Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Equipe de France : Lenglet, Laporte, Bakayoko, Ben Yedder, Lacazette... Deschamps se justifie sur les absents

Par Damien Da Silva - Equipe De France, Mise en ligne: le 14/03/2019 à 17h13
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Comme toujours, le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a fait des malheureux lors de l'annonce de sa liste ce jeudi. En conférence de presse, le technicien tricolore a évoqué certains cas particuliers comme celui du défenseur central du FC Barcelone Clément Lenglet.

Equipe de France : Lenglet, Laporte, Bakayoko, Ben Yedder, Lacazette... Deschamps se justifie sur les absents
Détendu, Didier Deschamps a répondu aux doutes sur sa liste.

Didier Deschamps a fait ses choix. Ce jeudi, le sélectionneur de l'équipe de France a dévoilé sa première liste de 2019 avec 23 éléments retenus pour affronter la Moldavie, le 22 mars, et l'Islande, le 25 mars, à l'occasion de matchs comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2020.

Et comme toujours, les décisions du technicien tricolore ne font pas l'unanimité. Certains observateurs déplorent notamment l'absence du défenseur central Clément Lenglet, performant avec le FC Barcelone ces dernières semaines.

Deschamps continue de suivre sa logique...

En conférence de presse, Deschamps a été bien évidemment interrogé sur le cas de l'ancien Nancéien. Et comme pour le joueur de Manchester City Aymeric Laporte, le sélectionneur a prôné la patience. «Clément et il y en a d'autres, qui sont censés frapper à la porte. Ce sont des choix difficiles. Ce sont des joueurs, même s'ils n'ont pas été sélectionnés aujourd'hui, qui nous font nous interroger. Il n'a pas encore aujourd'hui d'expérience internationale, mais ça c'est un peu de ma faute», a reconnu DD.

Dans les faits, le patron des Bleus suit sa logique. En défense centrale, il veut se reposer sur deux droitiers et deux gauchers. Evoluant tous les deux axe gauche, Lenglet et Laporte souffrent de la concurrence de Samuel Umtiti et de Presnel Kimpembe. Dans l'axe droit, c'est bien plus ouvert derrière Raphaël Varane, ce qui explique notamment la présence de Kurt Zouma.

Bakayoko suivi, Ben Yedder et Lacazette «mériteraient»

Dans l'entrejeu, Deschamps a misé sur la continuité avec simplement Moussa Sissoko, étincelant à Tottenham, pour remplacer Steven Nzonzi, décevant face aux Pays-Bas (0-2) en novembre en Ligue des Nations et dans le dur à l'AS Roma. Cependant, l'ancien coach de l'AS Monaco a étudié d'autres profils à ce poste et notamment celui de Tiémoué Bakayoko, revenu à un bon niveau au Milan AC. «Je vais tout de suite vous couper, Tiémoué pourrait y être. Steven Nzonzi aussi, même si c'est plus compliqué pour lui ces derniers temps avec l'AS Roma. Tiémoué fait partie des joueurs qui sont déjà venus et on est attentif à ce qu'il peut faire», a assuré le patron de l'EdF.

Et enfin, comme toujours, DD a dû se justifier sur ses choix offensifs. Malgré son statut de remplaçant à Chelsea, Olivier Giroud continue de conserver la confiance du sélectionneur alors que les attaquants du FC Séville Wissam Ben Yedder et d'Arsenal Alexandre Lacazette, absents de cette liste, cartonnent. «Je ne pense pas qu'ils seront contents. Ils font beaucoup de bonnes choses mais j'ai un choix à faire. Olivier joue moins en club, mais il sait être performant quand il est avec nous. En tout cas, il n'y a pas de vérité sur le long terme. C'est à eux de continuer à faire ce qu'ils font actuellement. Mais c'est difficile aujourd'hui de ne pas pouvoir donner la possibilité à Alex ou Wissam parce qu'ils le mériteraient», a-t-il reconnu. Des explications suffisantes pour calmer les sceptiques ?

Que pensez-vous des choix et des explications du sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Allez-vous suivre la Coupe du monde féminine qui se joue en France ?

OUI
Juste les résultats
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB