Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Rennes n'y a jamais cru... - Débrief et NOTES des joueurs (Arsenal 3-0 SRFC)

Par Youcef Touaitia - Actu Europa League, Mise en ligne: le 14/03/2019 à 22h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Vainqueur 3-1 à l'aller, Rennes a coulé à Arsenal (3-0), ce jeudi, lors du 8e de finale retour de la Ligue Europa. Handicapé par un premier quart d'heure catastrophique, le club breton n'a jamais cru en son destin pour tenter de bousculer des Gunners impitoyables.

Rennes n'y a jamais cru... - Débrief et NOTES des joueurs (Arsenal 3-0 SRFC)
Aubameyang a inscrit un doublé pour Arsenal.

Rennes peut nourrir de très gros regrets… En dépit d'une avance de deux buts après sa victoire 3-1 à l'aller, le club breton a manqué son rendez-vous à l'Emirates Stadium en chutant lourdement contre Arsenal (3-0), ce jeudi, lors du 8e de finale retour de la Ligue Europa.

Trop timides, pas assez inspirés et tétanisés par l'événement, les Rouge et Noir n'ont jamais vraiment cru à l'exploit face à une formation anglaise loin d'être impressionnante mais impitoyable dans la zone de vérité. La fin d'une belle aventure pour le SRFC.

Un premier quart d'heure cauchemardesque

La partie ne pouvait d'ailleurs pas plus mal commencer pour les Rennais. Servi par Ramsey, Aubameyang crucifiait Koubek sur sa première opportunité (1-0, 5e). En forme, le Gabonais offrait dans la foulée un caviar à Maitland-Niles, sans pitié sur son coup de tête au second poteau (2-0, 15e). Un but entaché d'une position de hors-jeu de l'ancien Vert... Après un premier quart d'heure cataclysmique, les Rouge et Noir reprenaient du poil de la bête et jouaient une trentaine de mètres plus haut.

Cela ne suffisait toutefois pas à contrarier les Londoniens, moins sereins, certes, mais pas vraiment mis en danger. Malgré des percées intéressantes dans les couloirs, les Bretons, pas assez créatifs, manquaient de justesse dans leurs centres et leurs combinaisons, ou se montraient trop individualistes, à l'image de Ben Arfa après un corner joué en deux temps mal exploité.

Le poteau pour Niang, les filets pour Aubameyang

Au retour des vestiaires, Niang, transparent en première période, touchait immédiatement du bois sur une frappe à ras de terre. Plus tranchants, les Rennais mettaient une grosse pression sur la défense adverse mais ne croyaient pas assez en leur bonne étoile. En face, Arsenal ne tentait plus grand-chose mais passait proche du troisième but sur une frappe d'Iwobi, tout juste entré en jeu. Une première alerte suivie d'une sanction.

Esseulé dans l'axe, Aubameyang y allait de son doublé en convertissant une offrande de Kolasinac (3-0, 72e). La Panthère aurait même pu inscrire un triplé en fin de rencontre sans un énorme raté devant le but vide après un gros travail d'Iwobi. Malgré ce cadeau du Gunner, les Rennais, qui se précipitaient trop, ne parvenaient pas à mettre hors de position la défense d'Arsenal et laissaient filer un exploit auquel ils n'ont jamais vraiment cru…

La note du match : 5,5/10

Rennes pourra regretter son manque d'audace et se dire qu'il n'a pas vraiment réalisé un match digne de la Coupe d'Europe... Trop peu entreprenants et inhibés par l'événement, les Rouge et Noir n'ont pas été à la hauteur de leurs supporters, qui ont mis une belle ambiance à l'Emirates Stadium. En face, Arsenal n'a pas vraiment eu à forcer son talent et a accéléré en début et fin de match pour plier l'affaire.

Les buts :

- Servi par Maitland-Niles sur la droite, Ramsey, dos au but, se retourne parfaitement et adresse un bon ballon pour Aubameyang. Au premier poteau, le Gabonais profite de la passivité de Da Silva pour ouvrir son pied et tromper Koubek à ras de terre (1-0, 5e).

- Côté gauche, Aubameyang percute et sert Ramsey en retrait. Le Gallois remet dans l'intervalle mais aucun défenseur rennais ne bouge, ce qui profite à l'ancien Vert, en position de hors-jeu, qui envoie un joli centre au second poteau. A la réception, Maitland-Niles, qui fusille Koubek de la tête (2-0, 15e).

- Dans l'axe, Mkhitaryan n'est pas du tout attaqué et a tout le temps de servir Kolasinac sur le côté gauche. Le Bosnien lève la tête et sert Aubameyang, complètement lâché par la défense rennaise, qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets d'un plat du pied droit tout en sécurité (3-0, 72e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Pierre-Emerick Aubameyang (8/10)

Transparent à l'aller, l'attaquant gabonais s'est bien rattrapé. Il lui a fallu 15 minutes pour se faire pardonner, d'abord en ouvrant la marque, puis en offrant un caviar à Maitland-Niles. C'est lui qui enfonce définitivement Rennes en inscrivant un troisième but sur un plat du pied sécurité après un service de Kolasinac. Redoutable, malgré un énorme raté en toute fin de partie.

ARSENAL :

Petr Cech (6) : le gardien tchèque a passé une soirée bien plus tranquille qu'à l'aller. Il a néanmoins dû s'employer pour détourner une frappe de Niang sur le poteau au retour des vestiaires. Solide, notamment dans ses sorties dans le temps additionnel de la seconde période.

Shkodran Mustafi (6) : bien plus consistant qu'à Rennes, le champion du monde 2014 a marqué son territoire devant Bourigeaud. Il a fait preuve d'expérience sur les rares offensives bretonnes.

Laurent Koscielny (6) : le capitaine des Gunners n'a vraiment pas eu à forcer son talent pour empêcher les attaquants rennais de passer. Solide sur ses appuis, il s'est contenté de gérer.

Nacho Monreal (6) : même constat que pour ses partenaires de la défense centrale puisque l'Espagnol a fait le travail en gérant tranquillement les temps faibles. Solide.

Ainsley Maitland-Niles (7) : un match de devoir pour le piston droit londonien. A l'origine du premier but de son équipe, il double la mise sur une tête plongeante au quart d'heure de jeu. Par la suite, il a beaucoup moins attaqué, se contentant de bloquer les offensives rennaises dans son couloir. Solide.

Aaron Ramsey (7,5) : très propre. Le Gallois est passeur décisif sur l'ouverture du score d'Aubameyang avant de le servir dans la profondeur sur le 2-0. Il a été excellent dans son rôle de régulateur, ne laissant que très peu de répit à André et Grenier. Remplacé à la 87e minute par Lucas Torreira (non noté).

Granit Xhaka (7) : bon match du Suisse, qui a étouffé les milieux rennais. Il a été important dans sa faculté à casser le rythme de la partie en obtenant des fautes grâce à sa roublardise.

Sead Kolasinac (7) : le Bosnien a répondu présent. Solide, il réalise une superbe intervention devant Sarr à l'heure de jeu. Dans la foulée, il offre un caviar à Aubameyang pour le 3-0. Propre.

Mesut Ozil (3) : encore une fois le moins bon Gunner. Pas assez incisif, le milieu offensif n'a jamais apporté au jeu londonien, ne parvenant pas à créer le décalage. Une triste copie, une de plus pour le champion du monde 2014. Remplacé à la 70e minute par Henrikh Mkhitaryan (non noté), impliqué sur le troisième but des Gunners.

Alexandre Lacazette (4) : l'attaquant français est clairement passé à côté. Malgré un bon jeu dos au but, le Tricolore s'est montré nerveux. Il est coupable d'une vilaine faute sur André à la demi-heure de jeu et ne passe pas loin du carton rouge pour un contact avec Bensebaini en seconde période. Remplacé à la 70e minute par Alex Iwobi (non noté), très remuant lors de son entrée en jeu.

Pierre-Emerick Aubameyang (8) : lire commentaire ci-dessus.

RENNES :

Tomas Koubek (4) : le gardien rennais prend trois buts sur lesquels il peut difficilement faire quelque chose… En dehors d'un arrêt sur une frappe de Ramsey en seconde période, il n'est pas décisif ce soir.

Hamari Traoré (3) : l'ancien Rémois a livré une prestation médiocre. Malgré sa bonne volonté, son manque de justesse sur le plan technique a été un vrai problème sur les attaques rennaises à droite. Il n'est pas non plus irréprochable sur le débordement d'Aubameyang menant au but de Maitland-Niles, ni sur celui de Kolasinac amenant le 3-0.

Damien Da Silva (5) : le défenseur central s'en voudra très certainement d'avoir complètement oublié Aubameyang sur l'ouverture du score des Gunners… Combatif, il a gagné de nombreux duels dans l'axe. Mais cela n'a pas suffi.

Mexer (4,5) : rapidement averti, le Mozambicain n'a pas eu l'assurance habituelle en ratant des relances pourtant simples. Il se reprend à partir de la demi-heure de jeu mais le mal était déjà fait.

Rami Bensebaini (4) : pourtant si précieux lors des deux derniers matchs dans cette compétition, l'Algérien a été à la peine en première période. Débordé sur l'ouverture du score londonienne, il oublie complètement Maitland-Niles sur le 2-0. Après la pause, il se montre bien plus à son aise, notamment sur le plan offensif, mais il n'a pas eu le grain de réussite pour faire basculer la rencontre.

Ismaïla Sarr (3) : fantomatique. L'ailier sénégalais, qui avait fait tant de dégâts au Roazhon Park, n'a pas existé ce soir. Trop peu entreprenant, il n'est jamais vraiment entré dans son match, manquant clairement d'envie sur son aile droite.

Benjamin André (4,5) : le capitaine rennais a pris très cher en première période… Rare déception du match aller, l'ancien joueur d'Ajaccio a longtemps été en grande difficulté. Au retour des vestiaires, il se montre bien plus agressif dans ses interventions et permet à Rennes d'évoluer beaucoup plus haut. Remplacé à la 79e minute par James Léa-Siliki (non noté).

Clément Grenier (4) : soirée compliquée pour le milieu de terrain. Lui aussi débordé par Xhaka et Ramsey, il ne s'est pas montré serein malgré une légère embellie au retour des vestiaires. Remplacé à la 70e minute par Adrien Hunou (non noté).

Benjamin Bourigeaud (6) : un des seuls Rennais à avoir répondu présent, au moins dans l'engagement. A droite comme au poste de récupérateur après la sortie de Grenier, il n'a cessé de se battre. Il n'a pas à rougir de son match.

Hatem Ben Arfa (3) : une énorme déception… Si brillant à l'aller, le milieu offensif a raté son rendez-vous. D'abord en se montrant trop individuel en première période, avec de nombreuses actions où il aurait pu bien mieux faire, comme sur un corner joué en deux temps mal exploité, ensuite après la pause, ne parvenant jamais à accélérer le rythme. C'est dommage…

M'Baye Niang (4) : absent en première période, le Sénégalais a été plus actif après la pause. C'est lui qui se procure la meilleure occasion rennaise ce soir avec une frappe sur le poteau. On peut néanmoins regretter son manque d'audace sur les contres mal négociés par son équipe.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ARSENAL 3-0 RENNES (mi-tps: 2-0) - LIGUE EUROPA - 1/8e de finale
Stade : Emirates Stadium - 59.453 spectateurs - Arbitre : Andris Treimanis

Buts : P. Aubameyang (5e) A. Maitland-Niles (15e) P. Aubameyang (72e) pour ARSENAL
Avertissements : A. Lacazette (31e), P. Aubameyang (73e), H. Mkhitaryan (77e), S. Kolasinac (90+3e), pour ARSENAL - Mexer (18e), C. Grenier (55e), B. Bourigeaud (81e), H. Traoré (90+4e), pour RENNES

ARSENAL : P. Cech - S. Mustafi, L. Koscielny, Nacho Monreal - A. Maitland-Niles, A. Ramsey (L. Torreira, 87e), G. Xhaka, S. Kolasinac - M. Özil (H. Mkhitaryan, 70e) - A. Lacazette (A. Iwobi, 70e), P. Aubameyang

RENNES : T. Koubek - H. Traoré, D. Da Silva, Mexer, R. Bensebaini - I. Sarr, B. André (J. Lea Siliki, 79e), C. Grenier (A. Hunou, 70e), B. Bourigeaud - H. Ben Arfa, M. Niang

Les fans rennais ont mis le feu à l'Emirates

Maitland-Niles a inscrit le but du break de la tête (15e)

Les Rennais ont mis la pression sur l'arbitre pour tenter d'exclure Lacazette après une faute sur Bensebaini

Aubameyang, double buteur (5e, 72e), le héros masqué d'Arsenal

Stéphan n'a pas trouvé la solution

VIDEO : Aubameyang était hors-jeu sur le deuxième but londonien

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Quel est votre pronostic pour PSG-Real ?

Victoire du PSG
Match nul
Victoire du Real
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Arsenal

A
R
S
E
N
A
L
Banc des remplaçants Rennes

R
E
N
N
E
S
but, 15e7Maitland-Niles
>remplacé par Torreira, 87e7,5Ramsey
carton jaune, 90e+37Kolasinac
>remplacé par Mkhitaryan, 70e3Ozil
>remplacé par Iwobi, 70ecarton jaune, 31e4Lacazette
but, 5e
but, 72e
2carton jaune, 73e8Aubameyang
carton jaune, 90e+43Traoré
carton jaune, 18e4,5Mexer
>remplacé par Lea Siliki, 79e4,5André
>remplacé par Hunou, 70ecarton jaune, 55e4Grenier
carton jaune, 81e6Bourigeaud


MASQUER LA PUB