Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Emery et les Gunners dans le dernier carré - Débrief et NOTES des joueurs (Naples 0-1 Arsenal)

Par Youcef Touaitia - Actu Europa League, Mise en ligne: le 18/04/2019 à 22h54
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Vainqueur 2-0 à l'aller, Arsenal a de nouveau pris le dessus sur Naples (0-1), ce jeudi, lors du quart de finale retour de la Ligue Europa. Efficaces et sérieux, les Gunners retrouvent pour la deuxième saison de rang le dernier carré de la compétition, où ils affronteront Valence pour une place en finale.

Emery et les Gunners dans le dernier carré - Débrief et NOTES des joueurs (Naples 0-1 Arsenal)
Lacazette a offert la victoire aux Gunners.

Une formalité. Malgré l'affiche, très alléchante sur le papier, Arsenal n'a jamais été inquiété par Naples, lors des quarts de finale de la Ligue Europa. Déjà vainqueurs à l'aller (2-0), les Gunners ont aisément remis ça au San Paolo (0-1), ce jeudi, dans le cadre de la manche retour.

Une qualification pour le dernier carré de la compétition, la deuxième de rang, qui permettra aux hommes d'Unai Emery, décidément dans son jardin dans cette épreuve, de retrouver Valence, les 2 et 9 mai prochains, pour une place en finale contre Chelsea ou l'Eintracht Francfort.

Lacazette glace San Paolo

Dans une ambiance folle au San Paolo, les Napolitains mettaient un gros quart d'heure pour prendre les commandes de la partie. Sous l'impulsion d'un Koulibaly autoritaire et impressionnant de sérénité, Callejon faisait briller Cech sur un contre éclair. Au fil des minutes, les Gunners, bien que peu inquiétés, subissaient les assauts adverses, de plus en plus réguliers et intenses.

Pas assez précis et très souvent en position de hors-jeu, les Partenopei, qui ne concrétisaient pas leur relative domination, se faisaient immédiatement punir. Sur un coup franc à 25 mètres, Lacazette mystifiait Meret d'une jolie frappe enroulée (0-1, 36e). Une superbe réalisation qui refroidissait l'enceinte italienne et qui enfonçait un peu plus le Napoli, incapable de réagir avant la pause.

Naples à la rue

Au retour des vestiaires, Meret réalisait une parade phénoménale devant Aubameyang, qui aurait pu définitivement tuer la rencontre. Un sursis dont ne profitait absolument pas Naples, totalement inoffensif, à l'image d'Insigne, fantomatique et remplacé dès l'heure de jeu. Malgré le changement tactique réalisé par Carlo Ancelotti, les locaux balbutiaient leur football.

Dans le dernier quart d'heure, il fallait tout de même un arrêt réflexe de Cech pour empêcher Kocielny de marquer contre son camp. Trop peu pour espérer déstabiliser Arsenal, qui gérait très, trop tranquillement cette rencontre, loin d'avoir tenu ses promesses. Qu'importe pour les Canonniers, qui retrouveront Valence au prochain tour pour tenter de chercher une première finale dans cette épreuve, 19 ans après.

La note du match : 4,5/10

Un choc, quel choc ? Au lendemain du match épique entre Manchester City et Tottenham, on est clairement redescendu de trois, voire quatre crans. En dehors de quelques gestes de classe chez les Gunners, on a assisté à une rencontre globalement pauvre. Même l'ambiance du San Paolo a fini par s'éteindre devant la performance complètement ratée de Naples.

Le but :

- A 25 mètres, dans l'axe, Lacazette se charge d'un coup franc. L'attaquant français choisit le côté ouvert et profite de la mauvaise anticipation de Meret pour le tromper sur sa gauche, sous la lucarne (0-1, 36e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Alexandre Lacazette (7/10)

Efficace. L'attaquant français a réussi à se montrer clutch au meilleur des moments en inscrivant un but fatal sur coup franc avant la pause. Très précis dans ses gestes, il réalise de nombreux décalages très bien sentis, notamment sur l'énorme occasion gâchée par Aubameyang au retour des vestiaires. Remplacé à la 68e minute par Alex Iwobi (non noté).

NAPLES :

Alex Meret (5,5) : le gardien italien s'en voudra longtemps d'avoir très mal anticipé la frappe victorieuse de Lacazette sur coup franc. Il a toutefois été décisif en sortant une incroyable parade devant Aubameyang au retour des vestiaires. Un des gestes de la soirée.

Nikola Maksimovic (4) : préféré à Hysaj sur le côté droit, le Serbe a eu énormément de mal sur les incessantes percées de Kolasinac. Il est sorti à la pause en raison des énormes difficultés éprouvées. Remplacé à la 46e minute par Dries Mertens (4), auteur d'une entrée très moyenne.

Vlad Chiriches (4) : coupable de la faute sur le coup franc marqué par Lacazette, le défenseur central roumain a eu des difficultés sur les quelques percées d'Arsenal. Il n'a pas répondu présent.

Kalidou Koulibaly (6,5) : belle performance réalisée par le défenseur central sénégalais. Il a gagné quasiment tous ses duels et s'est même permis une montée incroyable à la 16e minute qui a enflammé le San Paolo. En revanche, il s'est montré particulièrement nerveux en rouspétant auprès de l'arbitre et de ses adversaires.

Faouzi Ghoulam (4,5) : absent à l'aller, l'Algérien s'est montré décevant. Peu offensif, il a manqué de justesse sur ses centres et sur ses coups de pied arrêtés. Depuis ses deux graves blessures, on ne reconnaît plus le Fennec. Remplacé à la 72e minute par Mario Rui (non noté).

José Callejón (4) : l'ailier espagnol est passé à côté. En dehors d'une première grosse occasion pour son équipe après un gros travail de Koulibaly, l'ex-joueur du Real Madrid n'a jamais réussi à déstabiliser la défense adverse.

Allan (4,5) : encore une fois décevant. Malgré un bon quart d'heure en première période, le milieu de terrain brésilien a une nouvelle fois été inefficace dans son travail de harcèlement. Il perd un ballon très dangereux qui aurait pu profiter à Aubameyang au retour des vestiaires.

Fabián Ruiz (5) : un des rares Napolitains à avoir fait la différence avec le ballon dans les pieds. Même s'il a souvent fait preuve d'individualisme, il a au moins tenté de faire mal à la défense londonienne.

Piotr Zielinski (3,5) : à la ramasse. Le milieu polonais a pratiquement tout raté ce soir. Une performance à oublier, et vite.

Arkadiusz Milik (4) : préféré à Mertens, le Polonais est passé à côté. Il a eu des soucis pour se positionner, avec de nombreux hors-jeux sifflés à son encontre. Une partie ratée avec aucune occasion à se mettre sous la dent.

Lorenzo Insigne (3) : la plus grosse déception de la soirée pour Naples. Lui aussi souvent mal placé sur les ouvertures de ses partenaires, le capitaine partenopei n'a jamais réussi à accélérer la cadence pour tenter de faire plier les Gunners. Une influence dans le jeu bien en dessous de ce qui était espéré. Remplacé à la 60e minute par Amin Younes (non noté).

ARSENAL :

Petr Cech (6) : le gardien tchèque a fait le boulot. Un arrêt de Callejon à la 15e minute, un autre sur une frappe détournée de Koscielny, l'ancien portier de Chelsea a répondu présent. Il reste en lice pour une nouvelle finale européenne avant de raccrocher en fin de saison.

Sokratis Papastathopoulos (6) : solide. Le Grec n'a pas eu à forcer pour contenir Milik puis Mertens. Une rencontre gérée tel un vieux briscard.

Laurent Koscielny (6) : propre. Comme à l'aller, le capitaine londonien a livré une prestation de bonne facture, sans jamais trembler, en dehors d'une petite frayeur avec un ballon détourné repoussé par Cech.

Nacho Monreal (6) : l'Espagnol a fait son match. Peu enclin à apporter son aide offensivement, l'ancien joueur de Malaga s'est contenté de bloquer les assauts adverses. Avec réussite.

Ainsley Maitland-Niles (6) : moins remuant qu'à l'aller, le piston droit a été très solide dans son couloir. Il a bien contenu Zielinski.

Lucas Torreira (6,5) : un match de devoir, encore une fois, pour l'Uruguayen. Efficace à la récupération, il a fait le ménage au milieu.

Granit Xhaka (6) : le Suisse n'a lui aussi pas eu à se fatiguer pour livrer une prestation solide. Une heure satisfaisante. Remplacé à la 61e minute par Mohamed Elneny (non noté).

Sead Kolasinac (6,5) : le Bosnien a répondu présent. En forme, le latéral gauche a énormément travaillé dans son couloir, posant de gros soucis à Maksimovic. Intéressant.

Aaron Ramsey (non noté) : auteur d'une première demi-heure de très belle facture, avec plusieurs déviations bien senties, le milieu de terrain gallois a dû céder sa place pour une blessure derrière la cuisse. Remplacé à la 34e minute par Henrikh Mkhitaryan (5), peu en vue malgré un bon pressing.

Alexandre Lacazette (7) : lire commentaire ci-dessus.

Pierre-Emerick Aubameyang (4) : le Gabonais a déçu. Moins en vue que Lacazette, l'ancien Vert a raté une occasion en or au retour des vestiaires alors que le but de Meret était grand ouvert. Beaucoup moins à l'aise que son partenaire français.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NAPLES 0-1 ARSENAL (mi-tps: 0-1) - LIGUE EUROPA - 1/4 de finale
Stade : Stadio San Paolo - 39.438 spectateurs - Arbitre : Ovidiu Haegan

Buts : - A. Lacazette (36e) pour ARSENAL
Avertissements : L. Insigne (43e), José Callejón (90e), pour NAPLES - P. Cech (74e), pour ARSENAL

NAPLES : A. Meret - N. Maksimovic (D. Mertens, 46e), V. Chiriches, K. Koulibaly, F. Ghoulam (Mário Rui, 71e) - José Callejón, Allan, Fabián Ruiz, P. Zielinski - A. Milik, L. Insigne (A. Younes, 61e)

ARSENAL : P. Cech - S. Papastathopoulos, L. Koscielny, Nacho Monreal - A. Maitland-Niles, L. Torreira, G. Xhaka (Mohamed Elneny, 61e), S. Kolasinac - A. Ramsey (H. Mkhitaryan, 34e) - A. Lacazette (A. Iwobi, 68e), P. Aubameyang

Ramsey est sorti sur blessure à la 34e minute

La joie des Gunners après le but de Lacazette

Callejon a raté son match

 VIDEO : le joli coup franc de Lacazette (0-1, 36e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Naples

N
A
P
L
E
S
Banc des remplaçants Arsenal

A
R
S
E
N
A
L
>remplacé par Mertens, 46e4Maksimovic
>remplacé par Mário Rui, 71e4,5Ghoulam
carton jaune, 90e4Callejón
>remplacé par Younes, 61ecarton jaune, 43e3Insigne
carton jaune, 74e6Cech
>remplacé par Elneny, 61e6Xhaka
>remplacé par Mkhitaryan, 34e-Ramsey
but, 36e >remplacé par Iwobi, 68e7Lacazette


MASQUER LA PUB