Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Bellion : "Je rêve des Bleus"
Par Julien Lambert - Interviews - 36 De Maxifoot, Mise en ligne: le 22/01/2008 à 19h47
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Aujourd'hui, c'est David Bellion qui a accepté de confier sa passion du ballon rond dans les 36 de Maxifoot. Un pari réussi à Bordeaux puisqu'il caracole dans le haut du classement des buteurs. Aussi franc et nature avec nous qu'il est impitoyable face aux gardiens de Ligue 1, Bellion s'est confié sur tout, de Manchester à l'équipe de France, en passant par Weah ou Giggs. Sympa le Bordelais !

Bellion :

Chaque semaine, retrouvez sur Maxifoot des interviews surprenantes et décapantes des principaux acteurs du foot où vous apprendrez tout sur leur vie hors des pelouses du championnat. Les interviews que l'on appelle les «36 de Maxifoot» (qui se prononcent les trente-sissssssss) sont découpées en deux parties : côté terrain, et côté privé.

1/ OM ou PSG ?

Je suis Parisien de naissance donc c'est évident que je vais te dire le PSG ! C'est d'autant plus vrai que moi j'ai eu la chance de connaître un PSG au top, avec des stars un peu partout. Et notamment une, qui était véritablement mon héros : Georges Weah.

2/ Ton équipe étrangère préférée ?

En fait, je ne peux pas te citer une seule équipe car j'en ai une dans chaque grand pays de football. En Italie, c'est le Milan AC à l'époque de van Basten, que j'adorais vraiment. En Espagne, c'est le Barça de Romario, et en Angleterre, c'est et ça restera pour toujours Manchester United, avec un joueur dont je suis fan absolu : Ryann Giggs ! Et oui, j'ai eu la chance d'y jouer et de côtoyer ce mec là tous les jours à l'entraînement. C'était un bonheur, tu n'imagines même pas….

3/ Ton idole de jeunesse ?

Non, je ne vais pas te dire Weah, même si je pourrais c'est vrai. Je vais pousser le truc encore plus loin et te dire Pelé. Lui, c'est le Roi, rien d'autre à dire. Je me souviens que quand j'étais encore un gamin, ma mère m'avait offert une cassette de lui avec tous ses buts. J'ai dû la voir au moins 100 fois cette cassette (rires). Sérieux, toi aussi tu l'avais ? Elle est mythique cette cassette, c'est clair !

4/ L'entraîneur qui t'a le plus marqué ?

Je peux t'en citer deux ? Bon alors tout d'abord, je ne peux pas ne pas te citer Sir Alex Ferguson, tu t'en doutes ! C'est lui qui est venu me chercher et qui m'a ramené avec lui à Manchester United et, rien que pour ça, je lui en serai éternellement reconnaissant. Et puis le souvenir que j'ai de lui, c'est celui d'un grand gentleman. C'est vraiment la classe internationale quoi ! Et en second, et ce n'est pas pour fayoter (rires), c'est Laurent Blanc. C'est lui qui a su me débrider et me donner pleinement confiance en moi. Il m'a beaucoup parlé et grâce à lui, je me suis complètement libéré. Si je claque des buts cette année, c'est en partie grâce à lui car il a su me mettre dans des dispositions idéales pour que je puisse m'épanouir et prendre du plaisir sur le terrain.

5/ Ton meilleur souvenir sur un terrain de foot ?

C'est mon premier but en professionnel. En plus, c'était sous le maillot de Manchester United. Si je m'en souviens ? Tu rigoles ou quoi ? C'est gravé dans ma mémoire à jamais ! C'était contre Sunderland et, cerise sur le gâteau, c'était ma première titularisation et on gagne 1-0 donc grâce à moi. C'est pas beau ça quand même ?

6/ Le plus beau match vu à la TV ?

Au niveau de la qualité de jeu je ne m'en souviens plus trop, mais sur le plan émotionnel, c'est Liverpool-Milan AC, en finale de la Ligue des Champions. Je me souviens que je bouffais une pizza avec un pote et comme il y avait 3-0 à la mi-temps, on avait un peu lâché l'affaire ensuite. Et quand on a vu les Reds revenir…pfiouu quel match ! Et il y en a un autre qui m'a aussi marqué. C'est toujours en Ligue des Champions, et c'était entre Manchester et le Real Madrid. Sur le terrain, tu avais des mecs comme Zidane, Figo, Ronaldo, Barthez, Giggs, van Nistelrooy, Keane, Makélélé et compagnie. Et figure toi que Sir Alex Ferguson m'avait invité à Old Traford. J'y étais avec ma maman. Voir ce match de fou, dans ce stade, avec tous ces buts (victoire 4-3 de Manchester, Ndlr), c'était juste énorme !

7/ Le pire souvenir de ta carrière ?

C'est ma première blessure. J'avais relativement été épargné jusque là et d'un coup, fracture de la cheville… C'était le 12 mai 2005, juste avant les vacances… que j'ai donc passé avec une jambe dans le plâtre, le bonheur absolu quoi… (rires)

8/ Le joueur le plus chiant que tu aies croisé sur un terrain de foot ?

C'est un mec de Saint-Etienne, un Serbe je crois ou un truc du genre.. Il a un nom imprononçable.. Oui, c'est ça, Tavlaridis (il est Grec, Ndlr). Lui, c'est un vicieux, j'ai horreur de jouer contre ce mec là…

9/ Le geste technique dont tu rêves la nuit ?

C'est l'extérieur-intérieur. Comment on appelle ça déjà… oui, c'est ça l'Elastico ! Je le tente souvent à l'entraînement, mais je crains encore de le tenter en match. Il y a un autre truc que j'aime bien, c'est la roulette à la Jay Jay Okocha ! Tu vois de quoi je veux parler ? Celle là j'aime bien aussi ! Et j'y arrive ! Bah oui, je l'ai passé deux fois cette année en championnat, tu n'as pas vu ? Bon, c'était peut-être un peu moins fluide, je l'avoue (rires), mais lui, quand il te faisait ça, j'étais sur le cul, c'est énorme comme geste, surtout que c'est lui qui l'a inventé en plus !

10/ Le joueur avec qui tu rêverais de jouer ?

Il y en a plusieurs : Weah, Ronaldo, et Giggs. Non, quand je l'ai rencontré la première fois, ça a été, je n'ai pas trop tremblé (rires). Non, je ne lui ai pas demandé d'autographes, j'aurai eu l'air d'un con dans le vestiaire de Manchester quand même (rires) ! Mais tu sais, et je t'assure que c'est vrai, c'est un bonheur de tous les jours de jouer à Bordeaux ! Je m'y éclate vraiment ! Et quand tu me parles de star, je pense forcément à Johan Micoud. Quand j'étais encore jeune, je le voyais jouer à Cannes mais j'étais derrière les grillages. Aujourd'hui, c'est lui qui me donne des ballons, ça fait bizarre quand même... (rires).

11/ Quel est le meilleur jouer de Ligue 1 de ces 5 dernières années?

Il n'y a pas photo, c'est Juninho. En plus, c'est un mec super régulier, qui ne fait jamais une saison blanche. Et, hasard ou coïncidence, tu auras sûrement remarqué que tous les tires de Lyon ont été acquis depuis qu'il est là… Et c'est un mec qui est toujours impeccable sur et en dehors du terrain.

12/ Qui sera sur le podium de la Ligue 1 à la fin de la saison ?

Pour moi, Lyon a incontestablement la meilleure équipe du championnat. Il n'y a pas photo. Ensuite, nous on va se bagarrer pour accrocher cette seconde place. Et je vois bien aussi Monaco dans le trio de tête. Tous les joueurs que tu as interrogé nous ont mis sur le podium ? Bon bah ça fait plaisir hein, je ne vais pas te dire le contraire (rires). Alors on va essayer de ne pas les décevoir et de continuer notre petit bonhomme de chemin.

13/ Lyon va t-il gagner la Ligue des Champions dans les trois prochaines années ?

Non. Je ne sais pas, je n'ai pas vraiment d'explication à te donner, c'est un feeling. C'est clair que Lyon est devenu un grand club. Il y a beaucoup de qualité, personne ne peut le nier. Mais il y a tellement de grands clubs étrangers qui sont davantage habitués à cette pression que je ne vois pas l'OL réussir. Mais j'espère me tromper, c'est tout ce que je leur souhaite !

14/ Ton plus grand rêve de footballeur ?

Faire toute ma carrière avec l'esprit que j'avais quand j'étais gamin. Ce que je veux, mon rêve, c'est me faire plaisir, jouer en prenant et en donnant du plaisir. Je veux jouer comme un gamin. Et je pense que c'est en conservant cet état d'esprit que de grandes choses seront possibles, comme la Ligue des Champions. Oui, l'équipe de France fait aussi partie de ça, mais je n'y arriverai pas si je change et si je me met à faire des calculs. Donc je veux continuer à suivre cette ligne que je me suis fixée et on verra où cela me mènera. Après, c'est vrai que les Bleus, ça me fait vraiment rêver, je ne vais pas te mentir.

15/ Le meilleur buteur de Ligue 1 saison 2007-2008 ?

Je pense que Benzema devrait y arriver car il a beaucoup d'actions à chaque match. Il est dans une bonne spirale et je le vois bien aller loin. Moi ? Moi, j'ai envie de le talonner, c'est clair. Je ne veux pas finir trop loin de lui, c'est un objectif. Mais tu sais, je n'arrive pas trop à me jauger car c'est ma première année complète en tant que professionnel donc je ne sais pas vraiment où je vais (rires). Par contre, j'aimerai bien dépasser les 20 buts à la fin de l'année ! C'est un bel objectif quand même non ?

16/ Sarkozy décide de signer au PSG. Tu le vois à quel poste ?

Ou la la, je ne le vois pas du tout sur un terrain lui (rires) ! Non, je le vois bien président par contre. Il est très main dans sa communication, c'est un gros démago donc je pense que cela pourrait lui aller.

17/ Quel stade te fait rêver ?

Il y en a deux qui ressortent du lot, deux dans lesquels j'ai eu la grande chance de jouer : Anfield Road pour Liverpool et San Siro à Milan. Les deux sont vachement impressionnants. Et puis je ne peux pas ne pas te parler d'Old Traford, car quand tu as la chance de porter le maillot de Manchester, c'est quand même un énorme privilège que de jouer sur cette pelouse.

18/ Un scoop que tu pourrais lancer que les médias n'ont jamais relayé ?

Tu sais, c'est vachement calme dans le vestiaire de Bordeaux ! Si, on se chambre bien sûr, comme tout le monde. Le champion du chambrage ? Franchement , je ne vois pas, ça change tout le temps, tout le monde se chambre ! Ha si, par contre, j'ai un autre truc si tu veux (rires). C'est juste que comme les douches des vestiaires sont vitrifiées tout autour, il faut que l'on fasse gaffe car tout le monde peut nous voir de l'extérieur (rires). Ouais, pour l'intimité, c'est un peu moyen….

Formé à l'AS Cannes, David Bellion, 25 ans, a très tôt décidé de tenter sa chance à l'étranger, sans même avoir connu le plus haut niveau en France. En 2001, il rejoint ainsi les rangs de Sunderland. C'est là qu'il se fait remarquer par Sir Alex Ferguson, qui le ramène à Manchester United en 2003. Sous le maillot des Red Devils, Bellion joue assez peu (une trentaine de matchs en deux saisons) et décide de tenter sa chance à West Ham, sans plus de succès. Il évoluera aussi quelques temps à l'OGC Nice sans s'imposer completement. L'été dernier, il tente donc le pari d'être sous la houlette de Laurent Blanc, il s'éclate et inscrit but sur but, talonnant même de près Karim Benzema. Tant et si bien que son nom est souvent évoqué à l'approche des listes de Raymond Domenech…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Sondage Maxifoot
Comprenez-vous que Didier Deschamps ne change pas de position vis à vis de Karim Benzema ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB