Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Gunners ont de la ressource
Par Romain Degrange - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 05/11/2007 à 00h56
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Menés deux fois au score par les Red Devils, les hommes de Wenger ont su aller chercher un nul au bout du suspense (2-2) et restent invaincus en Premier League. Derrière, Chelsea poursuit sa folle remontée et pointe désormais à un petit point du 3e Manchester City, qui reçoit Sunderland ce lundi.

Les Gunners ont de la ressource

Arsène Wenger avait raison lorsqu'il disait que son club serait prétendant au titre cette saison. Depuis août, Arsenal présente toutes les qualités dont un champion doit faire preuve : une efficacité redoutable, une rigueur défensive et un mental à toute épreuve. Déjà menés au score le week-end dernier à Liverpool, les Gunners avaient su renverser la vapeur en toute fin de match grâce à un collectif retrouvé. Le scénario a été sensiblement le même samedi après-midi à l'Emirates Stadium, face à une équipe de Manchester redoutable d'individualités. Ce sont bien les visiteurs qui se mettent en action les premiers juste avant la pause, même si le but des Red Devils peut porter à réclamation. Brown bouscule en effet Hleb avant de donner le ballon à Cristiano Ronaldo qui sert idéalement Rooney. Bien terne en première période, Arsenal revient sur la pelouse avec de toutes autres intentions.

Sur un contre assassin, Fabregas profite d'un ballon mal renvoyé par Van der Saar pour remettre les deux équipes à égalité (1-1, 47'). Même si le rythme de la partie s'accélère, les défenses semblent prendre le pas sur les attaques, et les incursions dans la surface adverse se font plus rares. Jusqu'à une ouverture lumineuse d'un Saha tout juste entré en jeu pour Evra, qui offre un véritable caviar à un Ronaldo pourtant inexistant sur le terrain. Les hommes d'Alex Ferguson croient alors faire chuter le leader londonien pour la première fois de la saison. Mais c'était sans compter sur les ressources morales d'un William Gallas monté aux avants postes et qui glisse le ballon dans les filets après un cafouillage dans la surface (2-2, 91'). Le scénario est beau, mais peut-être un peu cruel pour un Manchester United qui a entrevu à deux reprises la première place durant l'après-midi, et qui reçoit déjà le Dynamo Kiev mercredi en ligue des Champions.

Ce nul est une aubaine pour les poursuivants directs. Distancé de la course au titre il y a encore de cela quatre journées, Chelsea semble enfin digérer l'après-Mourinho. Les hommes d'Avram Grant ont ainsi décroché leur 4e succès d'affilé sur la pelouse de Wigan (2-0) et reviennent à seulement trois points du duo de tête. Manchester City, qui reçoit Sunderland ce lundi, à également une belle carte à jouer en cas de succès. Mais la claque administrée par les coéquipiers de Drogba samedi dernier aura telle laissé des traces chez les hommes d'Eriksson ? Rien n'est moins sûr. Derrière, la résistance s'organise.

L'étonnant Portsmouth continue sa marche en avant et signe une victoire de prestige face à des Magpies méconnaissables (4-1). Une victoire à 75% tricolore, puisque les anciens pensionnaires de la Ligue 1 Pamarot, Benjani et Utaka scellent le sort de la rencontre dès les dix premières minutes. De son côté, Liverpool déçoit une nouvelle fois et ne ramène pas mieux qu'un 0-0 de Blackburn, 5e du classement après cette 12e journée. À noter également la victoire sur le fil d'Everton, grâce à deux buts dans les arrêts de jeu et malgré une nouvelle réalisation signée Kapo pour Birmingham. Le week-end prochain, Arsenal aura l'obligation de confirmer sur la pelouse de Reading tandis que le choc entre Portsmouth et Manchester City déterminera probablement la crédibilité des outsiders aux deux co-leader.

Le joueur phare de la 12e journée : Cristiano Ronaldo (Manchester United)

Les grands se construisent souvent dans l'adversité. Si Cristiano Ronaldo a été loin de peser directement sur la rencontre, le Portugais a tout de même répondu présent dans les moments décisifs. Sa passe pour Rooney sur le premier but et sa réalisation sur un centre d'Evra prouve que le Mancunien est toujours présent dans les grands rendez-vous, même s'il semble moins bien physiquement.

La statistique de la 12e journée : 4

Wayne Rooney est l'homme en forme du côté de Manchester United. L'attaquant mancunien marque en effet contre Arsenal pour la 4e journée consécutive. Un retour en grâce qui explique la montée en puissance progressive des Red Devils.

Le Top déclaration de la 12e journée : Emmanuel Adebayor (Arsenal), heureux d'avoir prolongé avec Arsenal à l'intersaison.

«J'ai choisi la meilleure solution en signant un nouveau contrat de quatre ans avec Arsenal. Je suis juste comme un petit garçon qui est né dans ce club. C'est une équipe familiale, tout le monde m'aime, les fans, les joueurs, le patron... Nous sommes tous comme des frères» .

Les résultats de la 12e journée

Arsenal – Manchester United 2-2
Buts : Fabregas (47'), Gallas (91') pour Arsenal – Rooney (45'), C. Ronaldo (81') pour Manchester United

Aston Villa – Derby County 2-0
Buts : Laursen (57'), Young (61') pour Aston Villa

Blackburn – Liverpool 0-0

Everton – Birmingham 3-1
Buts : Yakubu (10'), Vaughan (90'), Carsley (90') pour Everton – Kapo (79') pour Birmingham

Fulham – Reading 3-1
Buts : Davies (17'), Dempsey (72'), Healy (90') pour Fulham – Doyle (53') pour Reading

Middlesbrough – Tottenham 1-1
Buts : Young (52') pour Middlesbrough – Bent (35') pour Tottenham

Newcastle – Portsmouth 1-4
Buts : Campbell (15', csc) pour Newcastle – Pamarot (8'), Benjani (9'), Utaka (11'), Kranjcar (70') pour Portsmouth

Wigan – Chelsea 0-2
Buts : Lampard (11'), Belletti (18') pour Wigan

West Ham – Bolton 1-1
Buts : McCartney (18') pour West Ham – Nolan (93') pour Bolton

Manchester City - Sunderland

Le classement à la 12e journée

1- Arsenal 27 points (+15)
2- Manchester United 27 (+15)
3- Chelsea 24 (+10)
4- Portsmouth 22 (+10)
5- Blackburn 22 (+6)
6- Manchester City 22 (+2)
7- Liverpool 21 (+11)
8- Everton 19 (+4)
9- Aston Villa 18 (+3)
10- Newcastle 17 (+1)
11- West Ham 15 (+3)
12- Reading 13 (-11)
13- Fulham 12 (-2)
14- Birmingham 11 (-6)
15- Sunderland 9 (-8)
16- Middlesbrough 9 (-11)
17- Tottenham 8 (-5)
18- Wigan 8 (-9)
19- Bolton 7 (-7)
20- Derby County 6 (-21)

Le classement des buteurs

1- Benjani (Portsmouth) 8 buts
2- Emmanuel Adebayor (Arsenal) 6 buts
3- Nicolas Anelka (Bolton) 6 buts

Programme de la 13e journée (Les 10, 11 et 12/11/2007)

Sunderland – Newcastle
Bolton – Middlesbrough
Tottenham – Wigan
Derby – West Ham
Manchester United – Blackburn
Chelsea – Everton
Liverpool – Fulham
Birmingham – Aston Villa
Portsmouth – Manchester City
Reading – Arsenal



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel défenseur central numéro 1 ?

Daley Blind (Ajax)
Matthijs de Ligt (Juventus)
José Maria Giménez (Atletico)
Kaildou Koulibaly (Naples)
Aymeric Laporte (Manchester City)
Gerard Piqué (Barcelone)
Sergio Ramos (Real)
Virgil van Dijk (Liverpool)
Jan Vertonghen (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB