Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Ziani, l'insaisissable
Par Patrick Audouard - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 27/02/2007 à 18h27
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Il a été meilleur joueur de Ligue 2 la saison passée. Il confirme cette saison son énorme potentiel en Ligue 1, au sein de l'étonnante équipe de Sochaux. Karim Ziani a su se rendre indispensable au sein du collectif doubiste, comme l'a encore prouvé sa prestation ce week end contre Lyon. Ce soir, il sera encore le principal danger de son équipe, qui reçoit le PSG en Coupe de France

«On a vécu un très grand match. Il y a eu des buts, du spectacle !» Voici le premier commentaire de Karim Ziani après le match nul concédé par Sochaux à Lyon (3-3). Concédé, car Sochaux menait encore de deux buts à cinq minutes de la fin. A croire que pour le milieu offensif du club doubiste, la déception n'est pas à la hauteur de celle de son coach, Alain Perrin, très en colère après la rencontre. Lui a préféré féliciter les Lyonnais, qu'il a martyrisé durant ce choc, avec une passe décisive et un but à son actif. «Bravo à eux, ce genre de match va nous permettre d'apprendre un peu plus !» Il faut dire que Ziani et les siens, malgré la déception de ne pas avoir achevé des Lyonnais qu'ils tenaient pourtant à la gorge, n'ont pas vraiment de raisons de déprimer. Les Lionceaux s'accrochent aux places d'honneur, à une jolie 4ème place qui rappelle celle de la génération «dorée» , celle des Pedretti, Frau, Pagis et autres Monsoreau. Aujourd'hui, Sochaux est, avec Toulouse, l'équipe surprise de cette saison. A 12 journées de la fin, les Jaunes ne se trouvent qu'à un petit point de la Ligue des Champions.

Une réussite inattendue, due en grande partie au talent de son feu follet algérien. Ziani est, de l'avis de tous, le meilleur joueur de champ de son club depuis le début de saison. Il est d'ailleurs le plus utilisé par Alain Perrin (23 fois titulaires sur 25 matches disputés). Sans cesse provocateur, toujours avec l'ambition d'accélérer le jeu de son équipe, il est devenu indispensable. Ses statistiques en attestent. Meilleur buteur du club avec 8 réalisations (dont 4 penalties), et passeur à l'occasion (trois offrandes, dont une merveille de passe en profondeur pour Alvaro Santos à Lyon le week end dernier). Lui préfère mettre en avant, ô surprise, le collectif. «Il y a beaucoup de bons techniciens pour produire du jeu. On prend énormément de plaisir à jouer tous ensemble, on essaie le plus souvent de jouer à une ou deux touches de balles.»

Révélé à Lorient

A 24 ans, l'international algérien donne enfin raison à ceux qui ont cru dur comme fer en ce petit gabarit de 1m69. Alain Perrin le premier. Les deux hommes se connaissent depuis longtemps. C'est Perrin qui a fait débuter Ziani en Ligue 1, à Troyes, lors de la saison 2001-2002. 8 bouts de matches, puis trois autres saisons plus fournies, même sans son mentor, parti à l'OM. Le jeune Ziani montre un certain talent, mais ne parvient pas à se faire véritablement sa place, en Ligue 1 comme en Ligue 2 après la descente des Troyens. Le natif de Sèvres pêche notamment par inefficacité. En 63 matches disputés avec les Aubois, il n'aura inscrit qu'un petit but. Lassé de faire banquette, il choisit la Bretagne, et le club de Lorient en 2004. Après une première saison relativement quelconque, il explose en 2005-2006.

Intenable sur le terrain, il devient enfin efficace. Avec 7 bus inscrits, il mène alors les Lorientais jusqu'en Ligue 1 et impressionne le public du Moustoir. Les récompenses individuelles se mettent à pleuvoir. Il est élu par ses pairs meilleur joueur de Ligue 2 de la saison, Etoile d'or France Football, et plus récemment Ballon d'or algérien pour l'année 2005-2006. De quoi attirer de nombreux clubs de Ligue 1. Nantes lui fait les yeux doux, Marseille et Saint-Etienne sont également intéressés mais c'est finalement le Sochaux de son ancien entraîneur, Alain Perrin, qui arrachent le morceau. Aujourd'hui, les résultats plaident en la faveur de ce choix bien calculé. Les grands clubs, Ziani les ralliera un jour, peut-être même dès cet été. Mais ce sera en temps que joueur offensif confirmé, et non en tant qu'espoir qui n'a rien prouvé au plus haut niveau. Là est toute la différence

Nom : Ziani
Prénom : Karim
Age : 24 ans
Taille : 1m69
Poids : 66 kg
Poste : milieu offensif
Club : Sochaux
International algérien



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Où jouera Neymar cette saison ?

PSG
FC Barcelone
Real Madrid
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB