Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Siebatcheu sort des Lillois héroïques - Débrief et NOTES des joueurs (Rennes 2-1 LOSC)

Par Romain Lantheaume - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 06/02/2019 à 23h15
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En infériorité numérique pendant 70 minutes, Lille a été renversé par Rennes (2-1) qui a bénéficié d'un doublé de l'entrant Siebatcheu pour arracher sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France ce mercredi.

Siebatcheu sort des Lillois héroïques - Débrief et NOTES des joueurs (Rennes 2-1 LOSC)
Entré en jeu, Siebatcheu a changé l'issue du match.

Au bout du suspense, Rennes a profité d'un doublé de Siebatcheu pour valider son billet pour les quarts de finale de la Coupe de France en renversant Lille sur le fil (2-1) ce mercredi au Roazhon Park. Réduit à dix pendant 70 minutes, le club nordiste a fini par céder…

Au cours d'un début de partie disputé, les Dogues laissaient la possession à leurs adversaires pour mieux leur faire mal en contre grâce à leur pressing haut. Toujours aussi explosifs, les attaquants lillois donnaient l'impression de pouvoir frapper à tout moment et ils se procuraient la première occasion lorsque le tir d'Ikoné se heurtait à la main ferme de Koubek, auteur d'un superbe arrêt réflexe.

Soumaoro exclu, le LOSC très vite réduit à dix

Tout semblait bien parti pour Lille… jusqu'à la 18e minute, lorsque Soumaoro était logiquement exclu pour un tacle mal maîtrisé sur le tibia de Mexer dans la moitié de terrain adverse. L'entraîneur du LOSC, Christophe Galtier, était obligé de revoir ses plans et de sacrifier Leao pour faire entrer Dabila. En infériorité numérique, les visiteurs souffraient de plus en plus défensivement. Après une première grosse alerte de Sarr, qui croisait trop sa frappe, Ben Arfa mettait le feu dans l'arrière-garde nordiste mais Maignan s'arrachait pour détourner la frappe d'Hunou.

Pépé... évidemment !

Lille avait laissé passer l'orage et la bande à Galtier se montrait à nouveau menaçante avant la pause, mais les Rennais appuyaient à nouveau sur l'accélérateur au retour des vestiaires. Maignan devait d'abord rester vigilant pour sortir un lob soudain de Ben Arfa d'une claquette. Dans la foulée, le portier nordiste était sauvé par sa transversale sur la tête d'Hunou ! Et pourtant, le LOSC profitait d'un contre pour obtenir un corner et sur celui-ci, l'inévitable Pépé s'envolait plus haut que tout le monde pour ouvrir le score (0-1, 65e).

Siebatcheu, quelle entrée !

Sonnés, les locaux semblaient alors au bord de la rupture. Mais Ben Arfa rallumait la flamme en initiant une action qui permettait à Siebatcheu, tout juste entré en jeu, d'égaliser de la tête à bout portant (1-1, 75e) ! Plus en confiance, les Bretons poussaient pour prendre l'avantage, à l'image de cette tête d'Hunou passée juste à côté. Et alors qu'on se dirigeait vers la prolongation, Siebatcheu surgissait pour signer un doublé qui envoyait Rennes en quart de finale (2-1, 90e+1) ! Dur pour des Lillois longtemps héroïques et qui restaient sur 6 victoires consécutives toutes compétitions confondues..

La note du match : 6,5/10

Les spectateurs du Roazhon Park auront assisté à un match assez paradoxal. D'un côté, de la pluie et des duels très âpres avec souvent trop d'engagement et des tensions de chaque côté. Dans le même temps, avec Ben Arfa, Pépé ou encore Ikoné, les artistes étaient au rendez-vous et nous ont gratifiés de superbes gestes techniques sur des petits périmètres. Un match globalement ouvert et plaisant à suivre avec une fin de partie haletante.

Les buts :

- Sur un corner côté droit, Bamba centre en pleine surface où Pépé effectue une superbe détente pour devancer Traoré dans les airs et battre Koubek d'une tête puissante sous la barre (0-1, 65e).

- Ben Arfa emmène toute la défense lilloise sur le côté droit et sert Sarr qui centre dans la boîte. Le ballon est dévié puis remisé par Bourigeaud jusqu'à Siebatcheu qui le pousse au fond de la tête à bout portant (1-1, 75e).

