Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’Inter s’en mord les doigts
Par Romain Degrange - Actu Italie, Mise en ligne: le 05/11/2007 à 01h11
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour n'avoir pas su être plus réaliste face à une Juventus courageuse, les Nerazzuri ont laissé passer une occasion en or de distancer un concurrent direct au championnat (1-1). Vainqueur de la Lazio (1-0) et toujours invaincue en Série A, la Fiorentina s'annonce comme le grand rival des champions en titre.

Plus qu'un Inter - Milan, un Roma – Lazio ou un Juve – Torino, le derby d'Italie opposant les Bianconeri aux Nerazzuri est le classique à ne manquer sous aucun prétexte. Surtout depuis que la Vieille Dame a été destituée de son titre en 2006 après l'affaire des matchs truqués, celui-ci étant accordé après-coup à l'Inter. Un accueil tout particulier est d'ailleurs réservé à Zlatan Ibrahimovic pour son retour à Delle Alpi sous ses nouvelles couleurs. Il faut savoir que l'attaquant suédois est considéré comme un traître après avoir quitté la Juventus pour Milan au moment de la relégation administrative. C'est donc dans une ambiance plutôt délétère que les hommes de Mancini se mettent les premiers en action. À la réception d'une ouverture de César, Julio Cruz s'emmène le ballon de la poitrine et vient tromper Buffon peu avant la mi-temps. Au retour des vestiaires, le leader intériste se procure de nouvelles occasions franches, mais le portier bianconero répond présent. Les Nerazzuri ont laissé passé leur chance.

Alors que la Vieille Dame s'est jusqu'alors peu approchée de la surface adverse, Mauro Camoranesi profite d'une remise de la tête de Iaquinta pour égaliser. C'est le 1er but de la saison pour l'Italo-argentin, un but primordial qui permet à la Juventus de ne pas être décrochée au classement. Les hommes de Ranieri rétrogradent tout de même d'une place au classement, au profit de son ennemi intime, la Viola. Invaincue depuis le début du championnat, la Fiorentina continue son petit bonhomme de chemin et grimpe sur la 2e marche du podium à l'issue de cette 11e journée. Face à une Lazio Rome totalement méconnaissable et qui concède sa 3e défaite de rang, les Florentins ont pu s'appuyer sur un collectif léché et sur… Marco Ballotta pour l'emporter ! Le portier lazialiste s'emmêle en effet les pinceaux sur une remise de son coéquipier Cribari à la 19e minute et permet à Pazzini de pousser le cuir dans le but vide (1-0). Ce même Pazzini aurait même pu doubler la mise après un contre éclair, mais sa frappe s'écrase sur la barre d'un Ballotta sans réaction.

L'essentiel est là. Les hommes de Prandelli glanent trois nouveaux points précieux et s'affirment comme un candidat sérieux pour le scudetto. Un statut que la Roma semble avoir du mal à assumer. La Louve n'a pas su faire fructifier son succès acquis en milieu de semaine lors du derby romain (3-2) et peut nourrir quelques regrets après une partie qu'elle pensait maîtriser contre un valeureux Empoli. Pourtant, les Giallorossi se mettent rapidement à l'abri grâce à la 3e réalisation de Ludo Giuly en Série A, imité par Brighi peu avant la pause. Mais, peut-être par excès de confiance, les hommes de Spaletti se relâchent en seconde période, permettant aux locaux de revenir en toute fin de partie (2-2). Les Romains devront rectifier le tir mercredi à Lisbonne face au Sporting, concurrent direct pour la qualification.

Le Milan AC devra également fournir une performance plus convaincante à Donetsk en Ligue des Champions. Après une fessé administrée à la Samp' mercredi (5-1), les Rossoneri ont une nouvelle fois éprouvé les pires difficultés à domicile face au modeste Torino (0-0). C'est le 8e match sans victoire pour l'équipe d'Ancelotti à San Siro. Lors de la prochaine journée, les Lombards iront défier l'Atalanta Bergame tandis que le leader intériste recevra une Lazio sous assistance respiratoire.

Le joueur phare de la 11e journée : Julio Leon (Genoa)

On connaissait déjà le Hondurien David Suazo, qui évolue actuellement à l'Inter Milan. Il faudra désormais compter avec son compatriote Julio Leon (28 ans), qui évolue au Genoa. L'attaquant rossoblu' a inscrit son premier doublé en Serie A cette après-midi face à Palerme et a sollicité à de nombreuses reprises l'excellent portier sicilien Fontana.

La statistique de la 11e journée : 1

Julio Cruz est un modèle de professionnalisme. Joker de luxe depuis de nombreuses saisons à l'Inter Milan, l'attaquant argentin ne se plaint jamais et saisit toujours l'opportunité lorsqu'elle lui est donnée. L'Intériste a ainsi fêté sa 5e titularisation de la saison par un nouveau but, son 5e de la saison, soit une moyenne affolante d'un but par titularisation.

Le Top déclaration de la 11e journée : Carlo Ancelotti (Milan AC), avouant les problèmes qu'éprouve cette saison son équipe à San Siro après le nul concédé contre le Torino

«Ce n'est le bon moment pour jouer à domicile. Pourtant, nous avons eu de nombreuses occasions en première période, mais nous n'avons pas réussi à les concrétiser ce qui nous a fait perdre une certaine lucidité. Ensuite, cela a été plus dur en seconde période» .

Les résultats de la 11e journée

Parme – Sienne 2-2
Buts : Corradi (23'), Matteini (79') pour Parme – De Ceglie (33'), Galloppa (90') pour Sienne

Naples – Reggina 1-1
But : Lavezzi (89') pour Naples - Vigiani (54') pour la Reggina

Milan AC – Torino 0-0

Livourne – Udinese 0-0

Lazio – Fiorentina 0-1
But : Pazzini (19') pour la Fiorentina

Juventus Turin – Inter Milan 1-1
Buts : Camoranesi (77') pour la Juventus – Cruz (41') pour l'Inter Milan

Genoa – Palerme 3-3
But : Leon (59', 66'), Borriello (82') pour le Genoa - Cavani (8'), Brienza (76'), Amauri (91') pour Palerme

Empoli - AS Roma 2-2
Buts : Vannucchi (67'), Giovinco (91') pour Empoli - Giuly (13'), Brighi (32') pour la Roma

Catane – Atalanta Bergame 1-2
Buts : Spinesi (82') pour Catane – Langella (57', 59') pour l'Atalanta

Cagliari – Sampdoria de Gênes 0-3
Buts : Volpi (33'), Caracciolo (39'), Maggio (44') pour la Sampdoria

Le classement après la 11e journée

1- Inter Milan 25 points (+15)
2- Fiorentina 23 (+11)
3- AS Roma 22 (+9)
4- Juventus Turin 21 (+11)
5- Udinese 19 (0)
6- Atalanta Bergame 18 (+2)
7- Naples 15 (+5)
8- Palerme 15 (0)
9- AC Milan 14 (+9)
10- Catane 14 (0)
11- Genoa 14 (-3)
12- Sampdoria 14 (-3)
13- Torino 12 (-1)
14- Parme 11 (-6)
15- Lazio Rome 10 (-5)
16- Sienne 9 (-5)
17- Cagliari 9 (-8)
18- Empoli 9 (-9)
19- Livourne 6 (-11)
20- Reggina 6 (-11)

Le classement des buteurs

1- David Trezeguet (Juventus) 10 buts
2- Zlatan Ibrahimovic (Inter Milan) 7 buts
3- Francesco Totti (AS Roma) 7 buts

Programme de la 12e journée (Le 11/11/2007)

Sampdoria de Gênes – Empoli
Palerme – Naples
Inter Milan – Lazio Rome
Parme – Juventus Turin
Fiorentina – Udinese
Torino – Catane
Atalanta Bergame – Milan AC
Sienne – Livourne
Reggina – Genoa
AS Roma - Cagliari



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Italie


Serie A - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB