Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
La vengeance est un plat qui se mange froid
Par Cédric Ferreira - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 06/03/2007 à 21h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Ce soir, les Lillois devront réaliser plus qu'un exploit sur le terrain de Manchester United afin d'atteindre les ¼ de finale de la ligue des Champions. Après la défaite à domicile du match aller (0-1) tant controversée, la qualification parait lointaine. Mais les Lillois ont des raisons d'y croire, et ils devront tout donner pour prendre leur revanche sur le sort.

La vengeance est un plat qui se mange froid

Le LOSC à l'occasion d'écrire l'histoire. Aucune équipe n'a réussi à passer le tour suivant les matchs de poule, en ayant perdu le match aller à domicile. Voilà le gigantesque défi qui attend les Dogues. Car en plus de cela, la performance devra être réalisée dans le mythique Old Trafford, pelouse des Red Devils. La défaite du match aller (0-1) est un lourd fardeau pour Lille. Mais peut-être plus qu'une autre, c'est une équipe capable de réaliser l'exploit que serait une victoire en terre Anglaise. Annoncés éliminés, les Lillois n'ont donc plus à rien perdre, mais tout à gagner.

Deux équipes en forme

Le LOSC va mieux depuis ce week-end. Les Lillois restaient sur trois défaites consécutives en championnat. Mais auréolés d'une formidable victoire sur Troyes ce week-end en championnat (4-0), les Nordistes se sont regonflés le moral au bon moment. On a retrouvé le Lille du début de saison, solide, efficace et réaliste. Pendant longtemps, le but de Ryan Giggs, synonyme de défaite en Ligue des Champions, est resté longtemps dans toutes les têtes lilloises. Surtout en comparaison de la physionomie du match. Encore aujourd'hui cette action de jeu fait beaucoup parler. A présent les Dogues ont retenu la leçon et tourné la page. Ils sont prêts à prendre leur revanche. Lille peut se servir de la victoire à San Siro lors des matchs de poules (0-2). Même si le Milan AC avait fait tourner son effectif, peu d'équipes peuvent se targuer de ramener une victoire des terres milanaises. On remet ça ?

Les Mancuniens, eux, tournent toujours à plein régime et sont toujours aussi impressionnants. Au grand dam de Chelsea, leurs cinq derniers matchs de championnat se sont soldés par autant de victoires et ils ne paraissent pas annoncer de signes de faiblesses. La dernière en date étant celle acquise ce week-end à Anfield Road devant Liverpool (0-1). Même s'ils n'ont pas entièrement contrôlé le match comme à leur habitude ces deniers temps, et même si quelques parades de Van Der Sar ont sauvé la mise, l'abnégation des Red Devils a payé. Un but dans les derniers instants de la partie a eu raison de leurs adversaires. Cela ne reste pas sans rappeler le match aller face au LOSC. Quoi qu'il en soit, Manchester est en grande forme et a remporté tous ses matchs à domicile en Ligue des Champions cette saison. Leur faille pourrait venir du fait qu'ils sous-estiment Lille et se voient déjà qualifiés.

Revue d'effectifs

Même si les Lillois enregistrent le retour de l'attaquant Kader Keita, l'entraîneur Claude Puel ne doit pas être satisfait. En effet les milieux Yohan Cabaye et Mathieu Bodmer sont tous deux blessés. L'absence de ces pierres angulaires au milieu de terrain, en particulier du dernier cité, est extrêmement préjudiciable. Bodmer est le dépositaire du jeu lillois, et Puel devra sûrement procéder à une réorganisation tactique. En revanche, le retour de Keita est une excellente nouvelle et permet d'entretenir l'espoir. Suspendu à l'aller, l'ailier Ivoirien peut être l'artisan d'une bonne performance lilloise. Samedi à Villeneuve-d'Ascq, l'ancien d'Al-Saad est apparu en jambes en marquant un doublé et a pris une part déterminante dans les deux autres buts. Pour le reste, l'effectif est au complet.

Sir Alex Ferguson doit lui aussi composer avec de nombreux blessés. Les attaquants Ole Gunar Solsjkaer et Louis Saha sont forfaits. Le Norvégien, en raison d'une opération du genou, et le Français s'est blessé à la cheville lors de l'entraînement. Le milieu de terrain n'est pas épargné non plus. Darren Fletcher est lui aussi out pour un bon moment à cause sa cheville. Quant à Paul Scholes, il est encore incertain. Le latéral gauche Patrice Evra est dans le même cas, suite à un cou reçu ce week-end. Leur participation à la rencontre n'est pas assurée. Enfin, un temps annoncé incertain, l'attaquant Wayne Rooney sera bien titulaire. Quelques éléments importants seront donc absents du côté Mancunien, notamment au milieu, ce qui pourrait tourner à l'avantage du LOSC.

Manchester favori

Les Lillois sont condamnés à marquer deux buts pour se qualifier. Au pire, ils pourront arracher la prolongation en l'emportant 0-1. Même si Manchester parvient à mettre le ballon au fond des filets, une victoire 2-1 des Lillois serait quand même suffisante. De toute manière, Lille n'est pas favori et le sait très bien. L'entraîneur, Claude Puel, s'est montré agacé devant l'évocation du match aller et préfère se concentrer sur le jeu : «maintenant l'incident est clos, on est concentré sur notre match et décidés à venir nous qualifier ici. Chez nous les choses se règlent sur le terrain, pas dans la polémique» .

Les Red Devils sont confortablement installés dans le rôle du grand d'Europe qui reçoit le petit poucet, qui plus est, avec l'avantage d'une victoire au match aller en terre adverse. Leur favoritisme parait évident et leur expérience des grands rendez-vous joue pour eux. D'ailleurs, Sir Alex Ferguson, n'hésite pas à en rajouter une couche sur la polémique autour du match aller : «on va peut-être réessayer de jouer les coups francs rapidement demain...» L'Ecossais rajoute : «c'est un peu dur à comprendre que les Français continuent à parler de ce but. Mais l'essentiel pour nous est de nous concentrer sur notre match de demain. La qualification en quarts de finale est très importante pour nous, puisque ça fait plusieurs années qu'on n'y est plus arrivé» .

Les équipes probables

Manchester United : Van der Sar – Neville (cap), Ferdinand, Vidic, Heinze – Giggs, Park, Carrick, C. Ronaldo – Rooney, Larsson

Lille OSC : Sylva – Tafforeau (cap), Tavlaridis, Plestan, Chalmé – Makoun, Obraniak, Debuchy, Keita – Fauvergue, Odemwingie



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel défenseur central à côté de van Dijk ? (3eme et dernier tour)

Kalidou Koulibaly (Naples)
Sergio Ramos (Real)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB