Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Marseille méritait beaucoup mieux... - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-1 MHSC)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 21/09/2019 à 19h33
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Malgré son écrasante domination, l'Olympique de Marseille a été accroché par Montpellier (1-1), ce samedi, dans le cadre de la 6e journée de Ligue 1. Un coup d'arrêt pour le club phocéen, trop imprécis, qui restait sur trois victoires consécutives en championnat.

Marseille méritait beaucoup mieux... - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-1 MHSC)
Payet a livré un bon match... avant d'être exclu.

L'Olympique de Marseille peut clairement s'en vouloir. Sur une série de trois victoires consécutives en Ligue 1, le club phocéen n'a pas réussi la passe de quatre contre Montpellier (1-1), ce samedi, lors de la 6e journée. La faute à une incroyable imprécision dans le dernier geste dans un match dominé de la tête et des épaules.

Un résultat frustrant qui ne doit toutefois pas effacer les belles choses proposées par les hommes d'André Villas-Boas, provisoirement dauphins du Paris Saint-Germain.

Sarr plombe l'OM

Les Marseillais, qui perdaient rapidement Gonzalez, blessé, partaient fort. Lopez et Germain faisaient briller Rulli, auteur de deux superbes parades dans les dix premières minutes. Pas refroidis par un but de Delort refusé pour un léger hors-jeu, les locaux, très conquérants, craquaient finalement sur un but contre son camp de Sarr, consécutif à un gros travail de Mollet (0-1, 17e). Pas de quoi miner le moral des hommes d'André Villas-Boas, toujours aussi offensifs.

Sanson, très actif, passait même proche de l'égalisation sur une frappe contrée par la défense. Au fil des minutes, la pression s'accentuait sérieusement dans le camp héraultais mais la précision dans le dernier geste n'était pas au rendez-vous, alors que Rulli sortait une nouvelle fois le grand jeu sur une tentative en rupture de Benedetto. Un manque d'efficacité que l'OM aurait pu un peu plus regretter avant la pause avec une frappe dangereuse de Delort qui effleurait le poteau de Mandanda…

Marseille finit par trouver la faille, une fin de match électrique

Au retour des vestiaires, le champion d'Afrique pensait réaliser le break suite à une jolie finition à ras de terre. Mais là-encore, la VAR le privait d'un but pour un hors-jeu très limite. Pendant ce temps, l'OM affichait le même visage qu'en première période : de l'envie, du jeu, des attaques rapides mais une imprécision toujours aussi flagrante qui l'empêchait de faire mal à des Montpelliérains très sereins qui prenaient de plus en plus confiance. Malgré tout, Marseille ne lâchait rien. Et cela finissait par payer. Idéalement servi par Radonjic après un bon décalage de Payet, Germain remettait les pendules à l'heure d'un plat du pied précis (1-1, 75e).

Poussé par le Vélodrome, l'OM aurait même pu passer devant, mais Rulli repoussait une nouvelle frappe de Payet, alors que Kamara manquait de très peu le cadre. De quoi frustrer les fans marseillais, qui ne pourront pas en vouloir à leurs préférés après ce match où les deux équipes ont fini à neuf contre dix. En effet, Kamara a été sévèrement exclu après une altercation avec Ferri, également renvoyé au vestiaire pour une gifle sur Radonjic, tandis que Payet a logiquement écopé de deux cartons jaunes, un pour une faute, un autre pour une contestation très véhémente à l'encontre de M. Delerue. Un temps additionnel houleux qui atteste de la frustration olympienne...

La note du match : 6,5/10

Un match vivant. Si la réussite n'a longtemps pas été au rendez-vous, l'OM a toutefois livré une copie intéressante, au moins pour la suite de sa saison. De l'envie, du rythme, de l'intensité, il n'a manqué que la précision pour la formation phocéenne, presque piégée par une équipe de Montpellier attentiste mais diabolique sur les quelques situations obtenues. Une opposition de styles qui a donné une rencontre agréable malgré une pluie battante qui a légèrement gêné les joueurs.

Les buts :

- Sur le côté droit, Mollet s'arrache pour récupérer le ballon dans les pieds d'Amavi. Le milieu offensif héraultais centre fort dans la boîte et pousse Sarr à l'erreur, puisque le latéral droit trompe Mandanda en voulant se dégager (0-1, 17e).

- A l'entrée de la surface, Payet décale Radonjic sur la gauche. Le Serbe reprend instantanément et centre en direction de Germain, qui profite de l'erreur de lecture des défenseurs adverses pour tromper Rulli du plat du pied, sur sa droite (1-1, 75e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Geronimo Rulli (7,5/10)

Heureusement pour Montpellier, le gardien argentin était dans un bon soir. Décisif à deux reprises devant Lopez et Germain en début de match, il repousse par la suite des tentatives de Benedetto et Payet. Serein, il a sauvé les meubles pour son équipe.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (4) : le gardien marseillais a été fébrile. S'il peut difficilement faire quelque chose sur le but contre son camp de Sarr, il est battu sur les deux buts refusés à Delort. Sinon, il n'a rien eu d'autre à faire.

Bouna Sarr (4,5) : pas forcément mis en difficulté, le latéral droit a commis une bourde en trompant Mandanda après un bon travail de Mollet. Une action qui a plombé le match de son équipe durant une heure. Par la suite, il a apporté le danger dans le camp adverse, mais son imprécision dans le dernier geste a été trop importante.

Boubacar Kamara (6) : un match globalement correct pour le jeune Phocéen, tout proche de mettre le but de la victoire en fin de partie sur une frappe limpide. Point noir, il a été sévèrement expulsé dans les arrêts de jeu pour une altercation avec Ferri. C'est dommage.

Álvaro González (non noté) : le défenseur central espagnol a rapidement dû sortir après un choc avec Mandanda. Une action dont il ne s'est pas remis. Remplacé à la 8e minute par Duje Caleta-Car (6), qui a réalisé une entrée correcte. Le Croate n'a pas été mis en difficulté.

Jordan Amavi (3) : excellent à Monaco, le latéral gauche est retombé dans ses travers. Malmené par Souquet et Mollet, l'ancien Niçois perd le ballon sur l'ouverture du score héraultaise. Une action dont il ne s'est jamais remis avec plusieurs choix douteux par la suite.

Morgan Sanson (6,5) : même s'il n'a pas été précis, le milieu olympien a livré un sacré match dans l'engagement et le don de soi. Il ne lui a manqué qu'une petite action décisive pour être récompensé ses énormes efforts. Remplacé à la 67e minute par Nemanja Radonjic (non noté).

Kevin Strootman (6) : le Néerlandais a été précieux à la récupération. Son souci, c'est qu'il n'a jamais vraiment dépassé ses fonctions pour apporter encore un peu plus de poids devant. Regrettable au vu de la physionomie du match. Remplacé à la 77e minute par Valentin Rongier (non noté), qui a disputé ses premières minutes au Vélodrome avec l'OM.

Maxime Lopez (6,5) : bien entré dans le match, avec notamment une belle frappe repoussée par Rulli, le milieu marseillais a rendu une bonne copie. Sa capacité à transpercer les lignes a été intéressante.

Dimitri Payet (7) : le numéro 10 marseillais a été en vue ce soir. Très actif dans son couloir, il a énormément apporté le danger. De tous les joueurs offensifs olympiens, il a été le plus précis dans ses gestes, avec des passes souvent bien senties. C'est d'ailleurs lui qui crée le décalage pour Radonjic sur le but de Germain. On peut néanmoins regretter son expulsion, suite à deux cartons jaunes, logique mais largement évitable pour un excès de colère en toute fin de partie.

Darío Benedetto (4) : la grosse déception marseillaise ce soir. Bien contenu par la défense à trois du MHSC, l'attaquant argentin n'a pas été en réussite malgré une belle frappe repoussée par Rulli avant la pause.

Valère Germain (6,5) : à nouveau positionné sur l'aile droite, l'attaquant phocéen a livré une prestation plus que correcte. Toujours prompt à repiquer dans l'axe, il égalise d'un plat du pied chirurgical.

MONTPELLIER :

Gerónimo Rulli (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Nicolas Cozza (5) : du bon et du moins bon pour le jeune défenseur central. Il a été mis en difficulté par les attaquants marseillais sur les offensives placées.

Hilton (6,5) : pour son énième retour à Marseille, le défenseur central brésilien a encore une fois été dans le coup. Agressif dans les duels, il n'a jamais hésité à se jeter pour empêcher les attaquants adverses de mettre en danger Rulli. Il le sauve d'ailleurs avec un joli sauvetage en seconde période.

Pedro Mendes (6) : un vrai bon match pour le défenseur central portugais. A l'aise malgré la pression, il n'a pas paniqué pour ressortir le ballon proprement. Bagarreur, il a été précieux.

Arnaud Souquet (5) : moins offensif qu'à l'accoutumée, le piston droit a toutefois réussi à poser quelques problèmes à Amavi. Sur le plan défensif, il a eu du mal à contenir la fougue de Payet, qui est passé à de nombreuses reprises dans son couloir.

Damien Le Tallec (6) : le joueur passé par le Borussia Dortmund a été bon à la récupération. Sa sérénité sur les phases défensives a été précieuse pour éviter de faire paniquer ses partenaires.

Jordan Ferri (4) : brouillon. L'ancien Lyonnais a perdu de nombreux ballons (22), mis sous pression par les Marseillais. Il est logiquement expulsé en fin de match pour une gifle sur Radonjic après une prise de bec avec Kamara.

Ambroise Oyongo (4,5) : le Camerounais a eu du mal. Sa distance de marquage sur Sarr et Germain a été beaucoup trop importante. Décevant, il n'a rien montré offensivement.

Florent Mollet (6) : très précieux, une fois de plus. Malgré la physionomie du match clairement défavorable, l'ancien Messin a su profiter de ses quelques situations offensives pour se montrer décisif, puisqu'il est à l'origine du but contre son camp de Delort. Sa conservation de balle est un véritable atout. Remplacé à la 79e minute par Junior Sambia (non noté).

Andy Delort (6) : un match ingrat pour l'attaquant algérien, qui a néanmoins multiplié les efforts pour mettre la pression sur la défense adverse. Il a quand même eu quelques opportunités, marquant notamment deux jolis buts refusés pour des positions de hors-jeu très limites. Convaincant toutefois. Remplacé à la 84e minute par Petar Skuletic (non noté).

Gaëtan Laborde (3) : l'ancien Bordelais est passé complètement à côté. Contrairement à Delort, il n'a pas réussi à se procurer la moindre occasion. Une soirée très difficile. Remplacé à la 72e minute par Mihailo Ristic (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 1-1 MONTPELLIER (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Ligue 1 / 6e journée
Stade : Orange Vélodrome - 48.007 spectateurs - Arbitre : Amaury Delerue

Buts : V. Germain (74e) pour MARSEILLE - B. Sarr (17e, csc) pour MONTPELLIER
Avertissements : J. Amavi (19e), K. Strootman (66e), D. Payet (90+3e), pour MARSEILLE - A. Souquet (22e), A. Oyongo (44e), Pedro Mendes (59e), pour MONTPELLIER - Expulsions : B. Kamara (90+2e) , D. Payet (90+3e) , pour MARSEILLE J. Ferri (90+2e) , pour MONTPELLIER

MARSEILLE : S. Mandanda - B. Sarr, B. Kamara, Álvaro González (D. Caleta-Car, 8e), J. Amavi - M. Lopez, K. Strootman (V. Rongier, 77e), M. Sanson (N. Radonjic, 67e) - V. Germain, D. Benedetto, D. Payet

MONTPELLIER : G. Rulli - Pedro Mendes, Hilton, N. Cozza - A. Souquet, J. Ferri, D. Le Tallec, A. Oyongo - F. Mollet (S. Sambia, 80e) - G. Laborde (M. Ristic, 72e), A. Delort (P. Skuletic, 85e)

Le tifo des fans de l'OM pour Gonzalez et Benedetto

La détresse de Mandanda après le but contre son camp de Sarr (0-1, 17e)

Delort a marqué deux buts... refusé pour hors-jeu







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel doit être le trio offensif du PSG dans les grands matchs ?

Neymar - Cavani - Mbappé
Neymar - Icardi - Mbappé
Neymar - Mbappé - Di Maria
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
Banc des remplaçants Montpellier

M
O
N
T
P
E
L
L
I
E
R
but contre son camp (csc), 17e4,5Sarr
carton rouge, 90e+26Kamara
>remplacé par Caleta-Car, 8e-González
carton jaune, 19e3Amavi
>remplacé par Rongier, 77ecarton jaune, 66e6Strootman
>remplacé par Radonjic, 67e6,5Sanson
but, 74e6,5Germain
carton rouge, 90e+3carton jaune, 90e+37Payet
carton jaune, 59e6Mendes
carton jaune, 22e5Souquet
carton rouge, 90e+24Ferri
carton jaune, 44e4,5Oyongo
>remplacé par Sambia, 80e6Mollet
>remplacé par Ristic, 72e3Laborde
>remplacé par Skuletic, 85e6Delort


MASQUER LA PUB