- A la suite d'un corner, le ballon parvient à Niang. Au second poteau, le Sénégalais remet dans l'axe pour Siebatcheu qui devance Ikoné et bat Maignan à bout portant de la tête (2-1, 90e+1).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Jordan Siebatcheu (8/10)

Attendu comme titulaire, l'avant-centre avait finalement vu son coach lui préférer Hunou au coup d'envoi. Sorti du banc à la 72e minute, le Rennais a eu à coeur de démontrer à son entraîneur qu'il a eu tort puisqu'il égalise 3 minutes plus tard avant d'inscrire le but de la victoire, à nouveau de la tête, pour s'imposer comme l'homme providentiel qui a sorti le SRFC d'un bien mauvais pas.

RENNES :

Tomas Koubek (5,5) : son superbe arrêt réflexe face à Ikoné laissait présager une soirée animée mais finalement le gardien breton aura plutôt bien été épaulé par sa défense qui a contré de nombreuses frappes. Pas responsable du but qu'il concède de la tête à bout portant.

Hamari Traoré (6) : un match très abouti que le latéral droit gâche quelque peu en perdant son duel sur le but de Pépé. Pour le reste, le Malien aura été omniprésent dans son couloir avec d'excellents centres envoyés dans la surface adverse.

Damien Da Silva (6,5) : prestation solide du défenseur central qui a imposé son autorité dans les duels et fait preuve de tranchant pour repousser le danger lorsque celui-ci se rapprochait trop près du but de Koubek.

Mexer (5,5) : rapidement touché au tibia sur le tacle de Soumaoro, le défenseur central a tenu sa place et après avoir été mis en difficulté par la vitesse de Leao en début de partie, il s'en est globalement bien sorti face à la vivacité des attaquants nordistes.

Mehdi Zeffane (4,5) : buteur providentiel samedi face à Amiens (1-0) en Ligue 1, le latéral gauche s'est montré beaucoup plus discret ce soir. Une partie sans erreur majeure mais un apport limité. Remplacé à la 72e minute par le héros du jour Jordan Siebatcheu (8).

Benjamin André (6,5) : courageux, comme à son habitude, le capitaine rennais a bouclé une première période solide avec une grosse présence dans l'entrejeu mais aussi beaucoup de disponibilité pour combiner avec les attaquants rennais. Remplacé à la 46e minute par M'Baye Niang (5) qui a été utilisé dans un rôle d'ailier qui ne lui a pas permis de briller. Le Sénégalais sauve son match avec son centre dévié sur le but de la victoire.

Clément Grenier (6,5) : match sérieux du milieu de terrain qui a abattu un travail important à la récupération tout en profitant de ses qualités de vision du jeu pour bien orienter le ballon.

Ismaïla Sarr (5) : du bon et du moins bon pour l'ailier rennais qui a représenté une menace constante mais qui s'est aussi montré terriblement agaçant sur certains gestes à sa portée qu'il a ratés, à l'image de ce contrôle manqué le long de la ligne de touche et de cette frappe trop croisée. Son centre détourné débouche sur l'égalisation rennaise.

Hatem Ben Arfa (7) : il a mis un peu de temps à entrer dans son match mais ensuite le milieu offensif a systématiquement mis le feu dans la défense adverse. On pense à son slalom qui aurait pu se conclure par un but d'Hunou ou encore à son incursion qui débouche sur l'égalisation. Pas passé loin de surprendre Maignan sur son lob soudain, l'ancien Parisien aura toutefois eu tendance à trop forcer certaines frappes.

Benjamin Bourigeaud (6) : il n'a pas brillé par sa constance, mais l'ailier a fait beaucoup d'efforts dans le repli défensif, ce qui lui a permis de gratter des ballons de contre intéressants et ses centres ont amené le danger à plusieurs reprises. C'est lui qui sert Siebatcheu sur l'égalisation.

Adrien Hunou (5) : buteur lors des deux tours précédents, l'attaquant a cette fois terriblement manqué de réussite à l'image de son tir détourné par Maignan puis de deux têtes qui finissent respectivement sur la barre puis hors du cadre. On soulignera tout de même sa faculté à se rendre disponible, notamment dans la surface adverse. Remplacé à la 90e minute par Jérémy Gelin (non noté).

LILLE :

Mike Maignan (6) : régulièrement sollicité, le gardien nordiste a sauvé les meubles à plusieurs reprises, comme sur cette magnifique détente devant Hunou en première période puis avec une claquette assurée sur le lob soudain de Ben Arfa au retour des vestiaires. Il ne peut rien sur les deux buts encaissés à bout portant dans le dernier quart d'heure.

Mehmet Çelik (5) : plus discret offensivement qu'à son habitude, le latéral droit a affiché une bonne solidité dans son couloir en première période mais il a eu de plus en plus de mal à contrer les assauts adverses au fil du match.

Adama Soumaoro (2) : le capitaine lillois a plombé son équipe ce soir avec son tacle mal maîtrisé sur Mexer qui a entraîné son expulsion dès la 18e minute. Sur cette action, le défenseur central s'était quelque peu enflammé en montant balle au pied dans le camp adverse. Grand mal lui en a pris…

José Fonte (6) : match solide du défenseur central qui a rempli son rôle de patron de la défense à merveille avec beaucoup d'autorité dans les duels et des ballons chauds écartés.

Youssouf Koné (7) : promu titulaire suite au départ de Ballo-Touré, le latéral gauche prouve match après match qu'il a les épaules assez larges pour endosser ce costume. Avec Sarr et Ben Arfa, le Malien a pourtant dû se coltiner de sacrés clients mais il a fait preuve d'une impressionnante solidité pour s'imposer dans les duels. On peut toutefois lui reprocher de laisser Sarr centrer sur l'égalisation rennaise.

Xeka (6,5) : sur certaines interventions, le milieu de terrain a clairement fait preuve d'un excès d'engagement. Mais quelle activité ! Infatigable au pressing, le Portugais a gratté énormément de ballons et fait office de rampe de lancement pour initier les contres avec précision. Remplacé à la 83e minute par Boubakary Soumaré (non noté).

Thiago Mendes (5,5) : le Brésilien a fait un match correct mais Xeka a tout de même démontré beaucoup plus d'activité que lui. Même dans l'orientation du jeu, on attendait un peu plus de sa part.

Nicolas Pépé (7) : porté par sa belle forme actuelle, l'attaquant nordiste a semé la panique dans la défense rennaise sur chacune de ses prises de balle. En ouvrant le score, l'Ivoirien semblait même avoir placé le LOSC sur la voie royale mais son but de la tête n'aura pas suffi.

Jonathan Ikone (5,5) : le milieu offensif nordiste met le feu d'entrée de jeu et il se procure la première occasion sur laquelle Koubek le met en échec. Obligé de redescendre d'un cran suite à l'expulsion de Soumaoro, il s'en est bien sorti avec des efforts défensifs importants et de la justesse sur les contres.

Jonathan Bamba (5,5) : passeur décisif pour Pépé sur corner, l'ailier a su fait preuve de disponibilité et de vitesse pour aiguiller les contres nordistes et il s'est beaucoup dépensé dans le repli défensif même s'il a parfois eu plus de mal dans ce registre. Remplacé à la 90e minute par Luiz Araujo (non noté).

Rafael Leão (non noté) : dure soirée pour l'avant-centre du LOSC. En pleine bourre ces dernières semaines, le Portugais a été sacrifié suite à l'expulsion de Soumaoro. Dommage car on avait senti que le Lillois pouvait faire beaucoup de mal à la défense rennaise grâce à ses qualités de vitesse, lui qui avait notamment effacé Mexer dans la surface adverse sur la première incursion lilloise. Remplacé à la 22e minute par le défenseur central Kouadio-Yves Dabila (5) qui a dégagé un peu moins d'assurance que ses partenaires de la défense, avec moins de présence dans les duels notamment.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de France sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

RENNES 2-1 LILLE (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Coupe de France / 8e
Stade : Roazhon Park - 7.228 spectateurs - Arbitre : Mikael Lesage

Buts : T. Siebatcheu (74e) T. Siebatcheu (90+1e) pour RENNES - N. Pépé (65e) pour LILLE
Avertissements : H. Traoré (44e), B. Bourigeaud (51e), D. Da Silva (56e), M. Zeffane (71e), pour RENNES - M. Maignan (19e), Xeka (47e), pour LILLE - Expulsions : A. Soumaoro (19e) , pour LILLE

RENNES : T. Koubek, D. Da Silva, Mexer, (T. Siebatcheu, 72e)M. Zeffane, H. Traoré, H. Ben Arfa, C. Grenier, (M. Niang, 46e)B. André, B. Bourigeaud, (J. Gelin, 90+2e)A. Hunou, I. Sarr,

LILLE : M. Maignan, José Fonte, A. Soumaoro, Y. Koné, M. Çelik, Thiago Mendes, Xeka (B. Soumaré, 83e), J. Ikoné, N. Pépé, J. Bamba (Luiz Araujo, 90+3e), Rafael Leão (K. Dabila, 22e),

Lille renversé malgré l'ouverture du score de Pépé

Les deux équipes ont livré un match très engagé

 

 

 Vidéo : l'expulsion de Soumaoro (18e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
A 5 journées de la fin, si Lille termine 2eme de Ligue 1, quelle équipe finira à la 3eme place ?

Lyon (59 pts, +14)
St-Etienne (56 pts, +13)
Marseille (54 pts, +8)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB