Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Retour sur terre pour l'OM
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 11/12/2007 à 23h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les Marseillais n'ont pas tenu la distance face à Liverpool (0-4) mardi soir au Vélodrome lors du dernier match de groupes et laissent aux Reds l'honneur de poursuivre leur route en Ligue des Champions. L'OM jouera de son côté les 16e de finale de la Coupe UEFA.

Retour sur terre pour l'OM

Le suspense n'aura pas duré plus d'un quart d'heure au Vélodrome, le temps pour Liverpool de marquer deux buts. Les Reds ont surclassé les Marseillais mercredi soir lors du dernier match de poules de la Ligue des Champions, décisif pour la qualification. Fébriles défensivement et assommés d'entrée de jeu, les hommes d'Eric Gerets n'ont jamais pu entrevoir la lumière malgré une possession de balle positive, étouffés dans l'oeuf par des Anglais affutés qui ont su faire un meilleur usage du ballon et méritent de poursuivre l'aventure. Emmenés par un Steven Gerrard flamboyant, les Reds compostent leur billet tout comme Porto (vainqueur de Besiktas (2-0) dans l'autre rencontre du groupe A), le Real Madrid, Schalke 04, l'Olympiakos et rejoignent le Barça, Chelsea, le Milan AC, le Celtic Glasgow, Manchester United, la Roma, l'Inter, Arsenal et le FC Séville en 8e de finale de la Ligue des Champions. De son côté, l'OM jouera les 16e de finale de la Coupe UEFA.

Les buts

- Servi en profondeur, Gerrard échappe au marquage de Givet qui ne peut s'empêcher de le tacler par derrière et de concéder le penalty. Gerrard se fait justice lui-même et transforme en deux-temps après une première frappe repoussée dans l'axe par Mandanda (3', 0-1).

- Servi à l'angle de la surface côté gauche, Torres élimine Bonnart sur son contrôle, prend de vitesse Rodriguez et ouvre son plat du pied droit avant le retour de Givet pour trouver le petit filet opposé (12', 0-2).

- Sur un ballon dégagé par Mandanda, Kewell récupère sur l'aile gauche et remise immédiatement vers Torres. Le ballon échappe à l'Espagnol mais Kuyt surgit dans le dos de la défense et bat le gardien marseillais de près (48', 0-3).

- Les Reds enfoncent le clou. Fabio Aurelio lance Babel en profondeur qui prend Faty de vitesse, réalise un grand pont sur Mandanda et pousse le ballon dans le but vide (90'+1, 0-4).

Les meilleurs moments

- Sur un coup franc mal dégagé par la défense marseillaise, le ballon revient sur Kewell à dix mètres du but côté gauche. L'Australien déclenche une reprise de volée du gauche qui passe juste au dessus de la barre de Mandanda (41').

- Première occasion pour l'OM sur un centre de Valbuena depuis l'angle droit de la surface. A la lutte aérienne, Cissé oblige Carragher à dégager le ballon en corner au ras du poteau (64').

La prestation de l'OM

Un manque de vitesse flagrant en défense, un manque de percussion en attaque, un manque de créativité, un manque technique, physique… Les Marseillais ont été dépassés dans tous les secteurs du jeu. Mandanda n'a pas grand-chose à se reprocher malgré quatre buts encaissés ! La défense centrale en revanche, a été une véritable passoire. En première mi-temps, Givet et Rodriguez ont été catastrophiques. Dépassés par les évènements, beaucoup trop lents et toujours en réaction plutôt qu'en action. Faty a remplacé Givet à la pause mais n'a pu rehausser le niveau. Taiwo a été inexistant. Bonnart a limité la casse et tenté d'apporter un plus offensivement. Précieux à la récupération et à la relance, Cana ne pouvait pas tout faire tout seul. Remplacé à la demi-heure de jeu par Nasri, Cheyrou a fait les frais du mauvais début de match. Nasri est allé au charbon à peine rentré en jeu mais n'a pas suffisamment pesé sur le jeu par la suite. Ziani, Valbuena, Niang et Cissé ont mouillé le maillot mais trop brouillons et pas assez incisifs, ils n'auront jamais pu tromper la vigilance de l'arrière-garde de Liverpool.

La prestation de Liverpool

Explosifs offensivement, jouant rapidement vers l'avant, techniquement et physiquement au point, très solides défensivement, dangereux à chaque incursion dans le camp marseillais, les Reds ont rapidement pris la mesure de leur adversaire. Menés de main de maître par Gerrard omniprésent aux quatre coins du terrain, les hommes de Benitez ont dominé l'OM dans tous les compartiments du jeu. Un peu lents mais très expérimentés, Hyypia et Carragher (près de 500 matchs avec Liverpool) ont passé une soirée assez tranquille. Reina n'a pas eu grand-chose à se mettre sous les gants. Riise et Arbeloa ont bien tenu leur couloir et apporté leur soutien offensivement à Benayoun et Kewell, toujours très actifs et distillant des offrandes devant le but. Sans la maîtrise, la puissance n'est rien. Torres dispose de l'alliage et a donné des tours de reins à tous les défenseurs qu'il a croisés.

L'homme du match : Steven Gerrard

Le 12e homme se nommait finalement Gerrard : le joueur compte double. Au four et au moulin, le capitaine des Reds a sorti la panoplie du parfait footballeur, aussi décisif défensivement qu'offensivement, capable de tacler devant sa ligne comme de prendre la défense marseillaise de vitesse et de marquer un but. Partout à la fois, à la récupération, à la relance, à la dernière passe… L'international anglais a tout simplement été fantastique !

La note : 13/ 20

Un match à sens unique ne permet pas d'obtenir une note très élevée. La belle prestation de Liverpool était néanmoins un régal pour les yeux et permet de limiter les dégâts. Celle de l'OM laissera beaucoup de regrets après un début de compétition canon mais classé sans suite.

Le classement du Groupe A

1. Porto, 11 pts (+1)
2. Liverpool, 10 pts (+12)
3. Marseille, 7 pts (-3)
4. Besiktas, 6 pts (-11)

Les autres rencontres de la soirée

Groupe A : FC Porto – Besiktas (2-0 ; Gonzalez 44', Quaresma 62')
Groupe B : Chelsea - Valence CF (0-0) ; Schalke 04 - Rosenborg Trondheim (3-1 ; Asamoah 12', Rafinha 18', Kuranyi 36' – Kone 22')
Groupe C : Real Madrid - Lazio Rome (3-1 ; Baptista 13', Raul 15', Robinho 36' – Pandev 81') ; Olympiakos Le Pirée - Werder Brême (3-0 ; Stoltidis 12' et 74', Kovacevic 70')


Olympique de Marseille – Liverpool FC : 0-4 (0-2)
Stade Vélodrome
Arbitre : Terje Hauge (Norvège)
Buts : Gerrard (5’), Torres (12’), Kuyt (48’), Babel (90’+1)
Avertissements : Cana (41’) - Carragher (29’), Fabio Aurelio (89’)

Les équipes :

Marseille : Mandanda - Bonnart, Rodriguez, Givet (45’+3), Taiwo - Cana, Cheyrou (Nasri, 33’), Zenden (Cissé, 46’), Ziani, Valbuena – Niang. Entr : Eric Gerets

Liverpool : Reina – Riise, Arbeloa, Hyypia, Carragher – Benayoun, Gerrard, Mascherano, Kewell (Fabio Aurelio, 67’) – Kuyt (Leiva, 86’), Torres (Babel, 77’). Entr : Rafael Benitez



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Qui doit remporter le titre de meilleur joueur africain de l'année 2019 ?

André Onana (Ajax / Cameroun)
Hakim Ziyech (Ajax / Maroc)
Ismaël Bennacer (Milan AC / Algérie)
Kalidou Koulibaly (Naples / Sénégal)
Mohamed Salah (Liverpool / Égypte)
Odion Ighalo (Shanghai Shenhua / Nigeria)
Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal / Gabon)
Riyad Mahrez (Manchester City / Algérie)
Sadio Mané (Liverpool / Sénégal)
Youcef Belaili (Al-Ahli / Algérie)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB