Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'essentiel à retenir
Par Christophe Andreeff - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 04/01/2004 à 01h25
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Quatuor perdant pour Strasbourg, Sochaux, Le Mans et Guingamp, éliminés dès leur apparition en Coupe de France. Auxerre, tenant du titre a passé l'obstacle des Lionceaux. Retrouvez l'essentiel des premiers résultats de ces 32è de finale avec Maxifoot !

Le charme de la Coupe de France :

Pour entamer l'année football 2004, les équipes de Ligue 1 avaient rendez-vous avec la Coupe de France. La plupart ne devaient pas vraiment se voir inquiétées, confrontées à des équipes de rang inférieurs. D'autres moins chanceuses, se retrouvaient plongées immédiatement dans une lutte sans merci, à l'image d'un Auxerre-Sochaux dont on attendait énormément. Auxerre qui détient le titre et qui trouvait sur sa route une équipe invaincue depuis 14 rencontres. Qu'importe, puisque ce qui apporte tout son charme à la Coupe de France, reste fort justement cette occasion de vibrer et de s'enthousiasmer pour des équipes dites de second rang ou constituées d'amateurs qui se livrent à fond pour vivre leur rêve. A l'image de celle d'Aire-sur-la-Lys et de son entraîneur Philippe Lemettre, dont Maxifoot vous a livré en exclusivité les impressions d'avant match et comment il a vécu cette aventure merveilleuse d'un petit poucet rêveur qui égrenait dans sa course... des buts et des équipes de Ligue 1 à la pelle

Les performances des équipes de Ligue 1 :

Sur douze équipes engagées hier soir, huit se sont qualifiées comme on pouvait s'y attendre. Trois parmi elles étaient néanmoins condamnées d'avance, puisqu'il s'agissait d'autant de rencontres entre clubs de l'élite. Seul Guingamp a déçu considérablement ses supporters, éliminés aux tirs aux buts contre Bayonne, club de CFA (3-3, 5 t.a.b à 4). Toutes les autres ont évité le piège.

- Marseille (L1), qualifié au dépend de Strasbourg (L1) 1-1 et 3 t.a.b 2 (cf. grand format)

- A domicile, les Sang et Or se sont imposés contre une petite équipe de Le Mans (1-0). Coridon inscrivait le but de la victoire, après seulement seize minutes de jeu en première période. Lens qualifié !

- Auxerre a pris sa revanche du championnat sur Sochaux, en s'imposant courageusement (2-0). Une mission loin d'être évidente. Guy Roux et son équipe sont motivés par préserver leur titre, acquis de haute lutte contre le PSG en mai dernier. En revanche, les Lionceaux se présentaient sur une série de 14 rencontres sans défaites et avec l'avantage psychologique de la victoire en championnat. Malgré une belle occasion de Santos à la demi-heure de jeu et qui contraignait Cool à une parade décisive, ces derniers durent pourtant s'incliner. Malmenés par des Bourguignons en grande forme et qui ont pu compter sur les incessantes accélérations de Cissé, Kalou, Violeau ou encore Lachuer, pour effectuer la différence en seconde période. Kapo trouvait tout d'abord la transversale (58'), avant d'ouvrir le score d'une puissante frappe du gauche et à la récupération d'un centre de Kalou (1-0, 60'). Peu de temps après, Lachuer s'échappait coté droit. Il servait Tainio qui lâchait une frappe tendue à ras de terre et doublait la mise (2-0, 78'). Sochaux ne s'en remettrait pas et sort par la petite porte de la Coupe de France. Auxerre 2-0 Sochaux (0-0) : Auxerre qualifié !

- Lyon (L1), qualifié au dépens du petit poucet des ces 32e de finale, Aire-sur-la-Lys (Division d'Honneur) (4-0). Rapidement menés au score par le Champion de France, les hommes de Philippe Lemettre n'auront pas à rougir de cette élimination. Juninho libérait les Gones de toute pression, après seulement trois minutes de jeu en première période. Mais durant une bonne demi-heure, leurs adversaires auront livré un âpre combat héroïque pour tacher de ne pas sombrer, montrant des qualités indéniables. Malheureusement, l'espoir n'aura été que de courte durée, puisque Malouda doublait la mise avant la mi-temps (2-0, 37'). Puis Elber (3-0, 60') et Bergougnoux (4-0, 72') tuaient tout éventuel retournement de situation. Lyon entame l'année sans forcer son talent. Mais coup de chapeau véritable à cette belle équipe de Division d'Honneur.

- Toulouse qui ne marche pas fort en championnat et court après le maintien, s'est rassuré en se qualifiant au dépend du Racing Club de France (CFA). Fauré a inscrit les trois buts du club de la ville rose et comme il le déclarait à l'issue de la rencontre, se redonne confiance pour la suite de la saison. Victoire finale 3-0, Toulouse qualifié !

- Les Bretons de Guingamp garderont un mauvais souvenir de leur déplacement à Bayonne (CFA). Leurs adversaires n'ont jamais lâchés prises, se permettant le luxe de revenir à quatre buts partout lors de l'ultime action de jeu des prolongations. Si ce fut la fête à Bayonne, en revanche voilà qui ne rassurera pas Guingamp sur son avenir, incapable de se mettre définitivement à l'abri. Seul véritable motif de satisfaction, le triplé de Dagano. Les buteurs du soir furent pour les Bretons : Dagano (8', 54' et 76') et Goussé (115'). Pour Bayonne : Bernaleau (26' et 63'), Lalague (40') et Histilloles (119'). Victoire finale de Bayonne (4-4, 5 t.a.b à 4). Bayonne qualifié !

- Bordeaux était confronté à l'équipe de Libourne Saint-Seurin (National), pour un derby agréable et dans une ambiance bon enfant. Les Girondins, devant 20 000 spectateurs et avec une équipe déjà transformée par le Mercato, s'est qualifiée grâce à des buts de Sahnoun (21') et Celades (66'). Victoire finale 2-0, Bordeaux qualifié !

- Les Montpelliérains se sont rassurés en s'imposant contre Mulhouse (CFA). Bamogo ouvrait le score en première période, juste avant la pause (43'). Puis Robert (63') mettait ses partenaires définitivement à l'abri. Voilà de quoi rassurer une équipe qui avait terminer l'année 2003 par une contre-performance en championnat. Score final 2-0, Montpellier qualifié !

L'hommage de la soirée :

- Pas de chance pour les équipes du département de l'Allier. En janvier 2002, l'AS Yzeure, valeureuse équipe et dont Maxifoot avait suivi pour vous les aventures, s'était incliné contre le PSG à Clermont-Ferrand. Cette année, deux équipes de ce département sont parvenues à se hisser en 32e de finale de la compétition. Moulins (CFA) et Montluçon (CFA2). Elles avaient la lourde tache de se déplacer à Nice et à Ajaccio (National). Si leurs prestations furent loin d'être ridicules, aucune n'a réussi à en revenir victorieuse. Grâce à un but de Traoré, juste après le quart d'heure de jeu, les Aiglons parvenaient à évacuer la pression. Ils contenaient les assauts de leurs adversaires et maintenaient jusqu'au bout ce petit écart. En revanche, la mission se voulut plus fastidieuse pour les Corses d'Ajaccio. Émoussés physiquement par un déplacement retardé par les tempêtes de neige, les joueurs de Montluçon ont lutté jusqu'au bout. Ils ouvraient le score, avant de succomber dans la dernière demi-heure. Trois buts encaissés en moins de dix minutes et un dernier sursaut d'orgueil qui auraient pu leur permettre de disputer des prolongations, si le portier corse n'avait pas vu sa transversale le sauver. Scores finaux : Ajaccio (National) 3-1 Montluçon (CFA2) et Nice 1-0 Moulins (CFA). Nice qualifié !

Les surprises du chef :

Peu de véritables surprises lors de ces 32e de finale de la Coupe de France de Football. Cependant il en est une de marque, avec l'élimination des Verts.

- Saint-Étienne qui occupe une prometteuse place de dauphin dans le championnat de Ligue 2, s'est incliné contre Dijon (National). Les deux équipes ont du en découdre aux tirs aux buts, puisqu'elles étaient toujours à égalité après prolongations (0-0). Sablé, Hognon et Hernandez ont manqué leur frappe pour Saint-Étienne, tandis que seul Larcier se ratait pour Dijon. Les Verts peuvent regretter cette contre-performance. Dijon qualifié !

- Même coup du sort pour Lorient (Ligue 2), qui s'incline contre Brive (National) aux tirs aux buts (3 t.a.b à 1). Aucune des deux équipes ne parvenaient à inscrire le moindre but au cours des 120 minutes de jeu réglementaires. Tout allait se jouer à quitte ou double et les Brivistes se sont montrés les plus adroits, sans subir la pression.

- Reims (National) s'est qualifié au dépend du club de Laval (Ligue 2). Un seul but inscrit par Moukila en seconde période (52'). L'ancien club phare du championnat de France poursuit sa belle aventure.

- Epenay (CFA2) s'est qualifié aux tirs aux buts devant Valenciennes (Ligue 2).

Tous les résultats :

Marseille (L1) 1-1 (4-3 t.a.b) Strasbourg (L1)
Lens (L1) 1-0 Le Mans (L1)
Auxerre (L1) 2-0 Sochaux (L1)
Racing Club Paris (Nat) 1-3 Toulouse (L1)
Bordeaux (L1) 2-0 Libourne Saint-Seurin (Nat)
Moulins (CFA) 0-1 Nice (L1)
Mulhouse (CFA) 0-2 Montpellier (L1)
Bayonne (CFA) 4-4 (5-3 t.a.b) Guingamp (L1)
Aire-sur-la-Lys (PH) 0-4 Lyon (L1)
Caen (L2) 1-0 Le Havre (L2)
Dijon (Nat) 0-0 (3-1 t.a.b) Saint-Étienne (L2)
Laval (L2) 0-1 Reims (Nat)
Mantes (CFA) 0-3 Amiens (L2)
Boulogne-sur-Mer (CFA) 2-3 Créteil (L2)
Brive (CFA) 1-1 (3-1 t.a.b) Lorient (L2)
Epernay (CFA2) 0-0 (3-5 t.a.b) Valence (L2)
Ajaccio GFCO (Nat) 3-2 Montluçon (CFA2)
Change (DH) 0-3 Valenciennes (Nat)
Locminé (DH) 0-2 Brest (Nat)
Poissy (CFA) 0-0 (2-4 t.a.b) Croix Savoie (CFA)
Fontenay LCVF (CFA) 0-0 (4-3 t.a.b) Bois-Guillaume (CFA2)
Plabennec (CFA2) 3-0 Biarritz JA (DHR)

Demandez le programme :

Voici tous les matches programmés pour ce dimanche 4 janvier. Veuillez noter que la rencontre entre Nancy (Ligue 2) et Lille (Ligue 1) a été reportée pour causes d'intempéries.

Beaujolais Mont d'Or (PH) - Nantes (L1) à 14 h 00
Ernolsheim (PH) - Cannes (Nat) à 14 h 00
Bourg-Péronnas (Nat) - Martigues (CFA) à 14 h 30
Besançon (L2) - Bastia (L1) à 15 h 00
PSG (L1) - Troyes (L2) à 15 h 15
Grenoble (L2) - Châteauroux (L2) à 16 h 00
AC Ajaccio (L1) - Gueugnon (L2) à 17 h 00
Metz (L1) - Monaco (L1) à 18 h 00
Angers (L2) - Rennes (L1) à 20 h 30



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB