épine du pied des Lyonnais. Les duels entre d'un côté Juninho, Källström et de l'autre Scholes, Hargreaves ou Carrick, pourraient déterminer la physionomie de la rencontre.

Attaque : Man Utd (9,5/10) - Lyon (8/10)

MU a marqué 14 buts en C1 et 58 en 28 matchs de championnat, contre 12 buts pour l'OL en C1 et 51 en 27 matchs de championnat. Des statistiques quasi similaires. Perrin devrait aligner Benzema en pointe, Govou et Ben Arfa sur les ailes, reléguant ainsi Fred sur le banc. Ce trio-là semble le plus à-même de gripper la mécanique mancunienne et trouver la faille grâce à un exploit personnel ou une combinaison géniale. Ferguson n'a pas à rougir puisqu'il dispose avec Tevez, Rooney et Ronaldo, de trois des meilleurs attaquants mondiaux à l'heure actuelle. Ce dernier a déjà marqué 5 buts en Ligue des Champions cette saison et 21 en 24 matchs de championnat !

Banc : Man Utd (8,5/10) - Lyon (6,5/10)

Avec Cris ou Boumsong, Delgado, Keita, Bodmer et Fred de retour en forme, les Lyonnais peuvent compter sur un banc intéressant, mais moins impressionnant que celui des Red Devils. Avec Saha, Anderson, Nani, Park, Fletcher et Carrick notamment, les armes de rechange ne manquent pas.

Contexte : Man Utd (9/10) - Lyon (7/10)

Statistiquement, l'OL a un peu moins d'une chance sur quatre de se qualifier après le résultat du match aller à Gerland. De plus, Manchester United n'a plus perdu à domicile en Ligue des Champions depuis février 2005 (13 matchs sans défaite) et reste sur 9 victoires d'affilée dans son antre. Lyon n'est pas favori mais sera ultra-motivé pour renverser une situation largement défavorable. Les supporters anglais joueront assurément leur rôle de douzième homme, ce qui pourrait bien stimuler les Lyonnais et notamment ses jeunes talents, avides de sensations fortes.

Bilan : Man Utd (8,7/10) - Lyon (7,4/10)

La tâche s'annonce très difficile sur le papier pour les Lyonnais tenus en échecs à Gerland (1-1) et qui devront marquer au moins un but pour se qualifier. Si les Rhodaniens envisagent la possibilité d'aller jusqu'à la prolongation voire aux tirs au but, les Mancuniens devraient comme souvent à domicile déployer très tôt dans la partie leur force de frappe offensive de destruction massive.

Le match des déclarations

Alex Ferguson (manager de MU) : «On sait ce que l'on a à faire. On a toujours été conscient que la qualification se jouerait à Old Trafford. On sait que les Lyonnais se retrouvent dans l'obligation de marquer pour se qualifier mais notre jeu est porté sur l'attaque, cela ne sera pas différent cette fois-ci. En battant Lyon à la maison, on pourrait battre un record en l'emportant une dixième fois consécutive à Old Trafford. Nos supporters y sont pour quelque chose, leur rôle est vraiment important dans ce genre de rencontre.»

Rio Ferdinand (défenseur de MU) : «Cette saison nous avons un effectif quantitatif et qualitatif. Cela peut nous permettre d'aller au bout dans les deux compétitions (championnat et Coupe d'Europe). En ce moment nous sommes en forme et toujours en lice pour remporter les deux trophées, nous souhaitons le rester. Les joueurs pensent qu'il est possible d'aller au bout cette saison.»

Alain Perrin (entraîneur de l'OL) : «Il faut de la confiance pour aborder ce type de match, même si Manchester est encore plus favori qu'il ne l'était avant le début de cette double confrontation, surtout après avoir marqué ce but dans les dernières minutes de l'aller. Il ne faudra pas se contenter de subir mais être capable de sortir vite, de créer le danger afin d'entamer leur confiance.»

Juninho (capitaine de l'OL) : «Ce ne sera pas facile. Je ne sais pas combien de match Manchester United a perdu à domicile cette année… Pas beaucoup je pense. C'est sur le terrain que tout se décide. Il faudra être intelligent et patient aussi.»

Kim Källström (milieu de l'OL) : «Etre favori ne nous avait pas réussi face à la Roma. Peut-être que c'est mieux d'être outsider. Nous n'avons rien à perdre contre Manchester. Ils sont clairement en position de favoris mais tout peut arriver dans ce type de rencontres. Manchester sera dangereux si nous laissons de l'espace entre nos lignes. C'est une équipe vouée à l'attaque, mais ils n'aiment pas défendre. A nous de les faire reculer.»

Les équipes probables

Man Utd : Van der Sar - Evra, Vidic, Ferdinand, Brown – Hargreaves (ou Carrick), Scholes, Giggs (ou Nani ou Anderson), Ronaldo - Tevez, Rooney

Lyon : Coupet – Grosso, Cris (ou Boumsong), Squillaci, Clerc - Toulalan, Juninho, Källström - Govou, Ben Arfa, Benzema

Les autres rencontres de la soirée

Mardi 4 mars 2008

FC Barcelone – Celtic Glasgow (3-2 à l'aller)
FC Séville – Fenerbahçe (2-3 à l'aller)
Milan AC – Arsenal (0-0 à l'aller)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

Liverpool
FC Barcelone
Manchester City
Juventus Turin
Bayern Munich
FC Valence
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB