Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
OM - Liverpool, le face à face
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 11/12/2007 à 00h20
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'OM a toujours vaincu les clubs anglais en visite au stade Vélodrome et tentera de maintenir la tradition mardi soir, pour la venue de Liverpool. Une rencontre décisive pour les deux clubs en vue de la qualification pour les 8e de finale de la Ligue des Champions.

OM - Liverpool, le face à face

Dans un groupe ultra serré au sein duquel les quatre clubs peuvent encore se qualifier, l'OM et Liverpool ont besoin d'une victoire pour assurer leur qualification, mais pourraient se contenter d'un match nul pour composter leur ticket pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Tout dépendra alors du résultat de l'autre rencontre, entre Porto et Besiktas. Si l'OM et Liverpool se neutralisent et que les Portugais ne perdent pas, l'OM héritera de la 2e place et éliminera Liverpool. Si les Turcs l'emportent à Porto, Liverpool sera qualifié et l'OM éliminé. Autant dire que la pression sera terrible mardi soir au Vélodrome où les supporters marseillais sont appelés à la rescousse par les dirigeants et joueurs olympiens pour jouer à plein leur rôle de 12e homme et faire pencher la balance du bon côté.

Les forces en présence

Confiance : OM (6/10) – Liverpool (6/10)

Les Marseillais ont sorti la tête de l'eau en championnat et restent sur une série de 5 matchs sans défaite, avec 8 buts marqués et 3 encaissés. Gerets a remis les points sur les i et tout le monde dans le sens de la marche. Si la défaite à Besiktas est venue plomber le bilan, les Marseillais n'auront aucun mal à se motiver pour la venue en Liverpool. Les joueurs rêvent de ce genre de match, suffisant pour transcender les forces, à condition de ne pas tétaniser les esprits. Liverpool a concédé sa première défaite en championnat samedi à Reading (3-1). Avaient-ils la tête ailleurs comme les Lyonnais à Caen ? Sans doute. Mais Liverpool souffre d'un autre mal depuis le début de la saison. Très ambitieux, les hommes de Benitez ne parviennent pas à trouver leur vitesse de croisière et sont bien heureux d'avoir encore une chance de se qualifier en Ligue des Champions après n'avoir pris qu'1 seul point lors des 3 premiers matchs. 4e de Premier League, les Reds ont engrangé 2 pts par match en moyenne en championnat mais n'ont pu gagner plus d'1 match sur 2. Ce bilan somme toute respectable menace Benitez qui pourrait laisser sa peau à Marseille en cas d'élimination mardi soir.

Gardien : OM (8/10) - Liverpool (7/10)

Mandanda est la révélation de ce début de saison côté marseillais et aura un rôle prépondérant face à la force de frappe des Reds. Mais l'international Espoirs français a les gants chauds depuis sa prise d'intérim et a prouvé qu'il pouvait devenir un très grand portier. Une telle ambition ne peut que passer par un match de première qualité mardi soir. Côté Reds, l'incertitude règne. Reina a été touché au coude et laisse planer le doute sur sa participation. S'il n'était pas remis à temps, l'ancien Lensois Itandje prendrait certainement sa place dans les buts, lui qui n'a pas disputé aucun match de championnat ni de Coupe d'Europe cette saison.

Défense : OM (6/10) - Liverpool (8/10)

Certainement un des points faibles de l'OM cette saison. Mais contrairement aux apparences, les Marseillais n'ont encaissé que 5 buts en Ligue des Champions (dont 2 au Vélodrome contre Porto) et sont ainsi à égalité avec Liverpool dans ce domaine. La ligne défensive marseillaise devrait être la même qu'au match aller. Mais Liverpool a eu vent des difficultés de Taiwo et pourrait insister sur son côté pour distiller des centres dévastateurs. Les Reds pourront compter sur toutes leurs forces défensives mais n'oublieront pas qu'ils ont déjà encaissé 1 but à Porto et 2 à Istanbul. Mais en Championnat, Liverpool n'a encaissé que 9 buts en 16 rencontres (et seulement 5 en 8 matchs à l'extérieur, dont 3 ce week-end), ce qui la place comme la 2eme défense de Premier League à égalité avec Chelsea. En Ligue 1, l'OM en a encaissé 18 en 17 rencontres.

Milieu : OM (7/10) - Liverpool (8/10)

Certainement l'une des clés du match. La lutte au milieu de terrain promet d'être âpre et acharnée avec en perspective un duel entre Mascherano et Gerrard contre Cana et Cheyrou qui pourrait faire pencher la balance. Les deux équipes arboreront un milieu fourni mardi soir avec cinq joueurs impliqués dans les tâches offensives et défensives, dont deux sur les ailes. Une raison qui pourrait amener Gerets à laisser Nasri sur le banc. Le meneur de jeu n'a pas joué depuis le match à Istanbul, ce qui constitue un handicap indéniable pour l'OM qui aurait eu bien besoin de ses services pour franchir l'obstacle. Zenden aura à coeur de battre son ancien club et devrait donner quelques tuyaux à ses coéquipiers pour bien contrer les Reds. Mais ces derniers ne sont pas tombés de la dernière pluie. Tous internationaux, les milieux défensifs et offensifs de Liverpool ont l'expérience des grands rendez-vous et savent à quoi s'attendre.

Attaque : OM (7/10) - Liverpool (8/10)

Mamadou Niang (8 buts en L1, 2 en C1) est en forme et cela tombe bien puisque Cissé n'est pas au mieux. Le Sénégalais constituera l'atout offensif numéro un. Très actif au front, il aura à coeur de remuer l'arrière-garde vieillissante des Reds, en espérant être servi sur un plateau par Valbuena, Zenden et Ziani ou Nasri. Avec Voronin ou Kuyt, Babel et Torres en première ligne, Liverpool dispose de forces capables de forcer n'importe quel verrou, à commencer par le Marseillais. A un détail près, Torres n'est pas très à l'aise dans ses nouvelles baskets et ne fournit pas encore le rendement escompté (6 buts en championnat et 2 en C1). Mais chez les Reds, le danger vient de partout, ce qui explique sans doute les 14 buts marqués en 5 matchs de C1 quand les Marseillais n'en ont inscrit que 6. En Championnat, l'OM a trouvé les filets à 17 reprises en 17 journées, tandis que les Reds en ont marqué 27 en 15 rencontres.

Banc : OM (5/10) - Liverpool (7/10)

Avec Cissé, MBami et Nasri, l'OM dispose d'un réservoir appréciable. En proie au doute depuis des semaines, Cissé devrait atteindre un pic de motivation face à son ancien club et pourrait forcer le destin en fin de match. Avec Riise, Voronin, Crouch et Pennant, Liverpool dispose de ressources encore plus appréciables sur le banc, capables de prendre le relais des titulaires et d'apporter un plus offensif grâce à des profils différents et des qualités indiscutables.

Contexte: OM (8/10) - Liverpool (6/10)

Les Reds n'ont pas le choix et devront absolument gagner pour éviter de compter sur une hypothétique victoire turque à Porto et un incroyable retournement de situation. Un peu moins de 3 000 supporters anglais seront présents mais le Vélodrome vibrera pour l'OM, ce qui n'est pas le moindre de ses atouts. Lors des 6 derniers déplacements d'un club anglais à Marseille depuis la création de la Ligue des Champions, l'OM s'est imposé 6 fois ! Personne n'a oublié la dernière venue des Reds en 2004 en 8es de la Coupe de l'UEFA, défaits 2-1 dans une ambiance indescriptible. Mais les Anglais ont l'expérience des grands rendez-vous et tenteront de dépasser le contexte défavorable. Vainqueur en 2005 et finaliste l'an passé, le quintuple vainqueur de la compétition en a vu d'autres et son élimination prématurée constituerait un échec retentissant pour Benitez, qui avait d'ailleurs battu l'OM en finale de la Coupe UEFA en 2004 avec Valence.

