Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon - Rangers, un hold-up made in Scotland
Par Alexis Pereira - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 02/10/2007 à 23h47
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour son deuxième match de la saison en Champion's League, l'Olympique Lyonnais a une nouvelle fois été défait (3-0) par les Glasgow Rangers cette fois. Devant son public, l'OL n'est pas parvenu à déséquilibrer un bloc écossais très bien organisé et monstrueux de réalisme. Dans les autres rencontres de la soirée, on retiendra les victoires de Man Utd, d'Arsenal, du FC Barcelone et de l'Inter Milan.

On attendait une réaction de la part des Lyonnais après la claque subie à Barcelone. Malgré l'appui de son public, l'Olympique Lyonnais a subi son second revers face aux Glasgow Rangers (0-3). Après une bonne entame, les hommes d'Alain Perrin ont été cueillis à froid par un but de Lee McCulloch sur coup de pied arrêté. Au retour des vestiaires, les Ecossais parvenaient à s'envoler au tableau d'affichage en dix minutes grâce à Daniel Cousin et DaMarcus Beasley. Malgré de nombreuses tentatives notamment lointaines, les coéquipiers de Juninho ne trouveront que les montants britanniques et ne reviendront jamais dans la partie. L'OL se trouve désormais en dernière position dans la poule E avec une différence de buts très défavorable (-6). Le prochain rendez-vous à Stuttgart sera capital pour les chances rhodaniennes de qualification en huitièmes de finale.

Les meilleurs moments

- Après une succession de passes côté lyonnais, le ballon parvient à Kim Källström. L'international suédois arme une frappe du gauche qui passe de peu à droite des buts d'Allan McGregor (39').

- Au terme d'une chevauchée plein axe, Juninho obtient un coup franc litigieux à 22 mètres des cages adverses. L'artificier de l'OL se charge lui-même de l'exécution. Sa frappe s'écrase sur la barre transversale des Rangers (47').

- A 25 mètres des buts, Juninho reçoit le ballon, feinte une frappe du droit et arme finalement un missile du gauche. Allan McGregor est battu mais son poteau vient le sauver (71').

- Hatem Ben Arfa, bien isolé dans l'axe par Juninho, frappe du gauche des 20 mètres. Allan McGregor détourne d'une claquette en corner. Sur le coup de pied de coin, Juninho trouve Cléber Anderson au premier poteau. La tête du défenseur brésilien heurte la transversale. Les Lyonnais sont maudits.

Les buts

- Corner tendu tiré côté droit par DaMarcus Beasley. L'international écossais Lee McCulloch, démarqué au premier poteau, vient couper la trajectoire du ballon d'une tête puissante. Rémy Vercoutre ne peut rien faire (0-1, 23').

- Sur une de leurs rares attaques, les Rangers entrent dans le camp lyonnais. Alan Hutton sur le flanc droit sert Daniel Cousin dans la surface. L'ancien Lensois résiste à Cléber Anderson, se retourne et fusille Rémy Vercoutre d'une splendide frappe du droit (0-2',48').

- Ballon de dégagement anodin qui se transforme en passe décisive pour les Rangers. Esseulé dans l'axe, DaMarcus Beasley contrôle tranquillement du droit et s'en va battre Rémy Vercoutre d'un plat du pied gauche (0-3, 53').

La prestation de Lyon

L'Olympique Lyonnais entrait très bien dans la partie. Grâce à une maîtrise technique collective, les Gones maintenaient les Rangers sous pression devant leur surface de réparation. Mais si la construction était bonne, la finition et la dernière passe laissaient elles à désirer. Les Rhodaniens n'écartaient sans doute pas assez le jeu pour distendre la défense bien regroupée des Ecossais. Au retour des vestiaires, les hommes d'Alain Perrin allaient définitivement abdiquer en encaissant deux buts en moins de dix minutes. Malgré une domination et une possession outrageuse, ils ne parvenaient pas à déborder la défense des Rangers. Vercoutre a été abandonnée par sa défense et ne pouvait pas grand-chose sur les buts écossais. Les erreurs de marquage de la défense centrale Squillaci – Anderson ont entraîné les buts adverses. Réveillère et Grosso n'ont pas assez dédoublé et provoqué sur leurs ailes respectives. Au milieu, Källström a étonné à un poste inhabituel de milieu défensif. Juninho n'a pas été heureux sur ses tentatives. Bodmer n'a pas réussi à prendre le jeu à son compte. En attaque, Baros n'a jamais inquiété l'arrière garde adverse. Govou et Benzema ont eu le mérite de beaucoup provoquer sans réussite. A noter la rentrée encourageante d'Hatem Ben Arfa.

La prestation des Rangers

A l'image de l'Ecosse au Parc des Princes, les Glasgow Rangers étaient avant tout venus pour bien défendre. La première mi-temps servait parfaitement leur mission puisque, mis à part quelques coups de pieds arrêtés, ils n'étaient pas inquiétés outre mesure. Mieux, sur leur unique occasion, ils allaient ouvrir le score. Lors du second acte, les hommes de Walter Smith profitaient des erreurs défensives lyonnaises pour prendre le large au tableau d'affichage. Ils allaient ensuite se contenter de bien défendre face aux assauts désordonnés des Lyonnais. Le portier Allan McGregor a réussi un bon match et a été sauvé par ses montants lorsqu'il était dépassé. La défense s'est montrée très solide et mobile. Au milieu du terrain, la supériorité numérique écossaise s'est avérée payante. Ferguson et Hemdani ont très bien géré le jeu de leur équipe. Beasley a fait preuve d'une endurance et d'un flair intéressant. Enfin, Daniel Cousin a balayé le front de l'attaque et a inscrit un bien joli but.

L'homme du match : Barry Ferguson & Brahim Hemdani

Difficile de ressortir un joueur du bloc écossais. On soulignera le travail colossal des deux «cerveaux» des Glasgow Rangers Barry Ferguson et Brahim Hemdani. Le capitaine écossais a parfaitement manoeuvré le jeu de son équipe tant offensivement que défensivement pendant que l'international algérien abattait un terrain monstrueux pour annihiler les velléités offensives des joueurs lyonnais.

La note : 13/20

Devant son public, l'Olympique Lyonnais a subi le froid réalisme des Glasgow Rangers (3-0). Après deux claques difficiles à digérer, la qualification pour le tour suivant paraît bien mal engagée pour le représentant français. Prochain rendez-vous à Stuttgart le 23 octobre.

Les autres rencontres de la soirée

Groupe E : VfB Stuttgart – FC Barcelone (0-2 ; Puyol 53', Messi 67')

Groupe F : Manchester United – AS Roma (1-0 ; Rooney 70') ; Dynamo Kiev – Sporting CP (1-2 ; Vaschuk 28' / Tonel 14', Polga 38')

Groupe G : Inter Milan – PSV Eindhoven (2-0 ; Ibrahimovic 15' s.p., 31') ; CSKA Moscou – Fenerbahçe (2-2 ; Krasic 49' , Vagner Love 53'/ Alex 9', Deivid 86')

Groupe H : Steaua Bucarest – Arsenal (0-1 ; Van Persie 76') ; FC Séville – Slavia Prague (4-2 ; Kanouté 8', L. Fabiano 27', Escudé 58', A. Koné 69' / Pudil 19', Kalivoda 90')


Olympique Lyonnais – Glasgow Rangers : 0-3 (0-1)
Stade de Gerland
Arbitre : M. Ovrebo (NOR)
Buts : McCulloch (23’), Cousin (48’) et Beasley (53’) pour les Glasgow Rangers
Avertissements : Squillaci (44’), Réveillère (77’) – Weir (46’), Ferguson (81’), Thomson (89’)

Les équipes :

Olympique Lyonnais : Vercoutre – Réveillère (Clerc, 82’), Squillaci, Anderson, Grosso – Juninho (cap.), Källström, Bodmer (Ben Arfa, 60’) – Govou, Baros (Keita, 60’), Benzema / Entraîneur : Alain Perrin

Glasgow Rangers : McGregor – Hutton, Weir, Cuéllar, Papac – Hemdani, Thomson, Ferguson (cap.), McCulloch, Beasley – Cousin / Entraîneur : Walter Smith



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Croyez-vous que l'OM va tenir la cadence et finir sur le podium à l'issue de la saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB