Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Coup d'arrêt pour les Verts - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 2-2 Amiens)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 27/10/2019 à 19h10
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Opposés ce dimanche en Ligue 1, l'AS Saint-Etienne et Amiens ne sont pas parvenus à se départager (2-2) au terme d'un match spectaculaire qui aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre. L'ASSE manque l'occasion d'intégrer la première partie de tableau.

Coup d'arrêt pour les Verts - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 2-2 Amiens)
Khazri et l'ASSE doivent se contenter du nul...

Après Rennes-Toulouse (3-2), la 11e journée de Ligue 1 a réservé un nouveau match spectaculaire ce dimanche avec l'AS Saint-Etienne et Amiens qui se sont quittés dos à dos (2-2) à Geoffroy Guichard.

Après trois victoires consécutives en championnat, il s'agit d'un coup d'arrêt pour l'ASSE, plutôt séduisante dans le jeu mais parfois fébrile défensivement face à un adversaire joueur.

Khazri marque... enfin !

Malgré une ambiance quelque peu refroidie par la pluie et la fermeture des kops nord et sud, sanctionnés par la LFP, les Verts entraient bien dans le match et il fallait deux retours en catastrophe de Dibassy devant Khazri et Bouanga pour empêcher une ouverture du score précoce. Les Amiénois laissaient beaucoup trop d'espace entre les lignes, ce qui les exposait énormément face à des Stéphanois intéressants dans le jeu.

Mais les remontrances de l'entraîneur picard, Luka Elsner, le long de la ligne de touche finissaient par payer et les visiteurs souffraient moins au fil des minutes. La physionomie s'inversait et, sur chaque contre d'Amiens, le danger se rapprochait du but de Ruffier. Suppléé par Perrin devant Diabaté, le dernier rempart stéphanois réalisait ensuite un arrêt important face à Guirassy. Les Verts avaient eu chaud… A nouveau dominateurs avant la mi-temps, les hommes de Claude Puel mettaient la pression et Khazri finissait par trouver la faille après un bon une-deux avec Bouanga (1-0, 45e). La fin d'une série de mutisme de 15 matchs de L1 pour le Tunisien !

Une fin de match à suspense !

Les Stéphanois tentaient d'enchaîner au retour des vestiaires mais sans parvenir à enfoncer le clou. Du coup, Amiens revenait dans le match et un ballon parvenait un peu miraculeusement à Guirassy qui gâchait une énorme occasion en tirant sur Ruffier ! L'ASSE réagissait sur un coup franc de Boudebouz qui trouvait le poteau. Sur le contre, Mendoza profitait d'un cafouillage de la défense stéphanoise pour égaliser, déclenchant la colère des locaux qui se plaignaient d'une main du Colombien (1-1, 68e).

Fébriles, les Verts commettaient une nouvelle bourde dans la foulée en oubliant Akolo dans l'axe et le Congolais donnait l'avantage aux visiteurs en battant Ruffier en deux temps (1-2, 76e). Mais ce second acte très ouvert réservait encore un rebondissement et Dibassy égalisait contre son camp en déviant involontairement un tir de Bouanga (2-2, 80e). Malgré plusieurs situations de chaque côté, le score en restait là. L'ASSE est 12e, Amiens 14e.

La note du match : 7/10

Absence de kops oblige, l'ambiance du stade Geoffroy Guichard en a pris un coup. Sur le terrain en revanche, le spectacle aura été au rendez-vous. Peu d'occasions en première période mais un contenu intéressant, en revanche le second acte a été particulièrement animé avec le ballon qui a filé d'un but à l'autre. Boudebouz a régalé en enchaînant les gestes techniques.

Les buts :

- Côté gauche, Khazri sollicite Bouanga pour un une-deux. D'un superbe extérieur, le Gabonais remise sur le Tunisien. Dans la surface, l'attaquant s'infiltre et bat Gürtner d'un tir en force sous la barre (1-0, 45e).

- Sur un contre, Akolo centre dans la surface stéphanoise. Fofana manque son intervention et M'Vila rate son tacle et rend le ballon à Mendoza qui se retourne et ajuste tranquillement Ruffier (1-1, 68e).

- Sur une longue ouverture d'Aleesami, Akolo est complètement esseulé dans l'axe et s'en va défier Ruffier. Le portier réalise un premier arrêt, mais le ballon revient sur le Congolais qui le bat d'un subtil lob en finesse (1-2, 76e).

- Hamouma s'arrache et transmet à Bouanga. Le Gabonais s'infiltre à gauche de la surface et frappe en force. Le ballon est involontairement dévié par le pied de Dibassy qui surprend Gürtner à bout portant (2-2, 80e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Wahbi Khazri (7/10)

«Je ne lui demande pas de marcher sur l'eau, juste de courir sur le terrain.» Piqué par son entraîneur Claude Puel à la veille du match, le milieu offensif gauche a bien réagi. Volontaire, à l'image de ses retours défensifs et surtout inspiré dans ses combinaisons avec Bouanga, le Tunisien a multiplié les incursions et il a été récompensé avec son but avant la mi-temps. Le 1er en L1 dans le jeu depuis le mois de janvier !

ST ETIENNE :

Stéphane Ruffier (7) : malgré les deux buts encaissés, le gardien stéphanois a encore répondu présent ce soir, à l'image de ses deux arrêts face à Guirassy. Même sur le 2e but amiénois, il stoppe une première fois Akolo qui le bat en deux temps.

Wesley Fofana (6) : à nouveau aligné par Puel, le défenseur central a globalement rendu une copie aboutie. Il a muselé Mendoza durant l'essentiel du match et effectue une intervention décisive dans les dernières minutes. Son bilan est terni par son dégagement raté qui aboutit au premier but amiénois.

Loïc Perrin (5,5) : bien secondé par ses jeunes partenaires de la défense, plus jeunes et vifs, le capitaine stéphanois a fait preuve d'autorité dans la surface en repoussant plusieurs ballons chauds, notamment devant Diabaté en première période.

William Saliba (5) : depuis son retour, le défenseur central a fait beaucoup de bien à la défense des Verts. Cela s'est encore ressenti ce dimanche avec des interventions tranchantes. En revanche, le futur Gunner a perdu trop de ballons sur les relances, ce qui ternit son bilan.

Sergi Palencia (4) : le piston droit a trop peu pesé sur ce match. Il ne s'est pas véritablement mis à la faute défensivement mais on pouvait attendre davantage dans l'apport offensif, domaine dans lequel l'Espagnol s'est montré très discret même si un de ses centres aurait pu déboucher sur un penalty. Remplacé à la 71e minute par Arnaud Nordin (non noté).

Zaydou Youssouf (5) : très en vue en début de rencontre et particulièrement actif à la récupération, le milieu de terrain a baissé de régime au fur et à mesure que l'ASSE perdait le contrôle du match.

Yann M'Vila (4) : partie décevante de la part du milieu de terrain, beaucoup trop brouillon. Son tacle raté se transforme en passe décisive involontaire pour Mendoza sur le premier but adverse.

Denis Bouanga (6) : avec Khazri, il aura été l'autre maillon fort offensif de l'ASSE durant ce match. Toujours très intéressant à ce poste de piston gauche qui lui permet d'exploiter son gros volume de jeu, le Gabonais s'est distingué par la qualité de ses transmissions, à l'image de son une-deux victorieux pour Khazri. Sa frappe débouche ensuite sur l'égalisation stéphanoise. Entre ces deux actions, l'ancien Lorientais commet toutefois un énorme oubli en laissant Akolo filer au but.

Ryad Boudebouz (4,5) : match sur courant alternatif pour le milieu offensif. Côté positif, il y a ses innombrables gestes techniques dont ce magnifique enchaînement semelle-talonnade face à Blin. Mais l'Algérien a parfois disparu de la circulation, surtout en première période, et il a accumulé les mauvais choix et perdu trop de ballons. Il touche le poteau sur coup franc. Remplacé à la 74e minute par Romain Hamouma (non noté).

Wahbi Khazri (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Charels Nathan Abi (5,5) : dans son registre, l'attaquant stéphanois a rendu une belle copie pleine de générosité avec de bonnes déviations dos au but et des qualités évidentes dans la conservation du ballon qui lui ont permis d'obtenir des fautes intéressantes. En revanche, il n'a pas eu d'occasion à se mettre sous la dent. Remplacé à la 83e minute par Mathieu Debuchy (non noté).

AMIENS :

Régis Gurtner (5) : le capitaine d'Amiens ne peut pas grand-chose sur les buts encaissés, mais il n'a pas non plus réalisé d'arrêt déterminant.

Arturo Calabresi (4) : héros du nul contre Nîmes (1-1), le week-end dernier, le latéral droit a souffert face à la doublette Bouanga-Khazri, qui l'a éliminé à plusieurs reprises. Un peu plus présent offensivement en seconde période.

Bakaye Dibassy (5,5) : difficile de juger la prestation du défenseur central. D'un côté, il y a ses deux interventions décisives en début de match devant Khazri puis Bouanga, mais le Malien a connu une seconde période beaucoup plus compliquée, d'abord en frôlant le penalty puis surtout en déviant involontairement le tir de Bouanga pour tromper son propre gardien.

Aurélien Chedjou (5,5) : un match à l'opposé de celui de son compère de l'axe central. En difficulté en début de partie, le Camerounais s'est bien repris et il signe une intervention importante dans les dernières minutes.

Haitam Aleesami (6) : moins sollicité défensivement de son côté, le latéral gauche a mis un peu de temps à prendre son couloir avant de se lâcher en seconde période. Il lance Akolo sur son but.

Alexis Blin (5,5) : Boudebouz le met à l'amende sur un magnifique dribble, mais il serait injuste de résumer son match à cette action. Le milieu de terrain s'est bien battu et il a fait son match.

Eddy Gnahoré (5) : le milieu de terrain a beaucoup couru et multiplié les efforts à la récupération. Il a toutefois manqué de justesse dans ses transmissions. Remplacé à la 75e minute par Thomas Monconduit (non noté).

Stiven Mendoza (6) : bien contenu par Fofana, l'ailier colombien n'aura pas forcément été à la fête dans le jeu, mais il fait parler son flair et bénéficie d'un coup de pouce des défenseurs adverses pour inscrire un nouveau but.

Gaël Kakuta (6) : comme toujours, le Congolais aura été le maître à jouer d'Amiens, celui par qui transite tous les ballons. Après un très bon premier acte, son influence s'est toutefois estompée en seconde période, sans que cela n'impacte vraiment le jeu de son équipe. Remplacé à la 82e minute par Mathieu Bodmer (non noté).

Fousseni Diabate (5) : préféré à Otero, l'ailier droit s'est montré disponible mais brouillon. Perrin le met en échec sur sa seule véritable occasion. Remplacé à la 62e minute par Chadrac Akolo (non noté), auteur d'une entrée tonitruante avec un but et un centre qui provoque l'égalisation.

Sehrou Guirassy (4) : moins à son avantage que durant ses dernières sorties, l'avant-centre bute à deux reprises sur Ruffier. On attendait plus d'impact de sa part sur la défense stéphanoise.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ST ETIENNE 2-2 AMIENS (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 11e journée
Stade : Stade Geoffroy-Guichard - 18.877 spectateurs - Arbitre : Amaury Delerue

Buts : W. Khazri (45e) B. Dibassy (80e, csc) pour ST ETIENNE - S. Mendoza (68e) C. Akolo (76e) pour AMIENS
Avertissements : W. Fofana (71e), Y. M'Vila (77e), pour ST ETIENNE - A. Chedjou (24e), G. Kakuta (79e), A. Calabresi (89e), pour AMIENS

ST ETIENNE : S. Ruffier - W. Fofana, L. Perrin, W. Saliba - Sergi Palencia (A. Nordin, 72e), Y. M'Vila, Z. Youssouf, Denis Bouanga - R. Boudebouz (R. Hamouma, 75e), W. Khazri - C. Abi (M. Debuchy, 84e)

AMIENS : R. Gurtner - A. Calabresi, A. Chedjou, B. Dibassy, H. Aleesami - E. Gnahoré (T. Monconduit, 76e), A. Blin - F. Diabaté (C. Akolo, 63e), G. Kakuta (M. Bodmer, 83e), S. Mendoza - S. Guirassy

 

Les Verts affichent leur soutien à Kévin Monnet-Paquet, à nouveau gravement blessé.

Khazri a ouvert le score et enfin trouvé la faille en Ligue 1 (1-0, 45e).

Bouanga a brillé offensivement dans son couloir gauche.

Auteur d'une excellente entrée, Akolo a battu Ruffier d'un lob subtil (1-2, 76e).

Les deux équipes ont tout donné mais personne n'aura eu le dernier mot.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants St Etienne

S
T

E
T
I
E
N
N
E
Banc des remplaçants Amiens

A
M
I
E
N
S
carton jaune, 71e6Fofana
>remplacé par Nordin, 72e4Sergi Palencia
carton jaune, 77e4M'Vila
>remplacé par Hamouma, 75e4,5Boudebouz
but, 45e7Khazri
>remplacé par Debuchy, 84e5,5Abi
carton jaune, 89e4Calabresi
carton jaune, 24e5,5Chedjou
but contre son camp (csc), 80e5,5Dibassy
>remplacé par Monconduit, 76e5Gnahoré
5,5Blin
>remplacé par Akolo, 63e5Diabate
>remplacé par Bodmer, 83ecarton jaune, 79e6Kakuta
but, 68e6Mendoza


MASQUER LA PUB