Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
l’OM tout près du hold-up
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 24/10/2007 à 23h14
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Malmené tout au long du match par une formation de Porto très en jambe et talentueuse, l'Olympique de Marseille a souffert mercredi soir au Vélodrome mais s'en sort finalement avec un bon point (1-1) et garde les commandes de son groupe.

l’OM tout près du hold-up

Le FC Porto avait annoncé venir à Marseille avec la volonté de battre l'OM mais devra se contenter du match nul après avoir pourtant dominé la partie de la tête et des épaules. Supérieurs physiquement et techniquement, les Portugais ont manqué de réalisme et longtemps buté sur un Steve Mandanda des grands soirs. Les Marseillais ont passé une soirée très difficile, émoussés, battus dans les duels et ne se créant quasiment aucune occasion de but lors du premier acte. Et pourtant sur l'une des rares incursions dans la surface portugaise, Niang trouvait la faille à la 69e et laissait entrevoir un hold-up magistral. Mais en toute logique, Porto parvenait à revenir à la marque sur pénalty après une faute de Mandanda sur Lisandro. Ce résultat permet néanmoins aux Olympiens de conserver la tête du groupe A à l'issue des matchs aller avec deux points d'avance sur Porto et six sur Liverpool ! L'OM se déplacera à Porto dans quinze jours pour une revanche qui s'annonce très compliquée.

Les buts

- L'OM va mieux depuis le début de la seconde mi-temps. Sur un ballon mal dégagé par la défense, Cissé récupère dans la surface côté droit et centre fort devant le but. A la lutte avec Bosingwa, Niang se jette et parvient à dévier le ballon dans les filets (69, 1-0).

- Après plusieurs dribbles, Quaresma lance idéalement Lisandro dans la profondeur. Mandanda sort à son encontre mais accroche le pied de l'attaquant de Porto et oblige l'arbitre à siffler un pénalty. Lucho Gonzalez le frappe parfaitement, fort et croisé dans le petit filet de Mandanda pourtant parti du bon côté (78', 1-1).

Les meilleurs moments

- Bosingwa fait un petit numéro balle au pied devant deux Marseillais à trente mètres du but et sert Meireles à l'entrée de la surface dans l'axe. Sa frappe puissante du droit à mi hauteur et sans contrôle est déviée du bout des doigts par Mandanda sur son poteau droit (9').

- Porto domine la partie de la tête et des épaules et se crée les meilleures occasions. Meireles encore lui hérite du ballon à vingt-cinq mètres et ne se pose pas de questions. Sa frappe puissante du droit est une nouvelle fois déviée in extrémis par le majeur de Mandanda et heurte encore le poteau droit. (19').

- Servi par Valbuena dans le dos de la défense, Niang s'engouffre dans la surface côté droit mais oublie Cissé seul au centre et préfère frapper fort au premier poteau. Bien placé, Helton a bouché l'angle et repousse en corner (56').

La prestation de Marseille

On voyait mal comment l'OM allait pouvoir se sortir de la toile portugaise après une première mi-temps très compliquée. Mais ce sont pourtant les Marseillais qui trouvaient l'ouverture les premiers, signant à cet instant du match un véritable hold-up tant Porto avait affiché une supériorité incontestable sur le match. Pressés d'entrée, les hommes d'Eric Gerets n'ont jamais pu se sortir du marquage en première mi-temps et pliaient sous les assauts de Quaresma et compagnie. Trop peu de solutions dans le jeu, un manque de soutien évident, un porteur de balle livré à lui-même, aucune montée des latéraux ou des milieux défensifs … Marseille a trop vite perdu le ballon et plié sous la mitraille mais pouvait se réjouir de rejoindre le vestiaire sans avoir rompu. Avec un léger mieux après la pause, les coéquipiers de Lorik Cana parvenaient enfin à s'approcher des buts de Helton et trouvaient la faille sur l'une de leurs rares occasions. Niang n'a jamais été dans le coup, imprécis dans ses passes, battu dans les duels et commettant trop de fautes. Il a grillé la première cartouche marseillaise peu avant l'heure de jeu alors que Cissé semblait idéalement placé pour marquer. Mais c'est pourtant lui qui ouvrait le score à la réception d'un centre de Cissé, pas rancunier. Comme quoi… De son côté, la ligne défensive a tenu bon malgré quelques imprécisions dans le placement qui ont notamment coûté l'égalisation. Bonnart a eu fort à faire devant Quaresma est s'en est plutôt bien sorti en 1e mi-temps avant que ce dernier ne change de côté. Mandanda a longtemps retardé l'échéance mais s'est finalement laissé emporter par son élan devant Lisandro. Valbuena a tenté de donner un peu de folie à l'attaque marseillaise mais sans réussite. Peu en vue, Cheyrou a été peu inspiré et rarement dans le bon tempo.

La prestation de Porto

Porto a pris le meilleur départ avec un pressing haut et un jeu rapide vers l'avant. Avec une supériorité physique et technique manifeste, les Portugais n'ont pas eu grand mal à prendre les commandes et récolter rapidement des occasions dangereuses. Si les poteaux de Mandanda ont tremblé à deux reprises, les hommes de Ferreira ne sont pas parvenus à trouver la faille malgré une nette domination en première mi-temps. Bien en place défensivement et sûrs de leur force offensivement, les Portugais ne perdaient pas leur allant après la pause mais se sont fait piéger à vouloir la jouer trop facile. Vexés par l'ouverture su score, les Portugais repartaient de plus belle sous l'impulsion d'un Quaresma virevoltant. Très à l'aise techniquement, le Portugais s'est longtemps heurté à Bonnart avant de changer de côté après la mi-temps pour se positionner face à Givet puis Taiwo. Et suite à une nouvelle passe lumineuse de son meneur de jeu, Porto héritait d'un pénalty et recollait au score. Parmi les joueurs les plus en vue ce soir, le latéral droit Bosingwa a couvert tout son couloir et apporté des solutions intéressantes offensivement grâce à une technique irréprochable. Meireles a touché du bois deux fois et posé de gros problèmes entre les lignes. A la récupération, Assuncao a fait son boulot, tout comme Stepanov en défense qui a bien canalisé Cissé et privé l'attaquant marseillais de munitions.

L'homme du match : Ricardo Quaresma

Au four et au moulin, à l'origine de quasiment toutes les actions du FC Porto, Quaresma a le don d'éclaircir le jeu, de créer des espaces et de faire le geste juste au bon moment. Peu en verve devant Bonnart malgré quelques gestes techniques de grande classe, il ne s'est jamais découragé et n'a cessé de provoquer balle au pied et de distiller des passes avisées. Sa passe inspirée pour Lisandro a permis aux Portugais de recoller au score.

La note : 12/20

Les autres rencontres de la soirée

Groupe A : Besiktas – Liverpool (2-1 ; Hyypia 13'csc, Bobo 82' / Gerrard 85')

Groupe B : Chelsea – Schalke 04 (2-0 ; Malouda 6', Drogba 47') ; Rosenborg Trondheim – Valence (2-0 ; Kone 54', Riseth 61')

Groupe C : Werder Brême – Lazio Rome (2-1 ; Sanogo 31', Hugo Almeida 54' / Manfredini 80') ; Real Madrid – Olympiakos Le Pirée (4-2 ; Raul 2', Robinho 68', Robinho 83', Balboa 90'+3 / Galletti 7', Julio Cesar 47')

Groupe D : Benfica – Celtic Glasgow (1-0 ; Cardozo, 87') ; Milan AC – Shakhtar Donetsk (4-1 ; Gilardino 6', Gilardino 15', Seedorf 62', Seedorf 69' / Lucarelli 51')


Olympique de Marseille – FC Porto : 1-1 (0-0)
Stade Vélodrome
Arbitre : Mejuto Gonzalez (Esp)
Buts : Niang (69’), Gonzalez (78’)
Avertissements : Niang (72’), Mandanda (78’) – Stepanov (73’)

Les équipes :

Marseille : Mandanda – Bonnart, Zubar, Faty, Givet (Taiwo, 68’) – Cana, Be. Cheyrou, Valbuena, Zenden (Arrache, 56’), Niang – Cissé (Ayew, 88’)

Porto : Helton – Br. Alves, Fucile, Bosingwa, Stepanov - Cech – Lucho Gonzalez, Meireles (Leandro Lima, 71’), Assuncao – Mariano Gonzalez (Helder Postiga, 46’), Quaresma, Lisandro



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Qui doit remporter le titre de meilleur joueur africain de l'année 2019 ?

André Onana (Ajax / Cameroun)
Hakim Ziyech (Ajax / Maroc)
Ismaël Bennacer (Milan AC / Algérie)
Kalidou Koulibaly (Naples / Sénégal)
Mohamed Salah (Liverpool / Égypte)
Odion Ighalo (Shanghai Shenhua / Nigeria)
Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal / Gabon)
Riyad Mahrez (Manchester City / Algérie)
Sadio Mané (Liverpool / Sénégal)
Youcef Belaili (Al-Ahli / Algérie)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB