Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Parisiens n'y étaient pas... - Débrief et NOTES des joueurs (Dijon 2-1 PSG)

Par Alexis Goudlijian - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 01/11/2019 à 22h56
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Quel exploit ! Longtemps peu inspiré et maladroit en seconde période malgré de grosses occasions, le Paris Saint-Germain a chuté sur la pelouse de Dijon (1-2) ce vendredi, en ouverture de la 12e journée de Ligue 1.

Les Parisiens n'y étaient pas... - Débrief et NOTES des joueurs (Dijon 2-1 PSG)
Marquinhos et le PSG ont chuté à Dijon.

Quelle performance de la part du DFCO ! En ouverture de la 12e journée de Ligue 1, Dijon a créé l'exploit en dominant le Paris Saint-Germain (2-1) ce vendredi. Diminué par de nombreuses absences (notamment Thiago Silva, Marco Verratti, Neymar) et longtemps peu inspiré, le club de la capitale n'y était pas malgré un réveil en seconde période et de nombreuses occasions ratées.

Après Rennes (1-2) et Reims (0-2), le PSG, toujours leader au classement, chute ainsi pour la 3e fois de la saison en championnat. De son côté, le DFCO se donne un peu d'air et remonte provisoirement au 18e rang.

Paris mène, contre le cours du jeu…

Face à des Dijonnais motivés et auteurs d'une grosse entame, symbolisée par une frappe de Ndong et une tête de Cadiz bien captées par Navas, le club de la capitale peinait à lancer son match, et à développer du jeu en l'absence de Verratti. Malgré tout, contre le cours du jeu, le leader prenait l'avantage grâce à Mbappé (0-1, 19e), auteur d'un subtil piqué après un bon service de Di Maria.

Un premier coup dur pour la bande à Stéphane Jobard, qui perdait ensuite ses défenseurs Coulibaly, touché à l'adducteur, et Chafik, complétement KO et sorti sur civière après un choc à pleine vitesse avec son gardien Gomis. Malgré tout, la lanterne rouge du championnat ne pliait pas, et tentait de repartir de l'avant grâce à ses ailiers Chouiar et Baldé. Et finalement juste avant la pause, Dijon égalisait en toute logique au bout du temps additionnel sur un but de Chouiar après un centre de Ndong mal renvoyé par Navas (1-1, 45e+6).

Le festival de Cadiz

Au retour des vestiaires, les Dijonnais repartaient sur les mêmes bases, et profitaient d'un festival de Cadiz dans la surface parisienne pour rapidement prendre l'avantage (2-1, 47e). Un scénario inespéré pour les hôtes, qui contraints de faire un 3e changement après la blessure de Baldé, se contentaient ensuite de défendre. Réveillé par ce but, le PSG élevait enfin le niveau et multipliait les assauts sur la cage adverse.

Mais ni Di Maria, ni Icardi ne parvenaient à égaliser, avec plusieurs ratés dont une tête de l'avant-centre prêté par l'Inter Milan sur la barre ! Totalement dominateur, le club de la capitale poussait, mais Paredes trouvait le poteau sur une frappe lointaine alors que Cavani ne cadrait pas sa tentative devant Gomis. Paris se réveillait trop tard, et après un dernier échec d'Icardi devant le gardien dijonnais, concédait sa 3e défaite de la saison en championnat.

La note du match : 6,5/10

Malgré l'ambiance «irrégulière» du stade Gaston Gérard, nous avons assisté à une belle rencontre de Ligue 1 ce vendredi. Avec une magnifique générosité, la lanterne rouge Dijon a renversé le leader le Paris Saint-Germain, dans un match riche en occasions. De plus, trois buts ont été marqués. Suffisant pour nous offrir une bonne soirée.

Les buts :

- Après un ballon mal contrôlé par Ecuele Manga, Di Maria intercepte le ballon dans l'axe, et parvient à servir Mbappé en profondeur. Lancé à pleine vitesse, le Français profite de l'espace laissé par Coulibaly et Chafik pour tromper le portier Gomis d'un subtil piqué, sur sa première frappe du match (0-1, 19e).

- Suite à un bon centre de Ndong, Chouiar profite d'une intervention ratée de Navas, et de la passivité de la défense parisienne pour marquer dans un but vide. Une aubaine pour les Bourguignons (1-1, 45e+6).

- Quel but de Cadiz ! Depuis le côté gauche, l'attaquant vénézuélien entre dans la surface parisienne, et mystifie consécutivement Gueye, Paredes, et Marquinhos à base de crochets, avant de tromper Navas, encore pas irréprochable, d'une frappe lourde entre les jambes du gardien (2-1, 47e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Jhonder Cádiz (7,5/10)

Comme contre Bordeaux (0-2) en Coupe de la Ligue mardi, l'attaquant vénézuélien a affiché une incroyable générosité face au PSG. Bon dans le pressing, Cadiz a livré une partie aboutie, sur le plan technique également, en causant de nombreux problèmes aux défenseurs parisiens. Il n'hésite pas à décrocher et s'est offert plusieurs numéros ce vendredi. En première période d'abord, quand il percute plein axe et qu'il inquiète Navas de la tête. Puis, durant le second acte, lorsqu'il mystifie Gueye, Paredes et Marquinhos avant d'inscrire le but de la victoire, d'une frappe entre les jambes de Navas. Malgré de nombreux ballons perdus, l'avant-centre du DFCO a été exemplaire !

DIJON :

Alfred Benjamin Gomis (6) : battu sur un piqué de Mbappé à la 19e minute, le portier sénégalais a été globalement à la hauteur de cette partie. Pourtant, en début de partie, il n'a pas respiré une grande sérénité avec plusieurs ballons mal négociés et un choc impressionnant avec Chafik, sorti sur une civière. Sauvé par ses montants à deux reprises sur des tentatives d'Icardi et de Paredes, il a été également décisif avec des interventions devant Di Maria et Icardi. Un bon match.

Glody Ngonda (5,5) : le jour et la nuit par rapport à sa dernière sortie en Coupe de la Ligue contre Bordeaux (0-2). Certes bousculé par Di Maria, le latéral s'est montré sérieux, et a affiché une grande concentration tout au long de la partie. Appliqué dans ses relances, il a livré une bonne partition malgré un apport offensif quasiment inexistant.

Bruno Écuélé Manga (6) : on a presque envie de lui pardonner son erreur initiale ! Sur l'ouverture du score, le défenseur central de Dijon rate son contrôle et permet à Di Maria de lancer Mbappé. Mais par la suite, le Gabonais a été un véritable patron. Malgré les nombreuses occasions du PSG, l'ancien Lorientais a été omniprésent pour soulager son équipe avec de nombreux duels remportés face à Icardi. Un réveil important pour le DFCO.

Senou Coulibaly (non noté) : un match frustrant pour le défenseur central dijonnais. Plutôt à son avantage face à un Icardi éteint en début de match, il est fautif sur l'ouverture du score de Mbappé, en laissant trop d'espace au Français. Dans la foulée, ses adducteurs le trahissent et le forcent à demander le changement. Remplacé à la 28e minute par Romain Amalfitano (5,5), intéressant dans la gestion du ballon et surtout très actif à la récupération.

Fouad Chafik (non noté) : courageux dans son duel avec Mbappé, le Marocain laisse trop d'espace au champion du monde, sur le but parisien. Sa seule grosse erreur dans cette partie, avant une sortie sur civière, après un terrible choc avec son gardien Gomis. Remplacé à la 30e minute par Hamza Mendyl (6), qui ne s'est pas démonté face à Mbappé, et a régulièrement usé de sa vitesse pour se projeter aux avant-postes. On a aimé son tacle déterminant dans la surface face à Cavani.

Didier Ndong (6) : en patron, le milieu de terrain a rapidement donné le ton, en envoyant une lourde frappe, bien captée par Navas, dès l'entame de la partie. Décidé à bien faire, et donc parfois nerveux, le Gabonais a récupéré de nombreux ballons, mais a été à la limite avec un tacle dangereux par derrière sur Mbappé (11e). Impliqué sur l'ouverture du score avec un bon centre mal repoussé par Navas sur Chouiar, il a été ensuite essentiel sur le plan défensif, à l'image de son sauvetage dans la surface sur un tir d'Icardi.

Wesley Lautoa (5,5) : aligné dans l'entrejeu, pour densifier le bloc bourguignon, l'ancien Lorientais s'est rapidement vu repositionné en défense centrale, après la sortie de Coulibaly. Moins à son avantage qu'Ecuele Manga dans le duel avec Icardi, il assure tout de même l'essentiel, et nous a gratifié d'importantes interventions de la tête. On a aussi apprécié sa propreté dans ses relances malgré le pressing du PSG.

Mounir Chouiar (7) : avec du feu dans les jambes, l'ancien Lensois a causé de nombreux problèmes à la défense parisienne. Profitant d'une belle complicité avec son attaquant Cadiz, le Franco-Marocain a régulièrement provoqué, et tenté de créer les déséquilibres face à Dagba. Il remet notamment son équipe dans le match en égalisant avant la pause (45e+6), devant la cage vide après un centre mal renvoyé par Navas. Chouiar a affiché une magnifique générosité en fin de rencontre.

Jhonder Cádiz (7,5) : lire le commentaire ci-dessus !

Baldé Mama (4) : la générosité ne fait pas tout ! Malgré ses bons retours défensifs, notamment face à Mbappé, l'ailier doit gagner en précision. Malgré sa vitesse, il a eu un déchet technique énorme et a trop forcé individuellement. Avec de nombreux ballons perdus, il n'a pas brillé sur le plan offensif face à un Diallo sérieux. Blessé, il a été remplacé à la 53e minute par Stephy Mavididi (5), auteur de plusieurs bonnes percées, mais peu efficace dans les derniers mètres.

Júlio Tavares (5,5) : le capitaine courage de Dijon n'aura pas démérité ce vendredi. Toujours là pour embêter les défenseurs parisiens dans la relance, ou pour jouer en pivot, Tavares s'est aussi illustré devant le but, en tentant de tromper Navas, sans réussite en début de rencontre. Très impliqué dans la construction du jeu, le Dijonnais a justifié son statut et a été dominateur dans le domaine aérien.

PARIS SG :

Keylor Navas (3) : un match raté pour le portier costaricien ! Certes bien placé sur des frappes de Ndong et Cadiz puis une tête du Vénézuélien en début de partie, il se manque sur les deux buts dijonnais. D'abord en renvoyant le ballon en plein dans l'axe sur l'égalisation de Chouiar, puis en étant trompé par Cadiz en angle fermé, voyant le ballon passer entre ses jambes. Sa plus mauvaise sortie sous le maillot rouge et bleu…

Abdou Diallo (4) : auteur d'un début de match mitigé, où il a eu du mal à se placer, l'habituel défenseur central, aligné dans le couloir gauche, a eu un duel difficile face à Baldé sur le plan défensif. De plus, offensivement, malgré quelques tentatives pour combiner avec Mbappé, il a été peu à l'aise avec des passes incertaines et des montées peu tranchantes... Replacé dans l'axe d'une défense à 3 après la pause, il a été totalement correct. Remplacé à la 80e par Julian Draxler (non noté), de retour après deux mois d'absence.

Presnel Kimpembe (2,5) : pourtant bien dans son match au début, l'international français a totalement plongé après un carton jaune reçu sur Cadiz. En grande difficulté dans le domaine aérien, il a été approximatif dans son positionnement et a même mis Marquinhos en difficulté avec un contrôle peu inspiré dans sa propre surface. Sur l'égalisation de Chouiar, il est bien trop laxiste au premier poteau sur le centre de Ndong... Et même par la suite, le Parisien a été en souffrance dans les duels contre Cadiz et Tavares. Une fébrilité étonnante !

Marquinhos (3,5) : choisi pour mener la défense francilienne à Dijon en l'absence de Thiago Silva, malade, le Brésilien n'a pas franchement brillé. Malgré de nombreux ballons récupérés, le capitaine des Rouge et Bleu a déçu dans ses relances, puisqu'il n'a jamais réussi à créer de décalages par le poids de ses passes. Mais surtout, il se fait facilement éliminer sur le 2e but dijonnais.

Colin Dagba (5,5) : l'un des seuls défenseurs du Paris Saint-Germain à surnager dans ce match. Malgré une certaine discrétion sur le plan offensif, le jeune talent a été à la hauteur défensivement, à l'image d'une défense parfaite devant Baldé en première période sur un contre dangereux. Après la pause, il a été plutôt bon avec des montées plus intéressantes et aussi de jolis retours défensifs, avec un contre du DFCO coupé. Un match correct.

Juan Bernat (3,5) : aligné dans un rôle de piston gauche au milieu, l'Espagnol a déjoué. Très présent en début de partie, l'ancien de Valence a vu son impact se réduire au fil des minutes, souvent perdu dans son placement. Remplacé à la 64e minute par Layvin Kurzawa (non noté), auteur de quelques centres intéressants.

Leandro Paredes (3) : les matchs passent, mais l'Argentin reste une immense déception. Pourtant, à la récupération, il s'est beaucoup bougé, mais son impact a été trop réduit et il n'a pas été en mesure de protéger ses défenseurs sur les contres adverses. Malgré une frappe sur le poteau à la retombée d'un corner, son apport dans le jeu a été très réduit avec un manque de créativité énorme et un déchet technique important. Remplacé à la 71e minute par Edinson Cavani (5,5), qui aurait pu délivrer une passe décisive à Mauro Icardi, et a tenté de marquer d'une madjer, passée à côté du but de Gomis.

Idrissa Gueye (3) : un retour difficile pour le Sénégalais… Pas dans le rythme, il s'est fait éliminer, de manière surprenante, à plusieurs reprises, et a surtout déçu dans un domaine où il excelle normalement : la récupération du ballon. Gêné par un mauvais placement, il se fait d'ailleurs dribbler par Cadiz, sur le 2e but dijonnais.

Kylian Mbappé (6) : le meilleur Parisien encore une fois ! Auteur de son 5e but en championnat, dès sa première occasion d'un subtil piqué (19e), il s'est toujours montré disponible. Constamment concerné par les attaques parisiennes, l'ancien Monégasque a joué avec altruisme. Il aurait pu délivrer deux passes décisives, à Di Maria et Icardi, mais ces derniers n'ont pu convertir ses offrandes.

Mauro Icardi (3) : son premier match raté avec le Paris Saint-Germain ! En première période, l'Argentin n'a absolument pas pesé sur les débats et a été totalement fantomatique en étant privé du ballon. Tout comme son équipe, il s'est réveillé après le second but du DFCO, mais n'a pas été en réussite. Pourtant mis dans de bonnes conditions par ses partenaires, l'avant-centre prêté par l'Inter Milan a manqué d'efficacité avec une tentative non-cadrée, une tête sur la barre, un tir sauvé par Ndong et même une retournée acrobatique envoyée dans les tribunes. Il n'aura donc pas marqué pour un 6e match d'affilée ce vendredi.

Ángel Di María (6) : encore une fois, El Fideo ne s'est pas caché. En plus de coups de pieds arrêtés bien sentis, l'Argentin délivre une belle passe décisive à Mbappé, après avoir lui-même récupéré le ballon. Encore très actif en seconde période pour offrir des ballons de but à Icardi notamment, l'ailier parisien a cependant manqué d'efficacité dans la zone de vérité avec une frappe sur Gomis puis une autre envoyée juste au-dessus de la cage dijonnaise.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

DIJON 2-1 PARIS SG (mi-tps: 1-1) - FRANCE - Ligue 1 / 12e journée
Stade : Stade Gaston-Gérard - 14.859 spectateurs - Arbitre : Ruddy Buquet

Buts : J. Cádiz (47e) M. Chouiar (45+6e) pour DIJON - K. Mbappé (19e) pour PARIS SG
Avertissements : D. Ndong (12e), J. Cádiz (14e), H. Mendyl (58e), pour DIJON - P. Kimpembe (15e), J. Draxler (90+2e), pour PARIS SG

DIJON : A. Gomis - F. Chafik (H. Mendyl, 33e), B. Écuélé Manga, S. Coulibaly (R. Amalfitano, 29e), G. Ngonda - D. Ndong, W. Lautoa - Baldé (S. Mavididi, 54e), M. Chouiar, J. Cádiz - Júlio Tavares

PARIS SG : K. Navas - C. Dagba, Marquinhos, P. Kimpembe, A. Diallo (J. Draxler, 81e) - I. Gueye, L. Paredes (E. Cavani, 72e), Juan Bernat (L. Kurzawa, 64e) - Á. Di María, M. Icardi, K. Mbappé

Mbappé avait ouvert le score pour le PSG (0-1, 19e)

Gros choc entre Gomis et Chafik, obligé de quitter le terrain sur une civière

La joie des Dijonais après l'égalisation de Chouiar (1-1, 45+6e)

Le joli festival de Cadiz pour donner l'avantage à Dijon (2-1, 47e)

 

Cavani, en discussion avec Tuchel avant son entrée en jeu

Les joueurs de Dijon ont fêté la victoire avec leur public

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
>remplacé par Mendyl, 33e-Chafik
>remplacé par Amalfitano, 29e-Coulibaly
carton jaune, 12e6Ndong
>remplacé par Mavididi, 54e4Baldé
but, 45e+67Chouiar
but, 47ecarton jaune, 14e7,5Cádiz
carton jaune, 15e2,5Kimpembe
>remplacé par Draxler, 81e4Diallo
>remplacé par Cavani, 72e3Paredes
>remplacé par Kurzawa, 64e3,5Bernat
but, 19e6Mbappe


MASQUER LA PUB