Bilan : OM (6,7/10) - Liverpool (7,1/10)

Comme souvent dans pareil cas, la rencontre devrait se jouer sur quelques détails. En fin tacticiens, Benitez et Gerets vont se livrer une véritable partie d'échec. Les duels au milieu de terrain pourraient faire basculer le match d'un côté ou de l'autre.

Le match des déclarations

José Anigo (directeur sportif de l'OM) – «Il faudrait qu'on s'inspire de Besiktas. Il faut que les joueurs de Liverpool comprennent que ce ne sera pas facile de gagner au Vélodrome. Il faudra qu'ils en soient persuadés dès qu'ils entreront sur la pelouse. J'espère qu'on sera au moins à la hauteur des Turcs qui ont grandement participé à la victoire de leur équipe il y a dix jours. Ils ont vraiment joué leur rôle de 12e homme.»

Mamadou Niang (attaquant de l'OM) – «Nous ne sommes pas à l'abri d'une victoire de Besiktas face à Porto. Et on n'est pas à l'abri non plus d'une défaite, car on sait que Liverpool peut marquer à tout moment. C'est une équipe très dangereuse et très solide défensivement. Il ne faut pas se contenter de jouer le match nul mais plutôt de jouer notre carte à fond, de tenter de remporter ce match. On entrera sur la pelouse avec l'envie de gagner et on espère que le public nous poussera.»

Rafael Benitez (entraîneur des Reds) – «Je ne pense pas à la défaite. Je pense seulement à gagner et je sais dans quel état se trouve l'équipe. Tout allait de travers quand nous avons perdu face à Marseille à la maison. Oubliez ça, c'était un désastre ! Nous allons dans leur stade, mais les affronter ne sera pas un problème. Nous avons confiance et nous pouvons battre Marseille.»

Steven Gerrard (capitaine des Reds) - «Nous sommes aujourd'hui une autre équipe, bien plus confiante que celle qui a perdu à Anfield contre l'OM. Nous n'avions pas les arguments pour faire un résultat car nous n'étions pas à notre niveau habituel. Cette fois, nous sommes déterminés à leur montrer notre vraie valeur. La pression sera autant sur Marseille que sur nous.»

Les équipes probables

Marseille : Mandanda - Bonnart, Rodriguez, Givet, Taiwo - Cana, Cheyrou, Zenden, Ziani, Valbuena (ou Nasri) - Niang

Liverpool : Reina (ou Itandje) - Arbeloa, Hyypia, Carragher, Finnan – Benayoun, Gerrard, Mascherano, Babel, Kuyt (ou Voronin) - Torres

Côté marseillais, Eric Gerets a prévenu qu'il n'y aura pas plus d'un changement dans le onze qui a débuté contre Monaco samedi. Info ou intox ? S'il dit vrai, Nasri pourrait être celui-là, si sa condition physique le permet. A moins que l'entraîneur olympien ne préfère relancer Cissé face à son ancien club. Côté anglais, Rafael Benitez a ménagé Torres, Gerrard et Carragher dimanche en prévision de ce match crucial, mais n'a pas retenu le Français Sissoko. En revanche, Itandje pourrait prendre place dans les buts en cas de forfait de Reina, touché au coude samedi.

Le classement du groupe

1. Porto, 8 pts (-1)
2. Marseille, 7 pts (+1)
3. Liverpool, 7 pts (+9)
4. Besiktas, 6 pts (-9)

Les autres rencontres de la soirée

Groupe A : FC Porto - Besiktas
Groupe B : Chelsea - Valence CF ; Schalke 04 - Rosenborg Trondheim
Groupe C : Real Madrid - Lazio Rome ; Olympiakos Le Pirée - Werder Brême



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour le PSG en 8es de Ligue des Champions ?

Chelsea
Dortmund
Atletico Madrid
Naples
Tottenham
Atalanta
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB