Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Rennes : revanchard par rapport à Emery, Ben Arfa a crevé l'écran

Par Damien Da Silva - Actu Europa League, Mise en ligne: le 08/03/2019 à 10h23
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Si Rennes a réalisé une belle performance collective pour battre Arsenal (3-1) jeudi lors du 8e de finale aller de l'Europa League, le meneur de jeu Hatem Ben Arfa a symbolisé la performance du club breton. L'ancien Parisien avait un compte à régler avec l'entraîneur de Gunners Unai Emery.

Rennes : revanchard par rapport à Emery, Ben Arfa a crevé l'écran
Hatem Ben Arfa a été bon face à Arsenal.

«J'avais à coeur de faire un bon match collectivement, je savais qu'il fallait être très bien dans les jambes et dans la tête, et puis après je me suis bien senti, comme tout le groupe. On ne peut qu'être heureux de notre prestation, et là-bas, il faudra finir le travail.»

Après la victoire de Rennes sur Arsenal (3-1) jeudi, le milieu offensif Hatem Ben Arfa s'est rapidement projeté sur le match retour de ce 8e de finale d'Europa League. Cependant, le Français a tout de même pris le temps de savourer ce succès particulier pour lui.

Emery, Ben Arfa a bien rigolé

Même sans marquer ou être passeur décisif, le vétéran de 32 ans a été l'un des grands bonhommes de cette belle performance du club breton. Malgré un début de match difficile, le natif de Clamart a ensuite posé de gros problèmes aux Gunners, notamment dans sa capacité à casser des lignes avec ses courses. Nommé homme du match et noté 8/10 par la rédaction de Maxifoot (voir Débrief et Notes ici), Ben Arfa avait à coeur de briller pour prendre sa revanche sur son ancien entraîneur Unai Emery.

«La motivation état de faire un match solide, de le gagner et de prendre une option pour la qualification. C'était ça qui était dans ma tête. Après j'ai retrouvé le même Emery, très excité sur le banc, je regardais de temps en temps, ça me faisait un peu rire parce qu'il n'a pas changé», a lancé l'ex-Parisien en zone mixte. Sans surprise, ce dernier n'a pas oublié sa collaboration ratée avec l'Espagnol au PSG...

Les Rennais poussés par une ferveur

Cependant, Ben Arfa n'a pas été seulement porté par ce sentiment de revanche. Appréciant les grands rendez-vous, le joueur formé à l'Olympique Lyonnais a été surpris par l'engouement populaire à Rennes. Et forcément, cette ferveur le pousse à se dépasser. «L'histoire est en train de se créer dans toute la ville, il y a vraiment quelque chose qui se passe quand on va en ville», a-t-il apprécié.

«Personnellement je ne savais pas que Rennes aimait autant le foot, c'est incroyable, il y a eu 90 000 demandes pour ce match ! C'est une terre de foot, il fallait juste que le club s'enflamme pour que tout le monde suive. Ça nous met des frissons», a assuré HBA. Ce soutien populaire sera indispensable pour permettre à Ben Arfa et ses coéquipiers de confirmer cet exploit sur la pelouse d'Arsenal jeudi prochain.

Que pensez-vous de la performance de Rennes et d'Hatem Ben Arfa ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Faire revenir Juninho à l'OL est-il un bon choix pour le club lyonnais ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB