Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Compan : "Ribéry, un phénomène !"
Par Julien Lambert - Interviews - 36 De Maxifoot, Mise en ligne: le 16/01/2008 à 15h45
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lors de la 36 de Grégory Proment, Lilian Compan s'était bien amusé à chambrer son coéquipier. Maxifoot se devait donc de discuter avec l'attaquant caennais. Aussi marrant en direct qu'en arrière fond, l'ancien Stéphanois n'a esquivé aucune de nos questions décalées. Et dès les présentations, il se souvenait parfaitement de ce moment passé avec Proment. Les Caennais sont prévenus, Maxifoot reviendra à la charge prochainement !

Compan :

Chaque semaine, retrouvez sur Maxifoot des interviews surprenantes et décapantes des principaux acteurs du foot où vous apprendrez tout sur leur vie hors des pelouses du championnat. Les interviews que l'on appelle les «36 de Maxifoot» (qui se prononcent les trente-sissssssss) sont découpées en deux parties : côté terrain, et côté privé.

1/ OM ou PSG ?

Oh bah tu sais, moi je suis né à Hyères donc comme tous les mecs du Sud, c'est l'OM hein, il n'y a pas photo (rires) !

2/ Ton équipe étrangère préférée ?

C'est Barcelone. Oui, cela fait longtemps mais je dois t'avouer que cela s'est pas mal accentué ces dernières années. D'abord parce que quand tu vois les joueurs qui sont alignés chaque week end sur la pelouse, tu ne peux que rêver. Et ensuite parce que j'ai eu l'occasion d'y aller en vacances et de visiter le Camp Nou… et là, ça m'a achevé !

3/ Ton idole de jeunesse ?

Christian Vieiri. Oui, je comprends que cela soit un peu surprenant (rires). Surtout qu'il est à la cave depuis pas mal de temps maintenant. Moi, je te parle de l'époque où il était à la Juventus, tu t'en souviens ? C'était un phénomène le mec ! Et puis je ne sais pas trop pourquoi mais j'ai toujours aimé son style, tout en puissance, dos au but. Il a un peu le même style de jeu que moi en fait, toutes proportions gardées hein bien sûr (rires). Et puis j'aimais bien aussi sa personnalité, ce qu'il dégageait.

4/ L'entraîneur qui t'a le plus marqué ?

Je peux t'en citer deux ? Bon et bien alors Guy Lacombe, parce que c'est lui qui a lancé ma carrière professionnelle à Cannes. Ensuite, Frédéric Antonetti. Quand je l'ai connu à Saint-Etienne, on était dans une merde pas possible, dernier de Ligue 2, et au final, on a réussi à remonter en Ligue 1 !

5/ Ton meilleur souvenir sur un terrain de foot ?

Et bien c'est justement ce dernier match avec les Verts, contre Châteauroux, qui nous permet de retrouver l'élite. C'était vraiment énorme comme sensation de faire remonter ce club mythique parmi l'élite du football français. Je n'oublierai jamais ce moment.

6/ Le plus beau match vu à la TV ?

Je vais remonter super loin mais celui qui m'a donné le plus de frisson, c'est le France-Brésil de la Coupe du Monde 1986. Putain ce penalty de Luis Fernandez…

7/ Le pire souvenir de ta carrière ?

C'est une blessure contre Lyon, lors d'un derby, une fracture du tibia, un moment super difficile à vivre…

8/ Le joueur le plus chiant que tu aies croisé sur un terrain de foot ?

C'est chaud comme question ça… Ha si, je sais, mon pote Vincent Hognon ! (rires) Quel emmerdeur celui là sur un terrain ! (rires) Mais attention, ce n'est pas le style à la Heinze qui te met des petits coup de coude en fouine, lui, il est chiant parce qu'il est toujours bien placé ! On ne parle pas beaucoup de lui mais c'est un mec super intelligent sur un terrain. Ouais, quel emmerdeur quand j'y pense (rires)

9/ Le geste technique dont tu rêves la nuit ?

C'est un ciseau acrobatique… du gauche. Et oui, je ne sais pas pourquoi mais pour les ciseaux, je suis plus à l'aise de mon mauvais pied. J'aimerai vraiment en mettre un d'ici la fin de ma carrière. Pour l'instant, je n'ai jamais eu de chance : j'ai fait des barres, des poteaux, j'ai eu des gardiens qui m'ont sorti des parades de fou… mais cela va venir, je ne désespère pas (rires) !

10/ Le joueur avec qui tu rêverais de jouer ?

Alors là, je vais peut-être te paraître prétentieux mais je crois que j'ai joué avec tous les meilleurs joueurs français au moins une fois. J'ai joué avec Zizou lors du centenaire de l'AS Cannes, j'ai fréquenté Henry, Trezeguet, Anelka ou Sagnol dans les équipes de France de jeunes.. donc ça va, je suis pas mal blindé je pense (rires) !

11/ Quel est le meilleur joueur de Ligue 1 de ces 5 dernières années ?

(Long silence) Je vais te dire Franck Ribéry. Entre son passage à Metz et son retour à Marseille, il a vraiment été énorme. C'est un phénomène ce mec ! Oui, c'est vrai que j'aurai pu te citer Juninho mais c'était trop facile (rires). Et puis Lyon est tellement au dessus que bon, pour une fois on peut changer un peu non (rires) ?

12/ Qui sera sur le podium de la Ligue 1 à la fin de la saison ?

Bon bah Lyon, ça c'est fait (rires). Ensuite, je mise sur Bordeaux deuxième et Nancy troisième. Rien n'est jamais sûr dans ce championnat mais je vois bien ça comme ça.

13/ Lyon va t-il gagner la Ligue des Champions dans les trois prochaines années ?

Non. Et bien oui, désolé d'être pessimiste mais je n'y crois pas. Il y a tellement d'écart entre la France et les grosses écuries européennes. Et même si Lyon est largement au dessus de tout le monde en Ligue 1, et pour un bon bout de temps si tu veux mon avis, c'est insuffisant à l'échelle européenne, et on le voit d'ailleurs chaque année. Et la différence, c'est que quand Lyon perd ses meilleurs joueurs chaque année et doit déployer des trésors d'ingéniosité pour les remplacer, les grands clubs gardent les leurs… et en achètent d'autres, à Lyon par exemple ! Le gouffre financier entre nous et les autres est en train de tuer le football français de clubs.

14/ Ton plus grand rêve de footballeur ?

J'aimerai bien gagner une Coupe, n'importe laquelle ! Pour l'instant, je suis super poissard : je suis allé trois fois en demi-finale et au moins quatre fois en quart… donc en fait, j'aimerai au moins jouer une finale, pour voir ce que ça fait (rires). Et cette année, on est déjà éliminé dans les deux épreuves (rires). Ce sera pour l'année prochaine !

15/ Le meilleur buteur de Ligue 1 saison 2007-2008 ?

Pas de suspense, c'est Benzema ! Il finira avec une vingtaine de but, tranquille. En plus d'avoir un don technique et physique, ce qui m'impressionne le plus chez lui, c'est sa lucidité devant le but. Franchement à 20 ans, c'est super impressionnant la façon qu'il a de rester zen devant le gardien et de toujours faire le bon choix…

16/ Sarkozy décide de signer au PSG. Tu le vois à quel poste ?

(Il explose de rires) Elle est énorme cette question ! Ils t'ont répondu quoi les autres ? Milieu défensif ? Ouais, c'est pas mal, c'est vrai. Non mais moi j'ai plutôt envie de le mettre en stoppeur, mais à l'ancienne tu sais, histoire qu'il puisse se faire plaisir et tacler partout (rires)

17/ Quel stade te fait rêver ?

Sans la moindre hésitation, c'est Geoffroy Guichard ! Ce stade est tout simplement mythique, il n'y a pas d'autre mot possible. C'est vraiment magnifique d'avoir vécu d'aussi bons moment là bas, comme la remontée en Ligue 1 dont on parlait tout à l'heure. Oui tu as raison, c'est vrai que quand je suis retourné là bas avec Caen cette année, j'ai eu le droit à une standing ovation, cela m'a touché… même si après on a pris 3-0 (rires). Oui, le stade Vélodrome est le stade de mon enfance mais je t'assure que cela n'a rien à voir avec le Chaudron, crois moi…

18/ Un scoop que tu pourrais lancer que les médias n'ont jamais relayé ?

Il t'avait dit quoi Greg (Grégory Proment, Ndlr) ? Bon, alors... (il réfléchit) Lemaitre est un pigeon (il éclate de rires) Non, c'est un message caché, lui il comprendra (rires) ! Et les autres collègues aussi d'ailleurs !

A demain pour la seconde partie !

Formé à cannes avec un certain Zinedine Zidane, Lilian Compan, 30 ans, prend ensuite ses valises pour Auxerre, qu'il quitte l'espace d'une saison pour une pige d'une saison à Châteauroux. Mais c'est à Saint-Etienne que cet attaquant puissant prend enfin son envol, participant activement à la remontée des Verts en Ligue 1. En 2004, ce sudiste prend la direction de Caen, avec qui il remonte en Ligue 1 la saison dernière, pour s'éclater cette année dans le haut du classement !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Sondage Maxifoot
Après sa victoire 2-0 à Manchester, le PSG est-il quasi-certain d'être qualifié pour les quarts de finale de la LDC ?

OUI, je ne crois pas à une remontada
NON, MU est tout à fait capable de chercher la qualification au Parc
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2018-19
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2018-19
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2018-19
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB